Le Rohan est un royaume qui s’étend entre la rivière Limeclaire et la forêt de Fangorn au nord,  l’Anduin et la rivière Mering à l’est, les Montagnes Blanches au sud et l’Isen et l’Adorn a l’ouest. La région est principalement constituée de vastes plaines, arrosées par les nombreuses rivières descendant des Montagnes Blanches.

Histoire

La région s’appelait autrefois le Calenardhon, et était une ancienne province du Gondor. Mais après la grande peste de 1636TA qui décima une large partie de la population. En 2510TA l’intendant du Gondor Ciríon en fît don à Eorl le Jeune seigneur des Éothéod, petit peuple établi dans le Val d’Anduin près des sources du grand fleuve. En guise de remerciement pour avoir largement contribué à avoir repoussé les invasions venues de l’est. Depuis ce jour un lien fort uni les deux royaumes du Rohan et du Gondor.

Par la suite le Rohan fût souvent en prise avec les Hommes du Pays de Dun, leur voisins à l’ouest qui ravagèrent à de nombreuses reprises les terres de l’ouest, allant même jusqu’à tenir le cercle d’Isengard. En 2758TA durant le Long Hiver le Rohan fût même envahi de toute part, à l’ouest les Dunlendings alliés à une flotte de corsaires qui au même moment attaquaient le Gondor et d’autres ennemis venaient encore de l’est. Edoras fût donc capturée par Wulf seigneur du Pays de Dun. Ce n’est qu’après la fin de l’hiver, au mois de Mars de l’année suivante qu’Edoras fût reconquise par Frealaf. La même année Beren intendant du Gondor offra Isengard à Saroumane le Blanc, venant ainsi en aide au peuple du Rohan qui commença alors à se remettre de ces guerres.

En 2864TA le royaume avait totalement recouvert ses forces, et avait de nouveau une belle armée de 12000 cavaliers. Ce qui permis au roi de l’époque Folcwine de satisfaire au Serment d’Eorl et d’aller porter secour au Gondor en ce moment en proie contre les forces du Harad.

Ce n’est que sous le règne de Thengel, à partir de 2953TA que Saroumane secrètement commença à s’allier avec les Hommes du Pays de Dun et à monter son armée d’ourouk haï. À la même période, les ourouk haï du Mordor venaient eux aussi attaquer le Rohan pour y voler des chevaux. Une de ces attaques fît deux orphelins Eomer et Eowyn, neuveu et nièce du futur roi Théoden qui sera couronné en 2980TA.

Au début de son règne Théoden était vaillant et bien aimé de son peuple, mais en 3014TA sa santé commença à décliner et il fût sous l’influence de son premier conseiller Grima. Qui, à l’insu des Rohirrim, n’était autre qu’un espion de Saroumane et qui par l’intermédiaire de poison affaiblissai constamment le roi et par la même les défenses du royaume. À l’époque Saroumane n’avait toujours pas été démasqué bien que ses attaques fussent de plus en plus fréquentes. Ce n’est que quatre ans plus tard que Saroumane se montra ouvertement comme l’ennemi du Rohan.

Hauts lieux


Edoras
est la capitale du royaume, elle se trouve au cœur du royaume au sommet une colline au pied des Montagnes Blanches. Le palais de Meduseld autrement appelé Chateau d’Or  est la résidence des seigneurs.

Le Gouffre de Helm est LA place forte du Royaume, non loin de la trouée du Rohan au creux d’une profonde vallée encaissée au pied de trois hautes montagnes. Le lieux tient son nom du roi légendaire Helm Hammerhand dont ont dit qu’il était invulnérable tant qu’il n’était pas armé. Se battant à mains nues, tuant ses ennemis avec un seul coup de poing. Il fût retrouvé mort gelé pendant le Long Hiver sur la digue de Fort le Cor.

La Trouée du Rohan est une passe qu’on trouve entre les deux chaînes de montagne que sont les Monts Brumeux et les Montagnes Blanches. L’Isen y coule et ne peut y être traverser qu’au niveau des Gués de l’Isen. Faisant de la Trouée du Rohan un emplacement d’une très grande valeur stratégique. D’ailleurs deux forteresses commandent son accès, Fort le Cor au sud et Orthanc au nord.

Isengard est un cercle de défense dressé dans la vallée de Nan Curunir encastrée dans les Monts Brumeux. Jusqu’à la venue de Saroumane c’est en quelque sorte une enclave Gondorienne, car les cléfs de la tour d’Orthanc demeurent à Minas Tirith. Elle fût construite au Second Age par les Numénoréens pour y abriter un palantír. La pierre noire dont elle est faite est invulnérable.

Dunharrow,  autre place forte du Rohan, est un plateau d’altitude, située sur les hautes collines derrière Edoras à plusieurs centaines de mètres d’altitude. C’est un refuge en cas d’attaque sur la capitale. Le plateau ouvre sur le Chemin des Morts qui passe sous les montagnes pour rejoindre le Gondor. Ce qui fait de ce lieux un endroit mystique siège de plusieurs légendes.

Halifirien est le dernier et le plus haut des sept feux d’alarmes entre le Gondor et le Rohan, situé au dessus de la rivière Mering, c’est là que Cirion et Éorl se rencontrèrent. Éorl y pretta serment d’une assistance éternelle envers le Gondor. Aussi et c’est peu connu, l’endroit à longtemps été le tombeau d’Elendil premier roi du Gondor. Ses restes y étaient enterrés là au sommet d’une colline surplombant le bois de Firien avant que le Calenardhon devienne le Rohan.

Mur de l’est, ce sont les premières collines de l’Emyn Muil, abruptes les Rohirrim y voient la frontière orientale de leur pays. Malgré leur nom elles ne sont pas pour autant infranchissables et plusieurs ravines permet le passage. C’est par là qu’entrerons dans les plaines du Rohan Merry et Pippin captifs puis à leur poursuite Aragorn, Legolas et Gimli.

 

Coutumes

La culture Rohir est orale essentiellement. Les ménestrels sont nombreux à la cour, chantant les hauts faits passés. Aucun livre ne décrit les traditions de ce peuple.

Entre eux ils parlent le Rohirique, dérivé de la langue parlé au nord, à Dale et dans le Val de l’Anduin leur région d’origine. Dans les relations avec les autres peuples, le Westron est communément utilisé.

Un cavalier Rohir donnera la bienvenue à un allié ou ami en montrant la poignée de son épée.

Les Rohirrim honorent leurs guerriers morts au combat en édifiant des tertres, ils en font de même pour leur chevaux qu’ils tiennent en très haute estime.

Les rois et leur lignage trouvent sépulture sur les flancs de la route qui mène aux portes d’Edoras. Leurs tertres sont simples, mais une fleur, la simbelmyne ne semble fleurir que sur ces tombes.

Les Rohirrim sont souvent blonds, d’ailleurs leurs ennemis du Pays de Dun les surnommes « Têtes de paille ».

Les Rohirrim se nomment eux même Eorlingas, soit les enfants d’Éorl. De la même manière ils appellent leur pays Riddermark, la Marche des Cavaliers nom qui peut s’expliquer par la position géographique du Rohan.


Généalogie des seigneurs du Rohan

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *