Critique pour Le Hobbit, nouvelle trad.

La semaine dernière sortait une nouvelle traduction pour The Hobbit aux éditions Christian Bourgois. Celle ci est l’œuvre de Daniel Lauzon et se veut plus proche des consignes de Tolkien, mais aussi plus proche de l’œuvre originale en respectant la métrique des chanson et les rimes des poèmes.

Le Hobbit, version 2012 est donc pour ainsi dire un nouveau livre. Il faut savoir que dans le droit français une traduction est considérée comme une création de l’esprit et est donc soumise au droit d’auteur. Daniel Lauzon à donc du proposer une nouvelle traduction totalement originale, et cela passe obligatoirement par une nouvelle traduction des noms propres.

Voici une critique par Pierre Chaffard-Luçon portant sur Le Hobbit, annoté, qui en plus du roman offre en français les annotations de Douglas A. Anderson pour en savoir plus sur Tolkien sa vie son œuvre.

Notez que Le Hobbit, annoté contient aussi deux appendices: L’Expédition d’Erebor et Les runes, comportant la carte de Thror dans un grand format et la traduction des runes. Une véritable plus-value, même par rapport aux éditions en version originale.

Enfin, pour ceux qui ne comprennent pas bien pourquoi il fallait une nouvelle traduction, je conseil d’aller lire les deux sujets consacrés sur les forum d’Elbakin et de Tolkiendil, où vous y trouverez des avis éclairés et même quelques explications de Daniel Lauzon et Vincent Ferré ( responsable des traductions de Tolkien chez Christian Bourgois Éditions).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * La limite de temps est dépassée. Please reload CAPTCHA.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils