On touche à la fin des Dev Diaries concernant la refonte des classes puisque nous avons là l’avant dernier. Avec celui sur le Gardien des Runes la première classe premium du  jeu en sait désormais un peu plus sur les changements attendus pour novembre.

Icone - Gardien des RunesLe Gardien des runes à été conçu dès  le départ comme une classe à deux facettes, une double spécialisation qui peut à priori paraître contradictoire avec la nouvelle philosophie de Turbine concernant les classes, qui veut qu’elles soient toutes moins versatiles, avec des choix plus tranchés. Mais empêcher le Gardien des Runes de soigner en DPS ou l’inverse aurait tout simplement ruiné la classe.

Au final, les GdR gardent bien cette spécificité, soyez rassurés. Il n’y a même pas beaucoup de changement dans les trois lignes de traits.

Tonnerre solitaire est là pour  infliger un max de dégâts en un minimum de temps. La spé foudre ne changera pas beaucoup, Mots de tonnerre, débats houleux, conclusion épiques, toutes ces compétences ne bougent pas beaucoup. Une nouveauté tout de même, une pierre runique à lancer sur vos ennemis, un peu comme la rune de restauration de la branche soin, sauf que celle ci fera des dégâts à vos ennemis et les assommera, par contre, vous vous en doutez, elle restera pas longtemps sur le champ de bataille.

Flamme purificatrice prend le contre-pied de Tonnerre solitaire. La spé feu fait des dégâts lentement mais surement et sur la durée avec comme atout des compétences à zone d’effet. Avec ici aussi l’apparition d’une pierre runique de combat, une sorte de bombe au napalm qui viendra faire d’important dégâts à de nombreux ennemis dans la zone.

En ce qui concerne le soin, la spécialisation Bénédiction de la paix elle aussi ne change pas beaucoup. Dans les grandes lignes le GdR continuera de soigner son groupe avec des HoT. Avec tout de même de nouvelles compétences font leur apparition ,comme Inspiration grandiloquente qui après son soin dans le temps expire avec une importante restauration de moral.
Ici aussi on a droit à une nouvelle pierre runique, puisque la compétence “Nos destins entrelacés” se transforme en pierre à placer au  milieu de vos alliés qui redirigera 60% des dégâts vers elle même, c’est mieux que de les rediriger vers vous n’est ce pas ?

Pas beaucoup de changements, disais je ? Et bien figurez vous que l’article de Jinjaah garde le meilleur pour la fin. Ce qui vas véritablement changer la façon de jouer son Gardien des runes ce sont les changements apportés à l’équilibrage, la pierre angulaire de la classe. Au revoir les conditions d’équilibrage pour utiliser une compétence donnée. Désormais vous pouvez utiliser toutes vos compétences, à tout moment, quelque que soit le coté ou penche votre équilibrage.

Pour compenser, et encourager les joueurs à basculer d’un coté comme de l’autre, certaines compétences vont venir consommer les points d’équilibrage. Ce qui fait que dans la pratique, un GdR ayant monté son affinité du coté DPS pourra avec une seule compétence repasser au point mort. Mieux, puisque l’autre changement consiste à changer la contribution des compétences à l’équilibrage. Avant toutes les compétences donnaient un point en DPS ou en Soin, cela change et certaines compétences vont donner 6 points. Le résultat c’est un GdR qui vas en deux ou trois compétences pouvoir passer du full DPS au full soin.

Du coup, je dirais que le GdR est devenu encore plus versatile qu’avant. Reste tout de même à rappeler que votre spécialisation se fera avant tout par les traits choisis, les traits débloquant les compétences, si vous choisissez le DPS, votre panoplie de soins restera limitée, et c’est finalement sur ce point que les GdR se sentiront floués.


 

5 Commentaires

  1. Houla, les GdR seront des brutasses a qui on va demander de soigner tout en faisant du DPS, une pierre pour soigner, une autre pour stun le groupe et puis on va s’amuser longtemps comme ça…
    Dans les fais il va vraiment falloir faire attention, cette suppression des limites de l’équilibrage est super dangereuse, au niveau du rôle attendu par les groupes, mais surtout avec toutes ces compétences disponibles je pense qu’il va falloir un temps d’adaptation pour balancer une conclusion épique suivit d’un gros soin.

    Même si on en a la possibilité, l’équilibrage est ce qui donne tout son sens a la classe, et supprimer ses limites rend bancal beaucoup de réflexe, mais aussi de logique pour moi…

    Enfin a tester pour voir les malus obtenu

  2. pas si brute que ça, la spé tonnerre ne permettant pas d’ouvrir énormément de compétences de soins en dehors des basiques. Certes le gdr pourra du coup enchainer une conclusion épique par un soin mais pas un gros, du moins d’après ce que j’ai saisi.

    1. C’est ça. La limite se trouvera désormai dans le choix des traits, plus que dans ce qui est permis par l’équilibrage en court.

      Aujorud’hui, le GdR a toute ces comps, mais peu en utiliser qu’une partie en fonction de son équilibre.

      Demain, le GdR aura uniquement les comp qu’il aura débloqué par l’arbre de trait, mais il pourra toute les utiliser quelque soit sont équilibrage.
      La seule possibilité de passer du full DPS au full soin, véritablement, sera de basculer d’uns et de trait spé DPS à un set de trait spé soin, chose faisable uniquement hors combat.

  3. Oui, de ce que j’ai vu ( un peu ) en dps le soins est quasi nul… Nombre de comp, Temps de récupération, etc. M’est plutot d’avis qu’il faudra choisir avant ou bien modifier son arbre au détriment d’autre chose.
    Mais compter sur lui pour remonter un groupe quand un soin est tombé c’est finis….
    Par contre de nouveaux sorts de zone au cac assé dévastateur.

    La classe perd de son charme a mon avis si j’ai vu juste.

    À tester plus longtemps encore une fois

    Cklama Cklama
  4. L’ours est perturbé! Il ne comprend pas ces changements abstraits, et il se perd dans les méandres de l’inconnu!
    J’espère qu’ils ne vont pas modifier la compétence “pêche” du Gdr!
    En espérant que je ne sois plus un gdr feu solitaire dans l’extension que tout le monde caillasse à coup de poulets égorgés

    Grours Grours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *