Après un premier aperçu de l’extension du Gouffre de Helm, suivi d’un point sur la suite de l’histoire épique, Turbine à une nouvelle fois tenu à montrer en avant première de quoi sera fait la prochaine extension pour LOTRO. Dans cette entrevue avec les développeurs on nous a donné l’opportunité de découvrir les points d’intérêt géographiques du Rohan ouest.

C’est donc en compagnie de Matt Fahey (World Builder), Hannah Foell (Productrice), et Rick “Sapience” Heaton que nous avons découvert les magnifiques paysages de cette prochaine extension. Le tout étant mené par Leo Tan, chargé de presse pour Turbine.

On commence donc par traverser l’Entwash et franchir cette palissade au nord de Neigebronne qui marque la frontière entre l’estemnet et l’ouestemnet. Immédiatement après nous nous retrouvons dans un petit village fermier dont les habitants sont sur le point de partir se réfugier à Edoras. D’entrée de jeu la menace des orques se rappelle à votre bon souvenir, le pays est en guerre et s’est d’autant plus vrai au fur et à mesure que l’on avance.

La tournée des villages prouve une fois de plus que Turbine maîtrise son sujet, qu’ils soient petits ou grand chacun a son identité, en particulier concernant le bâtiment central, les fameux palais de l’hydromel, siège de l’autorité. C’est d’autant plus vrai que chaque village sait mettre en avant son histoire propre, que ce soit Aldburg, ancienne capitale du Rohan, lieu de naissance d’Eomer, ou Stonedeans, pauvre, avec sa mine de fer, et ses rivalités entre Rohirrim et Dunlendings.

Aussi chaque village s’inscrit complètement dans son environnement. Des environnements au moins aussi variés que ceux que l’on peut déjà arpenter en jeu.
Collines, plaines, forêts marais, et même montagne. Les développeurs ont su se montrer créatifs en continuant a offrir une variétés de paysages sans pour autant laisser une impression de déjà vu. De nombreux nouveaux décors, tapisseries, maisons, textures ont permis cela.

Middlemeads, petit village en plein milieu des Terres du roi, il présente la particularité d’être entouré d’arbres, une chose rare à cet endroit précis de la carte puisque au delà du bois et dans chacune des directions se trouve les grandes étendues herbeuses du Rohan.

Aldburg, au centre de l’estfolde, tout proche des montagnes blanches et du bois de Firien, il s’agit d’une des principales vile du Rohan. Proposant tout le confort nécessaire à l’aventurier, pour tout dire Edoras ne propose rien de plus si ce n’est sa taille et (ndlr) son marché de l’immobilier très avantageux.

Broadacres, un village au centre d’une vaste plaine au nord de l’ouestemnet, des plaines qui ont toujours été le lieu de prédilection pour la grande raçe chevaline des Meharas, ces chevaux d’exception réservés aux rois et princes du Rohan. On y trouvera aussi quelques ruines de pierres blanches comme celles croisées en Enedwaith rapellant le passé Gondorien de la région.

Broadacres - Gouffre de Helm

Stonedeans, ici le terrain est plus accidenté. Les collines rocailleuses s’enchaînent entrecoupées de rivières d’eaux vives, en provenance directe des Monts Brumeux. Le village est connu pour le fer qu’il extrait des parois même de la montagne. Et possède une mauvaise réputation puisqu’il accueille aussi une population de gens du pays de Dun, ennemis héréditaires du Rohan.

Edoras, l’incontournable capitale du Rohan au centre de toute l’action. La ville est composée d’une poignée de places, avec un système de terrasses et de larges escaliers menant vers Meduseld, le palais royal. Une grande ville, riche et pleine de monde, autant de personnes s’apprêtant à déménager pour un endroit plus sûr. Un processus auquel vous prendrez part en aidant Eowyn à gérer tout ça.

Dunharrow, le lieu saura marquer les esprits d’entrée de jeu grâce à ces statues d’un temps oublié. Les púkel-men gardent le chemin qui monte jusqu’au plateau, et leur apparence ne manquera pas de vous donner quelques petits frissons. Ces statues ont été sculptées par l’étrange peuple Druadan et on peut compter sur Turbine pour nous en dire plus dans une des ces quêtes riches en savoir sur le monde de la Terre du Milieu.

Dunharrow - Gouffre de Helm

Dimholt, pas grand chose à dire sur cette sombre forêts à l’entrée du chemin des morts. Ici on est loin de l’accueillante Aldburg, la pierre à l’entrée saura vous le rappeler.

Pour certain de ces villages la technologie du phasing sera utilisée. Cela veut dire que leur apparence changera au fil de votre progression dans les quêtes. Aurons nous à les reconstruire façon Hytbold, ou assisterons nous à leur destruction par les troupes de Saroumane, le suspens reste entier.

Il est aussi remarquable de voir avec quel sens du détail Turbine recrée le Rohan décrit par Tolkien. Le petit gué qui mène à Edoras est là, et bien sur les tombes des rois du Rohan sont elles aussi là, bien placées, dans le bon ordre et avec le nom des rois gravés. Dunharrow, Underharrow, Dimholt, autant de lieux emblématiques de l’histoire du Rohan.

[youtube=http://youtu.be/xcOeI9fZSWw]

 

Pour terminer ce tour du Rohan ouest, on nous mène devant le Gouffre de Helm, et si les batailles qui y prendront place n’ont toujours pas été montrées publiquement, les espaces eux se sont bien étoffés depuis la dernière fois. Voyez la grandeur et la majesté qui se dégage de la grande salle des banquets de Fort-le-Cor. Voyez à quel point les rohirrims se sont appropriés cette ancienne forteresse du Gondor en y ajoutant leur décor.
Détail révélateur, la forteresse reprend dans son architecture et d’une manière symbolique la forme de l’étoile à sept branches, emblème du Gondor.

[youtube=http://youtu.be/gpPAA5EeOjM]

 

Mais croyez le ou non, Fort-le-cor ce n’est pas le clou du spectacle. Le summum se trouve juste derrière et ce sont les Cavernes scintillantes. Gimli à eu le coup de foudre en les découvrant, vous serez frappés de la même émotion en voyant à quel point leur restitution en jeu correspond à la description faite par le nain, et encore, leur rendu est loin d’être finalisé.
Hélas, et c’est triste à dire, cet espace ne sera pas ouvert mais seulement instancié pour accueillir une des bataille du Gouffre de Helm. Ce qui devrait venir gâcher un peu leur beauté ou du moins vous empêcher d’en profiter pleinement, à moins de laisser tomber votre hache et perdre votre partie.

[youtube=http://youtu.be/ccPP9qTOpU0]

 

À ce propos, pour ce faire Turbine a du étoffer encore un peu plus l’éventail de ses outils techniques pour tout ce qui est visuels et graphismes. Cela était nécessaire pour restituer toute la magie du lieu ou pour vous permettre de profiter d’une distance de vue accrue. Ce qui me permet de vous rappeler que la configuration recommandée pour pleinement profiter du jeu sera revue à la hausse à la sortie de l’extension.

Tout ça tient en 5 régions à visiter. Le tout est d’une taille sensiblement identique à celle de l’Estemnet, un poil plus grand nous dit on. Au final qu’importe la taille cette partie du Rohan est plus variée que la précédente, et s’annonce aussi comme plus palpitante à traverser. Le seul défaut que je lui ait trouvé jusque là c’est qu’il est impossible de traverser le gué de l’Isen pour aller au Pays de Dun. Ça décevra ceux pensant pouvoir faire le tour du monde sans écran de chargement, mais ils s’en remettrons bien vite.

Il ne reste plus grand chose à montrer, et désormais tous les regards sont portés vers les batailles qui prendront place dans le Gouffre de Helm. Ce nouveau genre d’instance garde encore tous ses secrets et est considéré par beaucoup comme ce qui fera ou pas la qualité de cette extension, certain ajoutent même que l’avenir de LOTRO en dépend directement. Un peu de patience et nous seront fixé.


2 Commentaires

  1. Hello, à moins que l’on ne peut parle pas du même gué (suis pas très fort dans la géographie de la Terre du Milieu) mais moi j’ai pu relier le camp de Grimbold , à l’entrée de Nan curunir, par l’ouestemnet. La porte était ouverte.

    PapaOlive PapaOlive
    1. Tu confond Ouestemnet et Ouestfolde. Ou alors c’est moi qui les confond ^^

      Je parle de l’impossibilité de traverser le gué de l’isen dans un sens comme dans l’autre. Rendant impossible la jonction entre le Pays de Dun et l’essentiel du Rohan.

      Impossible par exemple de faire Bree – Edoras sans écran de chargement. Ce qui aurait été rendu possible si le gué de l’isen n’avait pas été bloqué, que ce soit par une palissade quand on vient du pays de Dun, ou par un éboulement de rocher quand on vient d’Edoras.

      Petite précision, dans la prochaine extension le gué de l’isen n’est plus tout à fait le même, de nouvelles batailles y ont eut lieu et il est un peu chamboulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *