Oui, LOTRO aura du nouveau contenu en 2017. Nous ne pouvons pas parler des discussions privées sur la licence, bien sûr, mais je ne vois pas de raison de penser que le processus sera bien différent que de par le passé, à savoir des avocats qui se rassemblent pour signer des papiers. La communauté LOTRO est historiquement anxieuse sur ces soucis de licence, mais ça a toujours été une routine dans le business, et il n’y a pas de raison de penser qu’il n’en ira pas de même.

Cordovan

C’est avec ces mots que Cordovan, nouveau chargé de communauté, répond aux inquiétudes d’un joueur sur l’absence de nouveauté pour LOTRO en 2017.

Des inquiétudes qui se retrouvent chez pas mal de personnes suite aux récents licenciements chez Turbine. On a beaucoup lu et entendu ici ou là la probable mise en mode “maintenance” du jeu à partir de 2017.

Pour rappel le mode maintenance pour un MMO, cela signifie que plus aucun développement de nouveau contenu n’est fait. Le studio se contentant de maintenir l’existant, rien de plus sinon quelques corrections de bug. Mais le jeu continue quand même d’être exploité et les serveurs restent ouverts.

Voilà donc des mots qui se veulent rassurants. C’est vrai que la communauté s’est toujours inquiétée du renouvellement de la licence, au lancement du jeu les droits couraient jusqu’en 2014, durant 2013 tout le monde s’en inquiétait, la question revenant à chaque occasion de parler avec les développeurs, puis les droits ont été renouvelés jusqu’en 2017, la nouvelle est pour ainsi dire tombée début 2014, sans plus de cérémonie que ça.

Et la communauté a bien raison de s’en inquiéter, après tout sans licence LOTRO ferme ses portes purement et simplement. Mais parfois, voire même souvent, on s’imagine que tout ça va être affreusement compliqué, qu’il va y avoir des armées d’avocats en prise dans d’âpres discussions d’argent et de droits, alors que Cordovan a l’air de dire que ce ne sera qu’une formalité.

En y réfléchissant, aucun des deux partis n’a d’intérêt à ce que la licence ne soit pas renouvelée. Du côté de Turbine/Warner Bros c’est s’assurer que le rare jeu qui rapporte encore un peu d’argent continue sa route. Et du côté de Middle Earth Ets. une licence non exploitée, c’est de l’argent qui dort et des profits en moins.

Pour modérer ces paroles, on peut aussi dire que Cordovan n’est au final qu’un simple employé, les plus acerbes diront même qu’il n’est qu’un pion. Mis au courant au dernier moment, comme probablement une bonne partie de l’équipe LOTRO. En attendant, c’est la seule source officielle qu’on ait et tout le reste n’est que pronostics, basés sur des impressions bien personnelles et rarement étayés de choses plus concrètes ou mesurées.


10 Commentaires

  1. Middle Earth Ets a tout intérêt à renouveler la licence. Pourquoi ? Tout simplement car après l’exploitation cinématographique du SdA, puis récemment du Hobbit, il ne reste plus guère de grosse production qui se profile pour profiter de la manne que représente l’univers de Tolkien.
    Warner Bros. s’en est mis plein les poches (surtout avec le Hobbit), et bien que le jeu ne soit pas un réel cas importantissime pour la branche games de WB, Middle Earth Est sait qu’ils n’auront pas le choix que de continuer le partenariat. WB a pris les commandes des négociations, et Middle Earth Est devra accepter, si besoin est, de revoir ses ambitions à la baisse si les studios le désirent. Auparavant, Middle Earth Est a permis à WB de faire du beurre. Maintenant, c’est WB qui a la main.
    Quoiqu’il en soit, que le jeu ait du nouveau contenu, c’est une bonne perspective.
    Cependant, si on part dans la logique qu’on doit aller jusqu’au Mordor, au niveau géographique il ne nous reste pas grand chose. A moins que les développeurs ne décident de faire quelques détours au-travers de l’histoire épique. Et au niveau progrès techniques, on est loin de s’attendre à de grosses évolutions.
    L’essentiel (et je parle seulement là en mon opinion, et je pense également aux amoureux de l’univers de Tolkien) est surtout que les licences soient signées et bien signées pour un bon moment (concession à faire de Middle Earth Est, en leur intérêt) afin que les joueurs puissent le plus longtemps possible arpenter la Terre du Milieu et ses mille-et-unes merveilles (et permettre à Yao de nous émerveiller encore et encore !!), que ce soit en progression ou en “mode maintenance”.
    Le jeu, il est aussi fait par les joueurs. S’il venait à passer en “mode maintenance”, ce sera à nous de créer des évènements encore plus vivants et accrocheurs pour nous faire passer de très bons moments à Bree, Fondcombe ou ailleurs.
    Je suis plutôt optimiste donc, pour ma part, et j’espère qu’une majorité de joueurs également :-)

    Gavinus Gavinus
    1. Je suis d’accord avec toi, si le nombre de joueurs reste important, sinon WB ne se fera plus suer avec la licence.

      D’ailleurs, je n’arrive pas à trouver le nb de comptes actifs par pays, savez vous où je peux voir ça ?

      Avatar Illindia
      1. Turbine n’a jamais communiqué ces chiffres. Pas pour se faire mousser au moment ou tout était rose.

        Quand auxx droits, même en cas de jeu non rentable, ça peut valoir le coup pour une grande multinationale comme WB de sécuriser les droits pour soi et ainsi éviter qu’une autre boite se les accapares.

  2. A tous les lecteurs, je vous en prie ne vous faites pas avoir. Vous devriez connaitre la valeur des promesses de turbine/warner.

    On ne pourra en juger qu’en début d’année 2018 au plus tard.

    Pour le reste et ceux qui trouvent encore du plaisir à jouer au jeu, profitez en bien.

    Avatar Eke
    1. Les *promesses* de la Warner/Turbine sont celles de n’importe quelle entreprise ;).
      Je ne me lève pas le matin pour aller travailler gratuitement, donc j’ai beau promettre a mes clients monts et merveilles pour le futur, si demain mon entreprise, ne gagne plus d’argent, on ne vas pas continuer a bosser pour le plaisir ;).

      Ceci étant, la licence n’est qu’une formalité. La licence peut très bien être renouvelée et le jeu arrêté.
      Warner ne souhaitera sûrement pas perdre la licence au profit d’un autre.

      Yao Yao
  3. Je croise les doigts pour que le jeu puisse perdurer de nouveau pour quelques années de plus. J’ai pris goût à LOTRO et de m’en séparer me ferait un petit pincement au coeur après tous ses moments passés depuis maintenant plus d’un an.
    Pour l’heure, c’est du ni ni que je lis. J’attend de voir le communiqué officiel de la prolongation ou de l’arrêt du jeu.

    Sinon, pour rajouter une rumeur parmi tant d’autre, un ami a lu je ne sais plus où que le jeu pourrait être prolongé jusqu’à 2020 mais comme je le dis ce n’est que rumeur

    Avatar Ellberreth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *

%d blogueurs aiment cette page :