Foncièrement différents des enfants d’Illuvatar les nains sont forts et endurants. Leur caractère n’est pas facile à vivre, bornés, rancuniers, jaloux ou envieux mais toujours fidèles et parmi les plus loyaux de tous, ils ne manquent pas non plus de courage et de bravoure et sont particulièrement durs à la tâche.
Le peuple nain a souffert de nombreuses fois par le passé, et au Troisième Age il n’est plus que l’ombre de ce qu’il fût. Ressassant les gloires passées et avec le profond désir de restaurer la splendeur des cités d’antan.

Histoire

Seconde race à s’éveiller sur la Terre du Milieu les nains n’ont pas été crées par Illuvatar, mais par le vala Aulë, le Grand Artisan, celui qui façonna les montagnes et règne sur les substances d’Arda. Aulë créa les nains bien avant qu’Illuvatar crée les elfes. Mais il ne pouvait devancer les Premiers nés sur la Terre du Milieu. Aussi Illuvatar commanda à Aulë d’endormir sa création. Aulë enfouissa alors les septs pères des nains qu’il avait crée sous sept des plus hautes montagnes de la Terre du Milieu, attendant là qu’Illuvatar accepte de les éveiller.

Très vite les premiers établissements nains furent fondés sous ses mêmes montagnes. A commencer par Khazad-Dum, fondée par le plus grand des sept pères, Durin Ier qui commença à excaver la cité à partir des cavernes naturelles se situant au dessus de la vallée d’Azanulbizar, à l’est des Monts Brumeux.

Au premier âge l’ont comptai déjà de grandes cités naines. Il y avait Gabilgathol (Belegost) au nord des Montagnes Bleues, Tumunzahar (Nogrod) au sud des Montagnes Bleues et Khazad Dum. Et les nains des Montagnes Bleues participèrent aux évènements du Premier Age. D’abord par le commerce avec les elfes et les hommes du Beleriand. Et par leur savoir faire hérité de leur créateur en matière d’artisanats et de maçonneries. Ce sont les nains de Belegost qui inventèrent la côtes de mailles et qui excavèrent les cavernes de Menegroth demeure du roi sinda Elu Thingol. Quand aux nains de Nogrod ils s’illustrèrent dans la forge et la joaillerie. On leur doit le Heaume du Dragon porté par d’illustres nains, elfes et hommes, puis Narsil l’épée d’Elendil qui trancha les doigts de Sauron bien des millénaires plus tard.

Hélas, on retient de Nogrod que le plus funeste. Elu Thingol leur avait commandé le sertissage d’un silmaril sur le Nauglamir. Le collier devait mêler le savoir faire des nains et des elfes. Mais les nains désireux de récupérer le Nauglamir et attirés par l’éclat du silmaril fûrent à l’origine du sac de Menegroth, de la mort d’Elu Thingol et de l’inimitié persistante entre les elfes et les nains.

Dès lors, les nains de Gabilgathol avec ce qu’il restai des nains de Tumunzahar  commencèrent à migrer vers Khazad-Dum mais aussi rejoignirent les cités naines sous les Montagnes Grises et dans les Monts de Fer. À la fin du Premier Age, les deux cités naines des Montagnes Bleues furent abandonnées, ruinées en grande partie par le cataclysme qui engloutît le Beleriand.

Le Second Age vît l’apogée de Khazad-Dum, renforcée par l’arrivée des populations des Montagnes Bleues, elle entame un nouveau commerce prospère avec les elfes de l’Eregion, eux aussi venu du Beleriand pour la plupart. L’unique filon de mithril de la Terre du Milieu qu’on pouvait y trouver n’étant pas étranger à ce succès. C’est ainsi, qu’indirectement les nains de Khazad Dum participèrent à la forge des Anneaux de Pouvoir.

Lors de la guerre des Elfes contre Sauron qui suivi, les nains de Khazad-Dum aidèrent les noldor à prendre retraite au nord, dans le tout nouvellement fondé refuge de Fondcombe. En assaillant l’arrière des troupes du Mordor puis en s’enfermant derrière les remparts de leur montagne.

Une armée de nains de Khazad-Dum fût aussi envoyée prendre part à la Guerre de la Dernière Alliance au coté d’Elendil et de Gil-Galad, mettant fin (temporairement) au pouvoir de Sauron et au Second Age.

C’est au Troisième Age, en 1980TA que la chute de Khazad-Dum eût lieue. Toujours plus avide de richesses et de mithril, un sentiment exacerbé par l’un des sept anneaux des nains. Creusant toujours plus profond, jusqu’aux racines de la Terre, jusqu’à libérer un Balrog de Morgoth, précipitant la chute du royaume de Durin. Et contraignant les nains de Khazad-Dum à l’éxil vers les Monts de Fer, Montagnes Grises, Erebor, et Montagnes Bleues. Khazad-Dum fût connu dès lors sous le nom de Moria (Gouffre noir).

Quelques siècles plus tard, les nains se rassemblèrent des quatre coins de la Terre du Milieu pour livrer la guerre contre les orques des Monts Brumeux. En 2793TA commença cette guerre qui devait apporter vengeance à la mort de Thror, tuant son meurtrier l’orque Azog, et débarrassant au moins pour un temps les Monts Brumeux de la vermine. La Moria ne fût pas pour autant reconquise, le Balrog hantait toujours ses couloirs. Seulement vingt ans après avoir été frappé par Smaug qui contraignit les nains d’Erebor à fuir vers les Monts de Fer et les Montagnes Bleues

Deux siècles plus tard, sous l’impulsion d’un célèbre magicien, les nains résolurent de récupérer leur trésor d’Erebor, cette quête devait s’avérer capitale pour la suite de l’histoire de la Terre du Milieu. Car ce faisant, elle entraînera la mort de Smaug, et la libération de tout le nord de Rhovanion de sa menace, puis par la victoire lors de la Bataille des Cinq Armées renforcera les royaumes de Vert-Bois et de Dale. Qui sans ça, n’auraient jamais résistés au renouveau du Mordor et à la Guerre de l’Anneau.

Le peuple nain

Le peuple nain se distingue facilement des autres. D’abord par leur morphologie, de petite taille (1m20 – 1m50), costauds et robustes, très résistants et endurants. Ils portent tous, sans exception une barbe qui à la particularité d’être présente dès la naissance et qui ne cesse de pousser jusqu’à la mort du nain. Une barbe présente y compris chez les femmes naines.

Leur espérance de vie se situe aux alentour de 250ans en moyenne. Un nain est considéré comme adulte autour de l’age de 40 ans. A cette age il aura acquis l’apparence d’un nain dans la force de l’age. Et il ne changera pas avant d’atteindre l’age de 240ans. Gardant toutes ses forces sans s’affaiblir jusque là. Puis en une dizaine d’année seulement il vieillira, grisonnant et s’affaiblissant jusqu’à sa mort.

Les naines composent le tier de la population nanique. Elles sont en tout point semblable à leurs mâle, portent la même barbe, ont la même voix et la même corpulence. Et lorsqu’elles sortent des cités naines (ce qui est exceptionnel) portent aussi les mêmes habits. D’où les légendes qui disent que les nains naissent de la roche des montagnes.

À l’origine Aulë façonna sept nains, connu plus tard sous le nom des Sept Pères des nains. Ces septs pères sont à l’origine des sept maisons du peuple nains.

Les Longues-Barbes: La plus grande et la plus ancienne des maisons des nains. Avec à sa tête Durin Ier, premier des sept nains qui s’éveilla sous le mont Gundabad, au  nord des Monts Brumeux. La maison est plus connue sous le nom de Peuple de Durin. La lignée de Durin persistant toujours. Ce dernier se mirrant dans l’eau du Kheled-zaram (Lac du mirroir) vît une courronne de sept étoiles apparaître au dessus de sa tête et y vît une bonne augure. Il fonda Khazad-Dum juste au dessus de ce même lac et la cité prospéra longuement sous son règne. Le Peuple de Durin à toujours été dirigé par un roi de la lignée de Durin. La légende naine dit que Durin Ier se réincarnera sept fois.

Les Barbes-enflammées: Leur père fondateur est inconnu, l’on sait juste qu’il s’est éveillé sous les Montagnes Bleues, et qu’il serait par conséquent à l’origine de la fondation de Gabilgathol.

Les Torses-larges: Maison sœur des Barbes-enflammées, là aussi leur père fondateur est inconnu, mais lui aussi il éveillé sous les Montagnes Bleues. On peut concevoir qu’il serait lui à l’origine de la fondation de  Tumunzahar.

Les Poing-de-fer: L’on ne connait rien d’eux, si ce n’est qu’ils s’éveillèrent loin à l’est de la Terre du Milieu, probablement sous les montagnes d’Orocarni, bordant la mer intérieur d’Helcar.

Les Barbes-Touffues: Maison sœur des Poing-de-fer, elle se serait elle aussi éveillé dans l’est lointain.

Les Boucles-Noires: Eux aussi demeurent une énigme entière, eux aussi se seraient éveillé sous les montagnes de l’Orocarni, peut être plus au sud.

Les Pieds-de-Pierre: Maison sœur des Boucles-noires.

 

Les cités naines

Khazad-Dum: Fondée quelque part durant les Années des Arbres, après 1050AA en tout état de cause. Son nom signifie “demeure des nains”. Elle est probablement la plus grande et la plus rayonnante des cités naines. S’étendant sous trois des plus hautes montagnes de la Terre du Milieu, le Zirakzigil (Celebdil ou Corne d’argent), Bundushathûr (Fanuidhol ou Tête brumeuse) et Barazinbar (Caradhras ou Rubicorne). Ce n’est qu’a partir du Second Age que la cité commença à être menacée. Sauron livrant une guerre contre les elfes, il ordonna à ses troupes d’orques d’envahir les Monts Brumeux.

Gabilgathol: Située au nord des Montagnes Bleues depuis les Années des Arbres, les nains qui se trouvaient là ont tissé des liens étroits avec les elfes du Beleriand. Des liens qui devaient persister à travers tout le Premier Age. Ammenant les nains de Belegrod à se battre et à s’illustrer grandement dans les guerres contre Morgoth.

Tumunzahar: Fondée elle aussi durant les Années des Arbres mais située au sud des Montagnes Bleues, Nogrod abritai les plus grands des forgerons nains. Et fournit en grande partie les armées d’elfes et d’hommes du Beleriand en armes et armures, ainsi qu’en bijoux.

Les Monts de Fer: Fondés par le Peuple de Durin au Premier Age. Les établissements des Monts de Fer nouèrent des relations avec les hommes du Rhovanion et dominaient sur toute la partie à l’ouest des Monts Brumeux. Mais au Second Age ces établissements périclitèrent sous les invasions d’orques dans les Monts Brumeux, coupant toute communication et commerce avec Khazad-Dum.

Erebor: C’est en 1999TA que les premiers nains s’établirent sous le Mont Solitaire. Réfugiés de la Moria, c’est Thráin Ier qui fonda le Royaume sous la Montagne. Seulement l’activité des nains, et leur accumulation de richesses attira là Smaug, le plus grand dragon de l’époque en 2770TA.

Les Montagnes Grises: Ce n’est qu’en 2000TA, après la mort de Scatha le ver de glace que les nains sous l’autorité de Thorin Ier purent s’établirent sous ses montagnes autrefois peuplées de dragons. La chaîne de montagnes rejoignant celle des Monts Brumeux au niveau du Mt Gundabad. Ses cavernes accueillirent les exilés de Khazad-Dum après la libération de Balrog. Mais en 2589TA les dragons étaient de retour et les nains durent s’exiler à nouveau. Soit vers les Monts de Fer, soit vers Erebor.

Finalement, Erebor et les Montagnes Grises étant retournés sour la domination des dragon, les nains durent s’exiler une nouvelle fois sous les Monts de Fer, ou loin vers l’ouest sous les Montagnes Bleues.

Us et Coutumes

Chez les nains Aulë est nommé Mahal, mot qui signifie “le Créateur”. C’est de Mahal qu’ils tiennent leur amour pour la création artisanale.

Mahal leur à aussi donner leur langue, le Khuzdul. Une langue tenue secrète dont seuls quelques mots sont connus des autres peuples. Les nains préférant usé de la langue de leur interlocuteur pour ce qui est des relations avec les autres peuples.

Après leur mort les nains sont rassemblés par Mahal dans des cavernes adjacentes aux caverne de Mandos. Leur mythe raconte que dans ses cavernes ils recoivent l’enseignement de Mahal. Dans le but de reconstruire le monde suite au grand cataclysme final. Ils seraient alors reconnu pleinement comme des enfants d’Illuvatar.

Leur barbe est sacrée. Un nains se retrouvant rasé préférera mourir plutôt que de supporter la honte qui en découlera. Elle est pour ainsi dire au cœur de la société naine. Les formules de politesse y font souvent référence, de la même manière les jurons eux aussi.

Les nains prennent donc particulièrement soin de leur barbe. La peignant, la brossant, la tressant. Elle est un signe du rang social du nain et portée ostensiblement.

Les naines étant rares chaque nain ne peut être marié. D’autant plus que toute les naines ne souhaites pas être mariées, il est inconcevable qu’elle le soit contre leur gré. Ou alors à un nain qui leur est inaccessible. Beaucoup de nains et de naines consacrent donc leur vie à leur métier.

L’honneur des nains les pousse souvent à chercher réparation ou vengeance pour leur famille ou leur clan, ou leur roi. Ce dernier étant considéré comme un père par tout les nains.

Les nains avaient l’habitude d’utiliser des masques forgés qu’ils portaient pour la forges et se protéger de la chaleur des foyers. Cette particularité de leurs casque leur servi aussi grandement lors du combat  contre Glaurung. Et à la guerre ces masques servaient à inspirer un sentiment de terreur chez leur ennemis.

 

Nains illustres

Durin et sa lignée: Durin, le plus grand des Sept Pères eût une très longue lignée, et se “réincarna” sept fois comme la légende l’avait prédit. Durin Ier était surnommé L’Immortel ou Trompe-la-mort, il a vécu près de 500 ans.

Azaghâl: Seigneur de Gabilgathol il mena une armée de nains combatte lors de Nirnaeth Arnoediad. Il sauva un grand nombre de Noldor en combattant Glaurung le dragon, allant jusqu’à le mettre en fuite. Il paya de sa mort cet exploit qui fît la renommé des nains de Belegost. A sa mort sur le champ de bataille, les nains portèrent sa dépouille sur fond de chants funèbres. La scène devait être tellement majestueuse que rien ne put les empêcher.

Telchar: Voici le plus renommé de tout les forgerons nains. À qui l’on doit nombre des armes les plus prestigieuses. Portées par nombres de rois, elfes et humains. Le Heaume du Dragon, chef d’œuvre du forgeron fût porté par Azaghâl, Maedhros, Fingon, Húrin, Túrin entre autres.

Thrór: Roi sous la Montagne de 2590 – 2770TA, Thrór pût s’échapper d’Erebor conquis par Smaug par une porte secrète accompagné de son seul fils Thrain II et quelque proches.

Plutôt que de rejoindre les Monts de Fer. Thrór erra une vingtaine d’année dans le Pays de Dun. Mais l’un des sept anneaux des nains qu’il portait lui fît doucement perdre la raison. Ainsi il quitta son groupe, après avoir remis son anneaux à son fils, pour rejoindre la porte orientale de la Moria accompagné de Nar un fidèle compagnon.
Il entra seul dans la Moria où Azog le tua, le décapita et profana sa dépouille. Lorsque que cette injure faite au peuple nain arriva à la connaissance de Thrain II, celui ci rassembla les nains de toutes les maisons et entama la Guerre des Orques contre les Nains. A la suite de cette victoire Thrain II alla s’installer avec son fils Thorin dans les Montagnes Bleues.

Mais encore une fois l’anneau devait exercer son pouvoir, Thrain entreprit de rejoindre Erebor mais il fût capturé et emprisonné à Dol Guldur lors de la traversé de la Foret Noire. Torturé par le Nécromancien pour récupérer l’anneau de pouvoir, il fût laissé dans les geôles jusqu’à sa mort qui devait arriver juste après que Gandalf ait pu récupérer la carte d’Erebor et la clé du passage secret.
Une rencontre fortuite du magicien et de Thorin devait finir de mettre en place le plan de la reconquête d’Erebor.

Gimli: Fils de Gloín qui participa à la reconquête d’Erebor fût envoyé avec son père assister au Conseil d’Elrond à Fondcombe. Il fût choisi pour représenter le peuple nain au sein de la Communauté de l’Anneau. De ce fait il participa au coté de Legolas et d’Aragorn aux batailles du Gouffre de Helm, des Champs du Pelennor et de la Morannon, où il s’illustra maintes fois pour sa bravoure et son opiniâtreté au combat.
Pour avoir combattu au coté d’un elfe et avoir reçu en cadeau trois cheveux de Galadriel il reçu le titre d’Ami-des-Elfes.
En l’an 120 du Quatrième Age, à la mort du roi Elessar, il lui fût accordé le droit de voyager pour Valinor au coté de Legolas.


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *