L’Histoire du Rohan accrochée aux murs

Au cour du Livre 9, Vol. III, et je prévient d’emblée ceux qui  n’y sont pas encore et qui voudrai se préserver la découverte que ce qui va suivre va leur en dévoiler une (petite) partie, vous aurez l’occasion d’accompagner Horn un rohir, ménestrel banni pour avoir chanté des textes déplaisants à l’encontre de Grima, et Corudan un elfe de la Lorien embarqué dans cette histoire vers Edoras.

Tapisserie à Meduseld - Rohan

Le voyage se fait en l’illustre compagnie d’Éomer, Troisième Maréchal de la Marche, neveu du Roi et futur héritier du trône, le fils du roi ayant été tué sur les gués de l’Isen, vous y étiez !
Arrivé sur les marches devant le Château d’Or de Meduseld vous aurez tout le loisir d’apprécier l’hospitalité relative du Rohan en cette période troublée. Malgré tout vous entrerez « désarmé » dans la grande salle des banquets de Meduseld. Et aurez l’insigne honeur d’approcher Théoden Roi, avec à ses cotés la noble Eowyn et le rampant Grima.

Faites durer le plaisir même si Langue-de-Serpent vous insupporte. Visitez un peu la royale salle des banquets. Approchez vous des murs et voyez l’histoire du Rohan contée sur ses hauts murs:

Eorl Geong Langflod Oferwædð

Tapisserie à Meduseld - Rohan

Eorl le Jeune sur les rives du Grand Fleuve

Eorl était le seigneur des Éothéod quand, en 2510 3A, il vint avec ses hommes à l’aide de Cirion, arrivant à point nommé lors de la Bataille du Champ du Celebrant pour mettre en déroute les Orques et les Balchoth et sauver l’armée du Gondor d’une défaite qui s’annonçait inéluctable. Au nom de son peuple, il reçut en récompense par le Don de Cirion toute la province du Calenardhon et fit un serment solennel, connu sous le nom de Serment d’Eorl. Devenu ainsi le premier roi du Rohan, Eorl périt en 2545 3A en combattant des Orientaux au nord-est du Rohan, sur le Plateau.

Aldor Eald Dunlendingas scuft

Tapisserie à Meduseld - Rohan

Aldor l’Ancien chassant les Hommes du Pays de Dun.

Aldor l’Ancien, Second fils de Brego, succéda à son père en 2570 3A, car son frère aîné avait disparu depuis sa tentative de franchir les Chemins des Morts. Il fut surnommé l’Ancien pour son exceptionnelle longévité, et son règne, qui dura 75 ans, fut le plus long de ceux des Rois du Rohan. Sous son règne, le nombre de Rohirrim augmenta considérablement, et ils chassèrent les derniers Hommes du Pays de Dun qui se trouvaient encore sur leurs terres.

Helm Hamorhand Freca gestileð

Tapisserie à Meduseld - Rohan

Helm Hammerhand tuant Freca

« “Eh bien, toi du Pays de Dun, dit le roi, tu n’as plus que Helm devant toi, seul et sans armes. Mais tu en as déja trop dit et c’est à moi de parler. Fréca, ton fol orgueil s’est accru à la mesure de ton gros ventre. Tu as parlé du bâton ! Si à Helm déplaît le bâton qu’on brandit à sa face, il le brise. Comme ça !” et, ce disant, il assèna à Fréca un tel coup de poing que l’autre tomba assommé et mourut peu après. » Le Seigneur des Anneaux – Appendice A

Searuman Orðanc cægas gecie

Tapisserie à Meduseld - Rohan

Saroumane reçoit les clef d’Orthanc

La Clef d’Orthanc symbolisait la possession de l’Isengard. Elle resta dans la tour jusqu’en 2510 3A, lorsque l’Intendant Cirion remit le Calenardhon aux Éothéod. La Clef fut ramenée à Minas Tirith, puis remise à Saruman en 2759, par l’Intendant Beren. Elle resta en la possession de l’Istar jusqu’à la chute de l’Isengard devant la charge des Ents, au cours de la Guerre de l’Anneau. Orthanc fut alors commise à leur garde, et Sylvebarbe, leur aîné, reçut la garde de la Clé.

Frealaf Wulfe swicol acweleð

Tapisserie à Meduseld - Rohan

Fréaláf tue Wulf l’usurpateur.

Fréaláf, le neveu de Helm, survécut au Long Hiver dans le Gouffre de Helm, chassa l’usurpateur Wulf du trône du Rohan, et succéda ainsi à son oncle. Pendant son règne, Saruman demanda à s’installer à Orthanc, et l’Intendant Beren du Gondor, avec l’accord de Fréaláf, l’autorisa à occuper Isengard, débarrassé des Dunlendings.

Bryta beoorgorcfruma ofsleth

Tapisserie à Meduseld - Rohan

Brytta combattant le chef orques des montagnes.

Brytta succéda à son père Fréaláf sur le trône du Rohan en 2798 3A. Son surnom de Léofa lui provient de son caractère généreux et secourable. Sous son règne, les Orques firent de terribles incursions en Rohan, car, chassés du nord par les Nains, ils cherchaient à se réfugier dans les Montagnes Blanches. Lorsque Brytta mourut, on croyait les Orques exterminés, mais ce n’était pas le cas, et ce n’est que sous le règne de Folca, son petit-fils, que le Rohan en fut débarrassé.

Folca Hunta holteofor gefeð

Tapisserie à Meduseld - Rohan

Folca saute sur le grand sanglier d’Everholt.

Folca succéda à son père Walda sur le trône du Rohan en 2851 3A. Il était un grand chasseur, mais il fit le vœu de consacrer son talent aux Orques qui infestaient son pays et avaient tué son père. Lorsque le dernier repaire d’Orques fut détruit, il partit chasser le Grand Sanglier d’Everholt. Il tua la bête, mais fut blessé mortellement par ses défenses. Il mourut en 2864 3A.

Folcredes ond Fastredes doeð

Tapisserie à Meduseld - Rohan

Les morts de Folcred et Fastred.

Folcred et Fastred étaient les fils jumeaux de Folcwine, roi du Rohan. Ils assumèrent conjointement le commandement des troupes que Folcwine envoya à la rescousse du Gondor, assailli par les Haradrim, et moururent lors de la bataille des gués du Poros en 2885 3A. Túrin II, Intendant du Gondor, envoya à son père un weregild (prix-du-sang) d’or massif.

 

Cette glorieuse histoire commence en 2510, TA. Cela fait cinq siècles d’histoire au moment de la Guerre de l’Anneau.

Les textes sont issus de la référence Tolkiendil.

4 Commentaires

  • Frewger Commenté le 28 octobre 2012 Répondre

    Excellent, je ne l’avais pas vu en passant. Je n’ai plus qu’à y retourner avec un autre personnage…

    Ceci dit, il y a une petite chose : Sylvebarbe reçoit la clé d’Orthanc de Saroumane quand celui-ci quitte Orthanc, mais la remet à Aragorn-Elessar lors de sa première visite. (le SdA, chapitre « nombreuses séparations ») :
    « – Elle est fermée a clef, dit Sylvebarbe. J’ai obligé Saroumane à la fermer et à m’en remettre les clefs. Vifsorbier les a. »
    « Vifsorbier s’inclina comme un arbre dans le vent et tendit a Aragorn deux grandes clefs noires de forme compliquée, réunies par un anneau d’acier. »

    Apparemment, Aragorn revient plus tard la fouiller et retrouve des reliques datant d’Isildur (je n’ai pas la référence mais il me semble, dans une note des contes et légendes inachevés, tome III).

    • Aeliunwe Commenté le 28 octobre 2012 Répondre

      L’Elendilmir que Saroumane avait retrouvé au fond de l’Anduin pour être précis :)

      C’était le joyau des seigneurs d’Andunië, fait de mithril, qui devint par la suite la couronne de l’Arnor. Isildur l’avait sur lui quand il a été tué et Saroumane l’a trouvé tout simplement quand il a effectué des recherches pour retrouver l’anneau (au passage heureusement que Déagol avait trouvé l’anneau auparavant car sinon la tournure des évènements aurait très probablement été toute autre).

      Au 4ème âge Aragorn/Elessar ne le portera que pour les jours d’apparat pour éviter qu’il soit perdu à nouveau.

  • Leo Commenté le 28 octobre 2012 Répondre

    Passionnante histoire, merci Edward de nous avoir raconté tout ça et de nous permettre de pleinement en profiter! Je prendrai le temps de tout visiter en détail quand j’y serais.

  • Ekis Commenté le 15 décembre 2012 Répondre

    Pour rappel et pour tous ceux qui n’auraient pas pris le temps necessaire pour détailler Meduseld, vous pouvez y retourner autant de fois que vous voulez par le biais du miroir reflechissant de Neigebronne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * La limite de temps est dépassée. Please reload CAPTCHA.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils