Sondage de la semaine #291

Cette semaine, je ressors un vieux sondage pour voir si les choses ont changé depuis. Pour vous, quelle importance a le respect de l’œuvre originale ?

Quelle importance a le respect de l'œuvre originale ?

  • Très important, la moindre incartade me gène (9%, 16 Votes)
  • Important, je passe sur les petits écarts (52%, 88 Votes)
  • Concerné, les gros écarts ont du mal à passer (30%, 51 Votes)
  • Je m'en fiche du moment que c'est pour servir le gameplay (5%, 9 Votes)
  • Ça ne me fait ni chaud ni froid (3%, 5 Votes)

Nombre de votants: 169

Loading ... Loading ...

On a tous notre sensibilité personnelle là-dessus. Pour certains certains arrangements avec l’univers original relèveront du sacrilège, pour d’autres ça passera inaperçu. N’hésitez pas à nous en faire par en commentaire, si vous avez des exemples à donner.

13 Commentaires

  • Piedarbre Commenté le 18 septembre 2016 Répondre

    N’étant pas assez expert moi même je ne me permets pas de répondre très important ou important, mais je me sens « concerné » car j’ai quand même lu deux ou trois fois (seulement quelle honte…je sais^^) le livre, d’autres ouvrages à côté et vu les films mais étant eux mêmes déjà un peu éloignés de la conception initiale de Tolkien je pense partir avec une « vision » déjà déformée:( Disons que depuis 2007 je n’ai jamais été très choqué mais plutôt agréablement surpris par ce jeu et j’espère pouvoir en profiter encore un bon bout de temps…

  • Gamleth
    Gamleth Commenté le 18 septembre 2016 Répondre

    J’ai coché important parce que si j’avais coché le premier ça ferait longtemps que j’aurais arrêté de jouer.

    De toute façon ça peut que difficilement être pire que les films.

  • Lumbago Gristouque
    Lumbago Gristouque Commenté le 18 septembre 2016 Répondre

    Hello,
    j’ai mis important car selon moi une adaptation doit forcément contenir des petits écarts.
    Que l’on apprécie ou pas ces derniers, une adaptation est l’oeuvre d’un autre artiste : écrivain, réalisateur, dessinateur…etc et donc doit comporter la vision même de l’adaptateur.

    Si un jour je fais une adaptation moderne du seigneur des anneaux en la transposant dans le futur ou à la sauce steampunk, je ferais des déçus mais ce sera ma vision, mon adaptation.

    Après pour en revenir à Lotro, j’ai du mal avec les créatures de HR Giger tout au fond de la Moria :))

    Et quitte à mourir sur les coups des intégristes, je veux un Hobbit MDS :))

    Lumbago

    • Hécate Lomëwen
      Hécate Lomëwen Commenté le 18 septembre 2016 Répondre

      Oui le trip sous acide des développeurs de certaines zones du fin fond de la Moria, j’arrive pas à m’y faire non plus…

  • Agonrod Commenté le 18 septembre 2016 Répondre

    C’est un sujet que j’ai avec beaucoup d’amis, le respect d’une oeuvre dans un autre média.

    Pour Lotro, je trouve que, franchement, ça passe. Quelques hérésies de temps en temps, mais je pense que le gameplay doit parfois être prioritaire pour le scénario. (Je fais souvent des JDR sur tout et n’importe quoi comme univers, et je dois souvent faire des concessions pour le jeu, pas le choix.)

    Je ne serai pas aussi sévère que Gamleth sur les films, on ne peut pas adapter à 100% l’univers de Tolkien en film, le « film » serait très mauvais. Donc, au lieu d’essayer de se rapprocher du plus possible des livres, autant que le réalisateur propose sa propre vision de l’oeuvre. Les fans connaissent peut-être l’oeuvre mais lui sait (théoriquement) tourner un film.

    Et puis, du moment qu’on sait que Middle Earth Enterprises n’est pas loin pour donner son accord, ça me va.

  • Hécate Lomëwen
    Hécate Lomëwen Commenté le 18 septembre 2016 Répondre

    Je ne connais pas les ouvrages par coeur, mais force de constater que le jeu respecte dans l’ensemble bien plus l’oeuvre que les films.
    J’aime bien les films, mais j’apprécie vraiment l’effort fait par Turbine pour coller le mieux possible aux livres.
    Certes il y a quelques écarts, mais bon, c’est le jeu…

  • eldo Commenté le 18 septembre 2016 Répondre

    Je suis peu regardant en principe, mais je tique quand même sur certains détails (genre horn qui peut survivre ou pas)

    • Edward
      Edward Commenté le 18 septembre 2016 Répondre

      Au sujet de Horn, MadeOfLions s’était expliqué, mais je ne me rappelle plus ce qu’il disait.
      Je croit que de son point de vue, sa mort est plus a prendre dans un sens poetique. Un Horn est mort sur le Pellennor, mais sans vraiment mourir quoi. Genre c’est plus le même homme, quelque chose s’est cassé en lui.

      Bon, je reconnais que c’est bien tiré par les cheveux, mais c’est un point de vu qu’on peut comprendre. Ça se défend quoi, surtout en tenant compte que la chanson qui mentionne sa mort à été écrite bien des années après les faits par un poête inconnu.

  • Foudre Commenté le 18 septembre 2016 Répondre

    Concernée, seuls les gros écarts inhérents à l’univers inventé Par Tolkien me gênent.

    Après, n’étant pas vraiment fermée d’esprit, je ne crache pas sur un peu d’originalité et de créativité par rapport à l’oeuvre d’origine, du moment que ça se tient, et que ça respecte les écrits de Tolkien.

  • Broccoli Commenté le 19 septembre 2016 Répondre

    Bonjour,
    J’aurai penché pour « concerné », mais après réflexion, si ça sert le gameplay, ça me va.
    Sinon dur de placer Angmar ou Dol Guldur et la Moria à moitié colonisé par les nains (et surement d’autres)
    Et puis dans l’ensemble, ça me parait assez cohérent malgré tout. (forcément y’a des écarts mais bon…)

    • Gilaalad Commenté le 19 septembre 2016 Répondre

      Dans un de ces écrits tardifs, Tolkien indique que la Moria sera à nouveau occupée par les Nains au 4ème Âge, c’est donc pas une immense incohérence de voir des Nains l’envahir.

  • Fearadan Commenté le 19 septembre 2016 Répondre

    J’ai choisi la deuxième option : « Important, je passe sur les petits écarts », c’est-à-dire que je suis très sensible au fait que les développeurs demeurent le plus fidèle possible à l’œuvre de Tolkien, tout en comprenant bien qu’un jeu nécessite quelques aménagements et libertés, peut-être plus encore quand il s’agit d’un MMO-rpg.

    Quand je parle du genre, je pense aux myriades de créatures ou aux endroits plus remplis qu’ils ne devraient l’être (Eregion, la Moria, etc.), et pour le côté rpg, qui pourrait valoir pour un jeu vidéo solo, les personnages joueurs sont forcément bien trop puissants par rapport à leur environnement pour être crédibles. Si bien qu’un exploit comme le combat de Boromir avant sa mort, dans le même genre, quoique moindre, que celui de Húrin au Premier Âge, paraît presque ridicule – il y a un problème d’échelle propre au MMO mais souvent là en rpg solo aussi, qu’il faut considérer comme un « mécanisme » et dissocier du scénario. Mais on pourrait aussi poser de nombreux problèmes comme la force des hobbits, le nombre de femmes combattantes, etc.

    Par contre, ce que j’aime dans ce jeu, tout en acceptant l’aspect ludique évoqué ci-dessus (car sinon il n’y aurait pas de jeu possible, sauf dans un autre genre), c’est qu’il fait la part belle à l’imagination dans le respect de l’œuvre. En effet, puisque nous ne suivons pas strictement les pas de la Communauté de l’Anneau, et que nous ne jouons pas un personnage défini, nous sommes amenés à visiter nombre de contrées qui n’ont pas été décrites de manière exhaustive par Tolkien. De la base des rôdeurs d’Esteldin aux nombreuses petites villes du Rohan avec leurs intrigues lignagères et politiques (je n’ai pas encore fait le Gondor), on ressent l’inventivité des développeurs comme un hymne à Tolkien, qui n’est certes pas canonique, mais qui n’en est pas moins plaisant. Cela d’autant plus que certaines grosses entorses des films sont absentes – comme se débarrasser du personnage d’Erkenbrand lors du Gouffre de Helm (d’ailleurs, cela m’a bien amusé que l’arrivée improbable d’un régiment d’elfes soit évoquée avant la bataille, c’était un clin d’œil assez évident…!).

    Bref, à mes yeux le respect de l’œuvre est très important, mais il est aussi important de prendre en compte le genre de jeu vidéo auquel on a affaire. Le genre MMO-rpg empêche la fidélité absolue et ne saurait y prétendre, mais permet une part d’imagination très intéressante en contrepartie.

  • Bourvilo
    Bourvilo Commenté le 23 septembre 2016 Répondre

    J’ai voté « Très important, la moindre incartade me gène », mais j’aurai dû voter « Important, je passe sur les petits écarts », ce n’est qu’un jeu après tout. :)
    Exemple: j’aurai souhaité voir Minas Tirith « la blanche » avec des murs, des bâtisses d’un blanc éclatant, mais bon, je chipote peut-être, hé-hé…

    Après, de toutes façons, ce jeu est clairement beaucoup plus proche de l’idée que s’en faisait son créateur Tolkien que la vision des films de Jackson. ;)
    Exemple : dans le jeu, le Rohan et ses plaines vertes (avec une ressemblance énorme avec les paysages d’Ecosse ; verdure et bruyère), contrairement aux décors extérieurs du film montrant des plaines arides et désertes.

    La Moria, la Lorien, Fondcombe (et j’en passe, je ne vais pas tout citer), également, sont, pour moi, très fidèles à la représentation que je me faisais de l’univers imaginé par Tolkien.

    Non, là-dessus, les « concept artists » et autres graphistes du jeu ont, pour moi, largement gagné leur pari là-dessus. ;)

    Seul bémol (avec leur Minas Tirith « grise ») :
    les oreilles des elfes beaucoup trop longues et pointues… Mais ça, c’est peut-être à force de se les faire tirer par les nains ! … Kri-kri-kri-kri-kri ! :D

    Mais siiiiii ! J’vous aime bien, les elfes ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

banner
Aller à la barre d’outils

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'info...

Le site utilise des cookies pour une navigation et une participation à la vie du site plus fluide.
De même les services publicitaires, la mesure d'audience, et le partage d'article sur les réseaux sociaux utilisent des cookies.
Si vous voulez continuer à utiliser ce site sans changer à vos réglages concernant l'acceptation de cookies, cliquez sur "Accepter".

Vous pouvez désactiver l’utilisation future des cookies ou supprimer tous les cookies déjà stockés sur votre ordinateur en utilisant les paramètres de votre navigateur. Cependant, la désactivation ou la suppression des cookies peut vous empêcher d’utiliser certaines fonctionnalités du site.

Fermer