Grosse nouvelle hier en fin de journée. Ni vu ni connu, Rob « Severlin » Ciccolini, producteur délégué sur LOTRO, sort du bois pour annoncer l’air de rien que Turbine se sépare de ses deux licences phares que sont LOTRO et DDO pour les céder à un nouveau studio créé pour l’occasion : Standing Stone Games.

Salutations,

Aujourd’hui, nous avons de grandes nouvelles! Les équipes de jeu chargées du Seigneur des Anneaux Online (LOTRO) et Dungeons & Dragons Online (DDO) quittent Turbine pour fonder Standing Stone Games, un nouveau studio de jeu indépendant. De plus, nous nous sommes associés à Daybreak Games pour fournir des services d’édition mondiale. Ils ont une longue et prospère histoire de développement et d’édition de MMO, et nous sommes ravis de nous appuyer sur leur expertise.

Je souhaitais donc vous parler de ce que cela signifiait vraiment.

Nous nous lançons dans une aventure passionnante: Standing Stone Games, un studio indépendant composé de personnes qui travaillent sur DDO et LOTRO depuis de nombreuses années. Les équipes restent très attachées à ces jeux et sont ravies de poursuivre le développement et les opérations de ces jeux en tant que studio indépendant. Ceci est une opportunité pour nous de réaliser nos rêves tout en travaillant sur deux des plus grandes licences dans les jeux vidéos. C’est un grand honneur, et pour vous cela signifie que vos jeux continueront de grandir et de s’améliorer. Nous aimons nous concentrer sur des jeux de façon profonde et étendue, et nous sommes impatients de voir ce que nous réserve le futur.

Même si beaucoup de choses passionnantes se produisent de notre côté, vous serez toujours en mesure de continuer à jouer aux jeux que vous aimez avec aussi peu d’interruption que possible. Notre développement se poursuit, et tout ce que nous avons pu annoncer reste toujours dans l’optique. Encore une fois, même si nous sommes un nouveau studio, nous sommes également les mêmes développeurs.

Notre succès a été possible grâce à votre soutien. Et aujourd’hui, il est plus important que jamais. Le but ultime de notre nouveau studio est de continuer à vous apporter des expériences étonnantes. Nous sommes enthousiastes face aux perspectives d’avenir et nous sommes ravis de vous compter parmi nous pour ce voyage.

En espérant un futur rempli de bons jeux, d’aventures épiques et de temps mémorables avec des amis!

~Sev

Pas de panique, si l’on en croit la communication officielle, rien ne changera pour nous autres joueurs et clients, ne l’oublions pas.
Standing Stone Games, c’est le nom que s’est choisi l’équipe de développeurs LOTRO et DDO, qui quittent eux aussi Turbine pour continuer de s’occuper de leurs bébés.

Standing Stone Games n’étant qu’un studio de développement indépendant, ils se sont associés à  Daybreak Games pour leur qualité d’éditeur mondial. On connait Daybreak Games (anciennement Sony Online Entertainment) comme étant l’éditeur, entre autres, d’Everquest I&II, Landmark, H1Z1 et DC Universe.

Encore une fois, on nous assure qu’au final à part quelques mentions légales et quelques logos rien ne changera en pratique.

Par exemple, les Points Turbine vont se transformer en Points LOTRO. Leur valeur ne changera pas, leur prix non plus. Vous n’en perdrez pas, vous n’en gagnerez pas non plus.

Une FAQ est déjà disponible, et elle est rassurante sur bien des points.

Que se passe-t-il?

Le Seigneur des Anneaux Online et Dungeons & Dragons Online ont été acquis par Standing Stone Games, un nouveau studio indépendant composé de personnes qui travaillent sur DDO et LOTRO depuis de nombreuses années. Nous restons engagés à ces jeux, et nous sommes ravis de la direction vers laquelle nous nous dirigeons. Standing Stone Games opérera en tant que studio indépendant, avec l’aide de Daybreak Games en ce qui concerne l’édition mondiale.

Que cela signifie-t-il?

En ce qui concerne les opérations et le développement de LOTRO et DDO rien ne change. Ces jeux poursuivront leurs chemins de développement respectifs et vous offriront le contenu que vous appréciez tant.

Que se passe-t-il pour Turbine?

Turbine ne sera plus impliqué dans le développement de LOTRO et DDO. Turbine continuera de développer ses produits.

Que deviendra mon compte?

Les informations de connexion de votre compte restent les mêmes. Vous garderez tous les achats, y compris les Points Turbine, le temps d’abonnement VIP, les Abonnements à vie pour LOTRO, et tout ce que vous avez acquis dans la Boutique du jeu.

Est-ce que le coût de l’abonnement VIP changera?

Nous essayons toujours de trouver un moyen d’offrir la meilleure offre à nos joueurs VIP. Le coût et la valeur du programme VIP ne changera pas, même s’il est possible que nous offrions des avantages supplémentaires ou des niveaux d’abonnement différents dans le futur.

Que se passe-t-il pour les Points Turbine?

Le total de vos points reste le même. Le nom de vos points changera de Points Turbine à Points DDO ou LOTRO, mais la valeur de ces points restera la même.

Et en ce qui concerne les cartes de Points Turbine ou les cartes de Temps d’Abonnement?

Vous pouvez toujours faire valoir les cartes de jeu que vous avez utilisées.

Qu’adviendra-t-il de mon Abonnement à vie?

Votre Abonnement à vie ne changera pas.

Est-ce qu’il y aura un temps d’arrêt ou une impossibilité de se connecter pendant un moment?

Nous vous encourageons à garder un oeil sur les réseaux sociaux et nos forums, car il se peut que nous devions effectuer des temps d’arrêt pour des raisons techniques ou autres dans les semaines à venir. Nous prévoyons d’avoir aussi peu de temps d’arrêt que possible.

Est-ce que les serveurs changeront?

Notre centre de données reste le même et nous ne prévoyons pas de changer nos serveurs.

Qu’est-ce que cela signifie pour les droits de Propriété intellectuelle de Dungeons & Dragons et du Seigneur des Anneaux?

Nous avons mis à jour nos contrats de licence sans aucun problème et nous continuerons dans cette direction.

Comment pouvons-nous contacter le service client après la transition?

support.turbine.com

Est-ce que cela signifie que les jeux s’arrêteront?

Non! Bien au contraire, nous sommes contents de cette transition en un studio indépendant, et très impatients de voir ce que l’avenir nous réserve.

Est-ce que les sites internet vont changer? Que se passe-t-il pour Facebook, Twitter, et les autres sites de réseaux sociaux?

Il se peut que nous travaillions sur DDO.com et LOTRO.com, dans le futur, mais les URL des sites et réseaux sociaux resteront les mêmes. Nous modifierons les logos et autres dans les semaines à venir, mais si vous êtes abonnés à notre chaîne YouTube ou que vous nous aimez sur Facebook, vous n’aurez rien besoin de faire.

Quel est l’impact pour Daybreak Games?

Le rôle de Daybreak Game Company en tant qu’éditeur de LOTRO et DDO ne devrait pas avoir d’impact sur les jeux de Daybreak games.

Comme vous pouvez le voir, tout est conservé. Les informations sur les comptes des joueurs, les abonnements, les crédits de temps de jeu. Normalement tout devrait être plus ou moins transparent pour nous autres joueurs. Hormis d’éventuelles interruptions de service temporaires pour régler quelques détails.

Vous relèverez peut-être la présence d’une phrase à première vue anodine, mais qui pourrait être bien plus que ça : « Nous avons mis à jour nos contrats de licence sans aucun problème et nous continuerons dans cette direction ». Est-ce que cela veut dire que Standing Stone Games a profité de l’occasion pour renouveler la licence d’exploitation de LOTRO ? Je n’en sais rien, ça pourrait tout simplement dire que le contrat passé avec Middle Earth Enterprise sur la cession des droits d’exploitation de l’univers mentionne dorénavant Standing Stone Games plutôt que Turbine.
En tout cas, sur la page officielle du tout jeune studio on retrouve déjà les logos de Middle Earth Enterprise, Wizards of the coast et d’Hasbro.

Edit 22/12 : Dans un nouveau message sur les forums Cordovan confirme bien sans ambiguïté que la licence a été renouvelée.

Vous vous en doutez, la communauté accueille la nouvelle, que dis-je, la BOMBE! sans savoir sur quel pied danser. Est-ce positif ou est-ce la fin ? Faut-il craindre le pire ou peut-on espérer de bonnes choses ?

Lorsqu’en 2010 Turbine avait été racheté par Warner Bros, la nouvelle avait été froidement accueillie. Maintenant, Warner Bros tout comme Turbine n’a plus rien à voir avec LOTRO, alors c’est du bon, ou pas ? L’avenir nous le dira. En attendant, Severlin dit que les plans de développement pour LOTRO n’ont pas changé.

Il y a cependant un sujet d’inquiétude que les Américains n’auront pas relevé. Est-ce que Nyhmirka, notre très chère chargée de communauté, continuera d’officier pour Standing Stone Games ?

Quoi qu’il en soit, on peut dire que les choses vont vite, très vite même puisque Cordovan confirme déjà que l’argent dépensé pour l’achat de Points Turbine LOTRO va déjà dans les caisses de Standing Stone Games.

Une page se tourne donc dans l’histoire mouvementée du Seigneur des Anneaux Online. Et je ne sais pas ce qu’il en est de votre côté, mais l’éternel optimiste que je suis a envie d’y voir du bon.


16 Commentaires

  1. « On va tous mourir » !!!!

    C’était le mot d’ordre hier sur le canal monde.
    Vous me direz c’était encore les mêmes qui disent que le jeu est mort depuis 5 ans mais ils sont toujours là à courir comme des canards sans têtes à la moindre annonce.

    Cette dernière d’annonce est moins anodine dirait-on mais de ce que je comprends l’équipe de dev reste la même.

    De mon côté j’espère juste que Nyhmirka restera car elle semble bien se bouger pour notre communauté FR.

    Pour le reste advienne que pourra :)

    Lumbago Gristouque Lumbago Gristouque
  2. Comme toi Ed…je suis optimiste, cela peut être « un second souffle » plutôt que la fin du jeu.
    Petite question au passage…les abonnés à vie auront-ils toujours 500 points (Lotro donc maintenant) chaque mois…je ne crois pas avoir vu la réponse dans la FAQ, mais je l’ai peut-être parcourue un peu trop vite?

    1. «  »
      Est-ce que le coût de l’abonnement VIP changera?

      Nous essayons toujours de trouver un moyen d’offrir la meilleure offre à nos joueurs VIP. Le coût et la valeur du programme VIP ne changera pas, même s’il est possible que nous offrons des avantages supplémentaires ou des niveaux d’abonnement différents dans le futur.

      «  »
      En gros ça dit rien ne change, et si sa change ce sera pour du plus.
      Si le coût et la valeur ne bouge pas, je comprend que les avantages VIP resteront les mêmes.

  3. Hm…
    Déjà le fait que se soit indépendant ils piurront prendre le temps souhaité pour developer sans avoir warner bros derrière qui veut l’argent et s’en fout royalement du contenu.

    Cependant il leur faudra des moyens…

    Je reste cependant optimiste sur ce point, ça leur permettra de remodeler peut être le jeu, peut être pas…

    Je sais pas j’attend de voir, mais je pense que c’est une bonne chose une indépendance ^^

    Aller bonnes fêtes à vous ;-)

    Avatar Penser T.
  4. Bonjour,
    Nouveau studio indépendant pour les développements et l’exploitation de la licence, ok.
    Mais à qui appartient les serveurs, le réseau… ?
    Ils ont tout rachetés ? Comment un nouveau studio indépendant peut avoir les moyens de s’offrir LOTRO et DDO dans son ensemble ?
    Un truc doit m’échapper…
    Après je suis pas inquiet, c’est juste pour y voir plus clair^^

    Avatar Broccoli
    1. Je sais pas comment il ont fait leur coup, mais apparemment y’aura pas de changement de serveur, donc c’est qu’ils les ont gardés.

      Bon, après je pense pas que Turbine était propriétaire de ses serveurs, plutôt qu’ils louaient les services d’un prestataire spécialisés.

      Pareil pour la licence, si il se trouve qu’elle est à eux, et a personne d’autre, là encore je sais pas comment ils ont fait leur coup.

      On verra à l’avenir si ils nous en disent plus, mais il est probable qu’on reste dans le flou, c’est leur business, et on parle pas de business en public.

    2. Bonjour Broccoli (et bonjour tout le monde :) ), tu dis :

      « Comment un nouveau studio indépendant peut avoir les moyens de s’offrir LOTRO et DDO dans son ensemble ? »

      Peut-être y aurait-il un semblant de réponse ici (je parle bien évidemment au conditionnel dans mon argument qui reste interrogatif, c’est juste une hypothèse) :

      « Le rôle de Daybreak Game Company en tant qu’éditeur de LOTRO et DDO (…) »

      -> Ne serait-ce pas cet éditeur associé qui aiderait au financement ? …

      Bourvilo Bourvilo
  5. Les américains ont le sens du business. Si une équipe de développeurs se mets à son compte c’est pour gagner de l’argent. Donc si il pensent gagner de l’argent avec DDO et LOTRO, (et je suis sur qu’ils ont bien étudié leurs coups) c’est que le jeux doit etre viable pendant encore 4-5 ans (durée d’amortissement normal de l’investissement). N’oublions pas qu’ils ont les chiffres exacts de fréquentation et surtout de ce que rapporte les joueurs.
    donc il faut etre plutot optimiste :-)

    Avatar Klonpas
  6. Bon ben voila c’est officiel, la licence a bien été renouvelée.
    Cordovan précise cela dans un de ces derniers messages sur le forum

    «  »As stated in the FAQ, the license has been renewed. » »

    Et insiste une nouvelle fois sur le fait que la licence n’a jamais été un problème par le passé, et ne le sera probablement jamais à l’avenir.

  7. Je vous trouve follement optimistes…quand on voit d’une part ce que Day Break a pu faire avec ses propres licences ( EQ, l’abandon du projet EQN, H1Z1 , les fermetures de serveurs européeens etc) agissant plus souvent en tant que fossoyeur plutot qu’editeur

    et d’autre part ce qu’ont pu proposer les developpeurs (ceux là meme qui vont donc rester en place ) ces derniers temps le farm de fleurs etant tout de meme le end game le plus truffe et stupide qui puisse se trouver dans l’histoire des MMO et le dernier systeme de craft d’essence montrant sans meme plus le cacher une simple volonté de pressurisation financiere des qq rares joueurs qui auraient pu encore avoir la volonté de s’equiper de maniere optimale ( pour faire quoi d’ailleurs restant un question corollaire …) qui se voient presque imposer un passage par le cashshop ruineux en dissolvants.

    bref ça sent les dernieres heures de lotro et il est triste qu’un si beau jeu finisse ainsi.

    Avatar groumpff
    1. C’est pas une raison pour être follement pessimiste.

      Tu ne retiens que le mauvais là. Mais 2016 ça a été un cluster d’instances, un raid, deux nouvelles régions très réussies, les instances de la semaine qui reste un bon moyen de revivifier le vieux contenu, un nouveau quartier de résidences.
      Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu une année aussi riche, en particulier sur le contenu de groupe. Une année ou tout le monde a été servi.

      Le farm, tant qu’il y a une clientèle ils auraient tord de s’en priver. Pareil pour le shop.
      Perso je suis pas client, donc je passe mon tour quand on me demande de répéter une tâche plus de 10 fois. Pareil si je doit passer par le store (pourtant VIP)
      Si ça peut rapporter quelques billets, pourquoi s’en passer ?

      Quand a Daybreak et ces échecs, on verra. Ça vient peut-être plus de la non-qualité des jeux que d’une volonté des producteurs. Et on a pas de raison de penser que la qualité de LOTRO vas changer, ni en mal, ni en bien.

  8. Hello
    En fait, si on regarde ça en terme de gestion d’entreprise, on peut se dire que oui, LOTRO a effectivement eu un problème. Probablement devenue une petite entreprise quasi-artisanale au sein d’un grand groupe qui fait désormais dans le divertissement industriel. A l’équilibre, faisant vivre quelques personnes, mais ne correspondant pas aux standards de la Warner.
    Et la bonne nouvelle, c’est que ce sont ses devs passionnés qui l’ont sauvé, quitte à prendre le risque de voler quasiment de leurs propres ailes… En s’adossant certes à un éditeur de taille moyenne, Lequel n’a pas tout réussi, OK, mais qui a quand même l’un ou l’autre excellents jeux dans son écurie (Planet Side par exemple). Je pense de toutes façons que des gens aussi résolus sauront défendre leur bébé – et les joueurs (parce que les devs sont toujours du côté des joueurs – malgré ce qu’ils prennent ^^ – face aux financiers qui veulent tout dénaturer. Bref, pas inquiète pour deux ronds, même en sachant qu’à l’avenir il y aura sûrement encore des tiraillements entre l’aspect artistique et développement d’un côté et le commercial de l’autre. C’est LE classique dans l’industrie du jeu vidéo ^^

    Avatar Tinwelinth
  9. Bon, j’étais un joueur d’Everquest quand Daybreak (juste un spin off de Sony OL Entertainement tout comme SSG est juste un spin off de Turbine) a repris les jeux de Sony.

    – Ca a commencé par la disparition totale du support (entre autres plus de GM qui vient vous voir à Lotro)
    – Plus de réaction aux tickets .
    – Suppression de forums désormais réduits à leur plus simple expression
    – Licenciements relativement massifs dans le support&développement
    – Arrêt d’Everquest Next
    – Quasi arrêt et le désastre de Landmark (s’il y a 5 joueurs sur le serveur, c’est Noel :))
    – Arrêt de Vanguard
    – Arrêt partiel du développement H1Z1
    – Etc dans la même veine

    Bref on dirait qu’ils savent comment arrêter des jeux et réduire les coûts mais on attend encore la preuve qu’ils savent créer quelque chose .

    Avatar Lutorin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * La limite de temps est dépassée. Please reload CAPTCHA.

%d blogueurs aiment cette page :