La première phase du beta test de l’attendu MàJ15 vient de se terminer. Donnant le loisir à tout un chacun d’aller visiter les Centre du Gondor et de poser la patte sur le tant attendu Beornide. Cela dit un week-end c’est toujours un peu court pour voir tout ce qu’il faudrait voir, encore plus quand il s’agit de tester les choses correctement.

En attendant la prochaine phase de test voici donc un aperçu du centre du Gondor et de ce que vous y trouverez.

La carte du Gondor
La carte du Gondor dans son entier

En suivant la route qui traverse le Lamedon et part vers l’est on arrive très vite dans une forêt assez lugubre. C’est que vous y retrouverez une fois de plus des parjures impitoyables sortis d’une faille de la montagne. Un peu plus loin vous arriverez à Ethring, un petit village de pêcheurs qui ne manqueront pas de vous charger du problème. À la taverne vous retrouverez ce qu’on peut appeler maintenant un ami en la personne de Jajax.

La route prend le sud et si vous ne l’aviez pas encore remarqué, c’est là que la couleur du ciel vous sautera aux yeux. Fini le ciel d’un bleu vibrant et les nuages étirés par le vent. Le Mordor a étendu son ombre jusque loin dans les terres du Gondor, le jour sans aube est sur nous et le ciel est complètement voilé. Un ciel qui doit aussi accueillir les fumées des villages en feu. L’assaut des corsaires et des haradrim est violent, Dor-en-Ernil n’est que dévastation jusqu’à la côte.  Tours effondrées, villages brûlés, patrouilles de corsaires, oiseaux charognards. Et au loin les flottes ennemis encombrent l’embouchure du fleuve.

Et alors que vous vous dirigez vers Pelargir, le grand port de la royauté Gondorienne, vous voyez que tout n’est pas encore perdu, déjà parce que vous êtes enfin arrivé pour régler tout les problèmes mais aussi parce que les poches de résistances ne manque pas. Il reste des places fortes qui ne sont pas encore tombées, Linhir et Ost Anglereb arrivent encore à protéger les petits villages du bas Lebennin.

Ce n’est pas pour autant que les envahisseurs se font discret. Leurs camps les plus importants se trouvent là tout près de Pelargir. Et c’est aussi là que vous retrouverez Aragorn et son armée composée pour l’essentiel de parjures en voie de rédemption, d’une poignée de rôdeurs et de quelques gondoriens.

Au cours de la traversée de la région vous ne manquerez pas de tomber sur des troupes de guerres, qui ne devraient pas être bien plus dangereuses que celles du Gondor occidental, du moins si l’on en croit les premiers retours de beta. Il y a aussi les Menaces errantes dont on ne sait rien, apparemment assez rares puisque on a lu peu de témoignages sur les forums. Elles rappelleraient en quelque sorte ces mobs nommés qui autrefois étaient chassés pour leurs éclats de béryl. Il y a aussi quelques ennemis montés, attendez-vous donc à combattre à dos de cheval.

Pour ce qui est du contenu à faire, il y a trois réputations à monter. Avec des quêtes répétables et aussi avec des objets récupérés sur les mobs, comme dans les premières régions du jeu. Ce qui du coup ne devrait pas être trop long. Quand à la Bataille épique qui vous attend à Pelargir, je ne m’y suis pas frotté. Mais ne vous attendez pas à quelque chose de si différent que ça. Ça a beau être un assaut, ça reste quand même une bataille épique très proche de ce qu’on connais avec Helm. Une bataille épique qui se joue solo/duo, et plus tard dans l’année une option communauté devrait faire son apparition. Regardez la vidéo qui suit si vous voulez en voir plus.

[youtube=http://youtu.be/a5qsKqZfp1U]

 

En ce qui concerne l’autre grande nouveauté de cette MàJ15, le béornide. Je me suis contenté des premiers niveaux. Le Don des Valar et la Taverne des Yeux et du Garde étant déconseillé pour cette nouvelle classe.

La création du personnage ne diffère pas des autres races. Ils ont une sacrée carrure, y compris les femmes et ont la possibilité de porter une peinture au visage en plus des inévitables cicatrices. Par contre leurs yeux ont un panel de couleurs étonnant, jaune, violet, rouge, ça leur donne un air très sauvage. Notez que la couleur de vos cheveux déterminera la couleur de la fourrure de votre forme d’ours. C’est tout ce qui vous distinguera des autres ours pour le moment. Mais les prochaines phase de beta test devraient y remédier.

La zone d’introduction quand à elle est très petite, c’est en tout et pour tout 4 PNJs, 4 quêtes, un pavillon et quelques animaux de ferme. N’espérez pas parcourir le Val d’Anduin, vous aurez tout juste l’occasion d’apercevoir le Carrock de loin. Vous vous retrouverez donc très vite en terrain connu devant les portes d’Archet, après l’attaque des brigands du Plateau noir. Les quelques PNJs de Bree auront bien une ou deux remarques s’étonnant de voir un beornide par ici, sans plus.

Le cadre de l’univers est très vite mis à mal. Déjà parce que votre père est Grimbeorn, ça vaut pour tout les beornides que vous croiserez. Ce qui fait de Grimbeorn un sacré reproducteur vous en conviendrez. Un choix assez maladroit, c’eût été plus simple de considérer Grimbeorn comme le chef envoyant ses sujets aux quatre coins du monde. Ou alors il faut voir dans le terme « fils » employé comme un symbole plus qu’un véritable lien père/fils.

Bref, à Bree personne ne s’étonne de voir un change-forme gambader sur le chemin vert. Et votre première quête de classe vous envoie raisonner un ours dans la vieille forêt. C’est votre sœur restée dans la Val d’Anduin qui vous envoie en mission, elle est sacrément bien renseignée sur ce qui se passe autour de Bree. Il est aussi curieux d’aller affronter des ours. L’impression de s’en prendre à un frère. Les beornides sont très pacifique envers la faune sauvage, et avec toutes les quêtes qui vous demandent d’éliminer des bêtes à quatre pattes, ça dénote.

[youtube=http://youtu.be/M2BndlAl0Z0]

 

Coté gameplay, c’est une classe facile à prendre en main, bien plus qu’un Gardien des Runes, sans parler évidement d’une Sentinelle. La puissance est totalement remplacée par la colère, avec tout ce que ça implique vous ne craignez donc aucun debuff puissance et êtes toujours en mesure de lancer vos compétences du moment que vous êtes libres de vos mouvements.
Cette barre de colère monte avec l’utilisation des compétences de forme humaine et descend avec les compétences de forme ursine. Il y a aussi des compétences à utiliser sous les deux formes sans distinction.
La transformation est très rapide, est peut tout à fait se faire en plein combat, dans un sens comme dans l’autre, sans que cela n’impacte le rythme du combat.

[youtube=http://youtu.be/l2-zRWjkYl4]

 

Les trois spécialités du béornide sont Tank, DPS, et soin, comme le capitaine. Mais si l’on en croit les retours de cette première phase, il se distingue dans aucune des trois voies. Le tank est incapable de prendre l’aggro sur plus d’un mob et souffre d’un manque de soin personnel. Le DPS est long à démarrer puisque il faut d’abord prendre sa forme d’ours, et la colère étant vite consommée la phase de DPS s’en trouve raccourcie. Coté soin, il est quasi incapable, bien trop léger pour servir de heal d’apoint.
Pour faire court l’équilibre est à revoir et les développeurs ont déjà fait savoir qu’ils progressaient sur ces points.

Pour conclure sur cette MàJ15 en musique j’envoie les intéressés et les spécialistes vers cette vidéo qui expose les nouveaux sons du système musical du jeu. Tout les instruments sont passés en revue, tout n’est pas encore parfait mais il y a bel et bien des progrès de fait.

[youtube=http://youtu.be/a6NWaeCv7XI]

 

Pour en voir plus, voici une liste de lecture Youtube où vous trouverez en plus des vidéos ici présentes d’autres vidéo sur le Beornide au lvl50 et 100, la Bataille de Pelargir, quelques combats face aux troupes de guerres, et de la musique.

[youtube=http://www.youtube.com/playlist?list=PLfYZsLIZ6AHjpaYHt9FLVXxJ3Ud9FSVKN]

 

Et je termine en rappelant que ce n’est que la première phase de la beta, et si l’on pourrait croire que tout est déjà finalisé il n’en est rien, je suis toujours surpris de voir le chemin parcouru entre la première phase et le produit fini. C’est loin d’être anecdotique.


21 Commentaires

  1. Excellent article !! Merci pour cette présentation détaillée.
    En effet, l’équilibre du Béornide demande encore un peu de travail, mais c’est en très bonne voie !
    En ce qui concerne le terme de « fils » de Beorn, on peut en effet je pense le considérer comme une sorte de « disciple » (comme çà nous arrange, en somme !) …
    La région a un très bel effet, notamment avec le changement d’atmosphère dû au ciel.
    Y’a plus qu’à !! :-)

    Evonia Evonia
  2. Peut-on déja estimer à la louche en combien de temps se jouera le nouveau pack de quêtes ?

    Je neeeeed irl la maison de Grimbeorn !! (flaque de bave sur le clavier)

    Les « grandes batailles », c’est pour deux joueurs maximum mon bon monsieur, au delà ça se serait appelé « guerre mondiale » !

    C’est juste moi où les nouveaux sons des instruments à vent vous ont également fait saigner des oreilles ? Sans déconner, ils ont confié ça à un sourd ?

  3. Plus de 100 quêtes. C’est ce qui est indiqué par le store. C’est moins que le Gondor Ouest.
    Et y’a rien de comparable a Dol Amroth, avec x réputation a monter, x répétables…

    Ce sera plus court. Apres le nombre d’heures, aucune idée.

  4. La couleurs des cheveux…y aura beaucoup de blond^^
    Sinon, le mieux c’est la bataille épique déjà le gouffre c’est super (même si les avis sont très partagés), on va pouvoir sauter sur des orques sans prendre un cherche cœur instantané^^

    Avatar Kufkhell
  5. Les Menaces Errantes (si j’ai bien compris) devraient en effet être des mobs « rares » errant dans la région (pour l’instant je ne suis tombé que sur une araignée Némésis Suprême niveau 104 ou 105 à 530.000 points de moral à côté de Ethring), mais non indiquées sur la carte. Alors quant à savoir si elles droppent un fragment d’émeraude…

    Sinon ça choque personne les semi-trolls ??? Je sais plus si c’est dans le lore, mais pour moi on dirait juste de grands orques noirs musclés…
    J’aimerais bien voir la région sous un ciel ensoleillé un jour (même si c’est à l’encontre du bouquin…)

    Si si Edward il y aura aussi des répétables à la fin des zones avec des réputations supplémentaires (avec des objets de réputation utilisables !) à monter et un Épilogue épique pour chaque zone. (d’après les forums)

    Arkanur Arkanur
  6. Les semi-troll sont dans le lore. Ça doit pas choquer. Enfin si c’est choquant de telle aboninations, mais c’est le Seigneur Ténébreux qui est l’œuvre.

    Pour les réputations, il n’y a rien de comparable a Dol Amroth ? Si ?

  7. Hâte hâte hâte !
    Euh c’est moi ou le test des instruments de musique c’est sur de la musique d’intro de Final Fantasy O_o Du bon boulot de fait pour revoir les instruments, même si on peut peut-être faire encore mieux ^_^ (mais ça fait moins saigner les oreilles)

  8. Le centre du Gondor dégage une ambiance… Similaire à celle du côté de l’auberge hantée, dans la Forêt Noire. J’adore !
    En plus, c’est parfait pour le RP de mon personnage. Il vient de ce coin-là du Gondor (Lossarnach), et le faire revenir chez lui, alors que tout semble dévasté et en guerre… Super intéressant !

    Hé, le Prelude theme de Final Fantasy. Au niveau du son, j’attendais quand même mieux pour les améliorations. On a surtout un plus grand panel de notes, je pense.

    Avatar Aude Javel
  9. Au fait, les beorns, ils ont des armes de prédilections ? Peuvent-ils toutes les manier ?
    En tout cas, ils seront copain-copain avec les maîtres du savoir, et certainement pas avec les chasseurs…

    Avatar Aude Javel
    1. Toutes non. Mais les principales
      Dagues, Haches, gourdins et lances. Une dans chaque mains. Ou alors une arme à deux mains.
      Ils ont bonus de +5% pour les Gourdins. Perso j’aurais préféré les haches, alors je vote pour que ca change.

      La première arme que l’on nous donne est une hache à deux mains

  10. Je viens de parcourir le Centre du Gondor sur le serveur Bullroarer.

    Mon dieu, je ne me suis jamais autant fait ch*er en parcourant une région !
    C’est terrible. Pas grand-chose de spectaculaire, même les musiques sont les mêmes ! (Moi qui voulait oublier la musique déprimante de Dol Amroth, elle est à Pelargir aussi.)

    Ce qui m’a inquiété, c’est les récompenses. Je ne sais pas ce que vont donner les récompenses de quêtes, ni les récompenses de la bataille épique, mais j’espère que ce ne sera pas QUE des récompenses concernant les armures à essences.
    En faisant un tour au vendeur de réputation, il n’y avait pratiquement que de ça.

    Ah, aussi des items d’artisanat (franchement, qui veut améliorer son artisanat de l’ouestemnet à ce stade-là du jeu ?), et des compagnons cosmétiques. Waouh. Autant rester à Dol Amroth, il y a des récompenses un minimum plus intéressantes là-bas au moins.

    La région sort demain, je ne crois pas à de grosses modifications d’ici-là. Bon, étant un fervent admirateur du Gondor, je suis obligé d’acheter cette région, mais j’ai bien peur que j’en garde un mauvais souvenir !

    Avatar Aude Javel
  11. personnellement j’ai testé le beornide .
    1000 pts . et bien … avis au gros pigeon .(ceci es mon avis)

    la nouvelle region es asser jolie j’ai beaucoup apprecié .
    les quetes sont sympa aussi , les nouvelles essence sont pas mal :D

    Avatar skharvir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * La limite de temps est dépassée. Please reload CAPTCHA.