Le voyage de Lomëwen et Bingo Bophin – Épisode 39

La piste perdue

Bingo m’attend seul près de la Salle des Banquets de Cliving.

Egwylf n’est plus avec lui, sans doute a-t-elle trouvé une nouvelle piste.

Le temps de la discussion avec Bingo, elle revient.

Elle a cru voir que la piste partait vers l’ouest, en direction des Landes Farouches. Elle pense d’ailleurs que des choses magiques, type sorcellerie, se font dans les Landes Farouches.
Je pense que je trouverai de bonnes informations à Forloi, où j’ai aidé les habitants, peut-être certains pourront-ils m’aider.

Sur le chemin de Forloi, au carrefour des fermes des Jachères, je rencontre un fermier blessé.

Bingo 39 5

Il a fait la « connaissance » de l’homme que je recherche, qui lui a arraché sa hache, le faisant chuter au sol, avec (heureusement) juste une cheville foulée dans l’incartade.

Bingo 39 6

Ainsi, il m’indique que l’individu allait en direction du nord-est. Cela correspond à la direction générale de Forloi.
Ce fermier a eu de la chance, car vu l’individu de l’Oeil de Sang, il aurait pu être éliminé…
J’imagine que les fermes abandonnées des environs offriraient un toit accueillant et éventuellement de la nourriture.

Je continue mon chemin vers Forloi.
Bingo m’y attend. Comme il y fait particulièrement froid, il s’est mieux couvert.

Bingo 39 7Mon instinct m’a donné raison.
Des habitants, de confiance, ont vu un homme arborant une gemme rouge se rendre chez le barbier.

Bingo 39 8À Forloi, c’est une barbière qui s’occupe de rafraîchir la coupe des habitants.

Elle me confirme avoir vu un étranger. Dont elle ne s’est pas occupée, car ses pièces ne lui donnaient pas confiance. Ses pièces rappelaient celles des Orques et des Hommes Malfaisants, dit-elle.

Bingo 39 11
Cela a mis l’homme en colère, qui l’a copieusement injuriée dont un « Kadar-golnauk ».
Elle me met en garde contre la dangerosité d’un tel personnage.
Ce dont je me doute.

Je poursuis ma route en direction de la petite ville de Scylfig, qui a bien souffert du passage de Nurzum…
Bingo a dû cependant s’habituer au froid : il a délaissé le bonnet et les gants.

Bingo 39 12

Bingo a réussi à avoir une piste avant moi.
On lui a indiqué que l’homme était au camp de Kadar-Golnauk (d’où les mots proposés à la barbière). Il s’y disputait avec un groupe d’Orques.

Bingo 39 13

Nous nous demandons à quel sujet il pouvait être en désaccord avec ses potentiels alliés…

Je me rends à ce camp. Et descends quelques Orques au passage. C’est un camp de la Main Blanche. Maudit soit ce traître de magicien de l’Isengard !

Bingo 39 14

Je tombe sur un Ourouk ; il doit être le « chef » et doit avoir des informations.

Bingo 39 15L’homme est venu le voir pour acheter la protection de certains de ses Orques. Il a refusé. Bien qu’ils soient tous deux servants de l’Œil rouge, l’Homme refuserait de l’aider si la situation était inversée. Et il n’a pas tort. J’irais presque donner raison à cet ourouk.

Bingo 39 16

L’homme doit être dans les Hautebuttes.
Comme l’ourouk est pragmatique, il ne désespère pas de ramasser à l’occasion le sac de pièces sur le corps inanimé de cet homme, pétrifié de froid ou dévoré par les loups…

L’ourouk s’étant lassé de la distraction que je lui offrais avec mes questions m’attaque pour se débarrasser d’un concurrent au sac de pièces…
C’est bien mal me connaître.
Ces pièces, je n’en veux surtout pas.
Et j’élimine sans difficulté l’ourouk.

Bingo 39 17

Le lieu où l’homme aurait pu trouver l’aide d’alliés est Byre Tor, un autre lieu hanté par les servants de la Main Blanche et du Mordor… Je m’y rends prestement et aperçois Egwylf.

Bingo 39 18Finalement l’homme a préféré éviter les Orques et Ourouks et sa trace va vers l’Ouest selon la Rohirim.

Bingo 39 19

Je privilégie les recherches là où l’homme aurait pu trouver aide ou abri.

Au camp de Cerdic, personne ne semble avoir croisé cet homme.
Je vais à Dunfast. Bien qu’inhabitées, ses maisons peuvent offrir un abri de fortune pour se prémunir du froid.

Bingo, lui, ne pense pas que cet homme soit venu ici…

Ma piste la plus probante était vers le nord, dans les alentours de Byre Tor…
Je reviens dans la zone et pousse au nord.
Vers les Hauteurs Solitaires, quelqu’un a remué la neige.

Bingo 39 22

Pour y chercher quelque chose ? Y dissimuler un objet ?
Il semblerait que ce qui a laissé ces traces ne cherchait pas à être discret.
Au bout de la piste, je comprends pourquoi celui qui a laissé les traces n’a pas été discret : il était frigorifié par la sorcellerie de Nurzum, qui a transformé les Landes Farouches en landes enneigées. Et a eu raison de lui.


Je récupère son médaillon.
Plus le temps passe, plus je trouve étrange la ressemblance de cette broche avec la Pierre de Roth que poursuivaient les Poings Bourrus dans les Monts Brumeux.
Y’a-t-il un lien ?

La mission de ce serviteur de l’Oeil valait-elle vraiment de mourir seul en ces terres désolées ? Je ne le saurai pas…

Cet homme, qui ressemble à n’importe quel Rohirim, me fait penser que l’ennemi est peut-être plus nombreux que ce que l’on peut penser, que le Mal s’insinue partout dans le coeur des Hommes en proie au doute et au désespoir. Voyant en l’Ennemi un être trop fort contre qui combattre, alors se range à ses côtés ; par lâcheté, par opportunisme ?

Je creuse une tombe de fortune à cet homme, qui au fond pourrait être n’importe qui. Une sépulture sans nom, puisque j’ignore jusqu’à son nom. Que dire de ses motivations…
Manque-t-il à une famille ?
Au fond, je ne peux qu’être triste pour ce pauvre bougre mort ici, loin de tout, ayant fait de mauvais choix. Au fond, qu’est-ce qui m’assure que c’était un mauvais choix ?
J’en viens presque à espérer qu’il ait fait tout ceci pour protéger les siens d’agents malfaisants de la Main Blanche.

Je divague, le froid m’engourdit et me rend nostalgique.
Les miens me manquent, ils ne sont plus depuis longtemps.
Qu’est-ce qui m’empêcherait de tomber dans les griffes de l’ennemi si mon cœur sombrait dans le gouffre de la tristesse ?
Là, les feuilles d’or de la forêt de la Dame me viennent en mémoire…
Aider les Peuples Libres, éviter que les lieux pleins de beauté de ce monde ne finissent corrompus comme ma disparue Vertbois. Au fond, je sais que je suis différente de cet homme : j’ai foi en ce monde, en ses habitants libres. J’aime trop la lumière pour basculer dans les ténèbres.

Il est temps de rejoindre Egwylf et Bingo à Forloi.

Une fois à Forloi, Egwylf se montre moins compatissante que moi à l’égard de cet homme. À ses yeux, il a choisi le camp ennemi et a payé le prix de sa traîtrise.

Il nous reste encore deux agents de l’Œil Rouge au Rohan à trouver.

Bingo, philosophe, pense que cet agent de l’Œil fut perdu par sa solitude. À agir pour le compte de l’ennemi, on ne peut plus avoir de vrais amis… Je crois que cela me rend encore plus triste pour ces hommes qui font de mauvais choix…

Bingo 39 27Mais il reste pragmatique et a hâte de quitter la neige pour retrouver des températures plus douces, il a les pieds qui gèlent !

Près des écuries de Forloi, je croise une tête connue.

Bingo 39 28

 

Presse des Peuples Libres

La Presse des Peuples Libres est là pour vous offrir un espace d’expression libre, ouvert à tous. Vous pouvez l’utiliser pour faire passer vos messages, donner votre avis ou réagir à l’actualité du jeu ou plus largement de l’univers de la Terre du Milieu.
Retrouvez l’ensemble des publications de la Presse des Peuples Libres en suivant ce lien.

2 Commentaires

  • Gavinus
    Gavinus Commenté le 23 avril 2016 Répondre

    Merci beaucoup pour les indications, celle-là était difficile à trouver !! ;-)

  • Delbenneth
    Delbenneth Commenté le 29 mai 2016 Répondre

    Je viens de faire cette quête.

    C’est amusant car, nous n’avons pas eu le même raisonnement pour tout, et pourtant Turbine a, semble-t-il, pensait à tout ! Car, après avoir croisé le fermier blessé, la direction du nord-est m’a fait songé aux fermes, et j’ai trouvé un orque blessé que tu n’avais pas trouvé. Il a expliqué s’être fait voler des pièces et de la nourriture. Là, j’ai compris que les pièces étaient un indice pour Forloi, et j’ai trouvé Bingo et la barbière tout comme toi. Néanmoins, je n’ai pas du tout pensé à Scylfig, la barbière ayant fait mention de Kadar-golnauk, et je suis directement allée voir l’ourouk. La mention des hauttebuttes m’a fait penser au village abandonné de Grimnesberg ; là-bas, j’y ai retrouvé Willem Poil devant des sachets de nourriture vides, il m’indiquait l’ouest. Je suis allée à la rencontre d’Egwylf, puis, je suis allée directement plein ouest, loin des villes. J’imaginais à la base une retraite vers la forêt ; mais pas du tout à Dunfast !

    Ce jeu de piste était amusant, mais voir la différence de notre voyage également. En tout cas, sympathique cette promenade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

banner
Aller à la barre d’outils

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'info...

Le site utilise des cookies pour une navigation et une participation à la vie du site plus fluide.
De même les services publicitaires, la mesure d'audience, et le partage d'article sur les réseaux sociaux utilisent des cookies.
Si vous voulez continuer à utiliser ce site sans changer à vos réglages concernant l'acceptation de cookies, cliquez sur "Accepter".

Vous pouvez désactiver l’utilisation future des cookies ou supprimer tous les cookies déjà stockés sur votre ordinateur en utilisant les paramètres de votre navigateur. Cependant, la désactivation ou la suppression des cookies peut vous empêcher d’utiliser certaines fonctionnalités du site.

Fermer