Le festival du printemps 2017

Le Festival de printemps ouvre ses portes aujourd’hui, officiellement il était censé les ouvrir demain, mais on va mettre ça sur le dos du décalage horaire. Après tout on est déjà demain en Nouvelle-Zélande.

Le programme des animations ne change pas cette année. Vous retrouverez entre autres ce superbe labyrinthe végétal qui fait tourner les têtes des hobbits vraiment trop petits pour voir au-dessus des haies. Ou encore la chasse aux musaraignes, le défouloir annuel de tous les elfes frustrés.

Côté récompenses, la liste est assez longue. Mais avant ça, notez qu’une nouvelle quête fait son apparition vous permettant de récupérer des fragments d’essence d’Ithilien. Tout à fait comme durant le dernier festival d’hiver.

Vous aurez aussi le choix entre divers modèles de robe, une cape, deux cerfs-volants et l’incontournable monture chevaline.

Oui, dame Edna a des bras de camionneur, si vous verriez la taille de son bouclier vous comprendriez mieux le pourquoi.

Les capes ne peuvent pas être teintes, c’est parce qu’elles ont un effet irisé et ont une couleur changeante. Toutes ces pièces cosmétiques coûtent 18 jetons chacune.

La monture assortie à la robe et à la cape existe bien-sûr en modèle caparaçon pour monture de guerre. Elle coûte 40 jetons de printemps, le modèle monture de guerre étant en trois parties, c’est 3*40 jetons qu’il vous faudra débourser.

Voici en image à quoi ressemble les deux cerfs-volant de cette saison, sachez qu’ils coûtent 30 jetons chacun.

Enfin, les teintures exclusives au festival. Cette année vous pouvez obtenir les teintures lavande et violet obscure contres des jetons, puis prune de la Comté et vert du taureau mugissant contre du mithril. Exactement l’inverse de l’année dernière.

Tout ça à récupérer d’ici le 3 avril alors même qu’une nouvelle mise à jour vient tout juste de sortir et qu’il y a plein de choses a y faire. Votre durée de connexion va sérieusement s’allonger ! Courage !

7 Commentaires

  • Doomed Commenté le 22 mars 2017 Répondre

    Toujours plus loin dans le mauvais gout …

  • Gavinus
    Gavinus Commenté le 22 mars 2017 Répondre

    Je ne raffole pas des styles des récompenses.
    Cependant les décos de résidence, que ce soient les cartes ou les décos de jardin, sont sympathiques.

  • Delbenneth
    Delbenneth Commenté le 23 mars 2017 Répondre

    La robe, beurk. La cape sans capuche est cependant très originale, elle pourrait être magnifique – si on pouvait la teindre… :(

  • Hécate Lomëwen
    Hécate Lomëwen Commenté le 24 mars 2017 Répondre

    Oui, les tenues, mais quelle horreur !
    Ca me casse presque l’envie de farmer les jetons cette année, vu que j’ai le reste…

  • Edward
    Edward Commenté le 2 avril 2017 Répondre
  • SalutLesFrustrés Commenté le 3 avril 2017 Répondre

    Je trouve vos commentaires lamentables.
    VOUS n’aimez pas et c’est tout à fait votre droit.
    Mais il y a une différence entre dire « je n’aime pas » (comme le commentaire de Gavinus, merci) et « beurk » « horreur » « mauvais goût ». La différence c’est le respect : pour ceux qui créent, et pour ceux à qui ça plait..
    Non mais je rêve, quand on voit le peu de goût vestimentaire de tant de joueurs, et le fait que chez beaucoup de mecs, le sens de l’harmonie des couleurs se limite à mettre du rouge avec du rouge , et ça se permet de donner des leçons de look…
    De toute façon, dès que cela fait un peu + raffiné, coloré, pastel, fleuri c’est taxer de moche car ce n’est pas du style gros bourrin ou « regardez moi je vous en mets plein la vue et vous êtes nuls ».
    Mais visiblement quand on trouve qu’un papillon est moche (ce que représente la robe et la cape), je pense qu’en matière d’esthétisme il y a alors peu de leçon à donner.
    J’admire l’équipe Lotro d’avoir encore envie de créer des choses quand on voit le peu de respect que vous avez pour leur travail.
    Liberté d’expression d’accord, mais dans votre cas cela ne vous sert qu’à balancer des sales énergies juste pour vous faire mousser parce que la mode c’est de se croire + intelligent quand on critique gratuitement. Pitoyable. Et les gens qui aiment et qui se n’osent plus s’exprimer parce que c’est dit avec une telle virulence qu’ils ne vont jamais oser dire le contraire ? Ah on s’en fout parce qu’on est pas dans un monde de Bisounours j’imagine… Oui c’est vrai que c’est la preuve d’un cerveau tellement évolué que de se foutre de tout et de tout le monde… Seul compte moi et ma petite personne c’est bien ça?
    Sur ce je vous laisse allègrement déverser vos commentaires haineux que je ne manquerais pas de susciter puisque c’est votre seul moyen de communication, je me passerai tout aussi allègrement de les lire. Surtout que vu votre capacité de réflexion pour pondre de tels commentaires, je peux déjà prévoir mot pour mot vos réflexions puériles.
    J’ai pour habitude de respecter ceux qui respectent les autres, comme ce n’est pas votre cas…
    Ras le bol de ce genre de mentalité de frustrés de la vie
    A bon entendeur

    • Edward
      Edward Commenté le 3 avril 2017 Répondre

      Eh beh !
      Sacré pavé de texte, sacré virulence pour un sujet aussi léger que celui là. Je pense que tu n’étais pas loin d’atteindre le point godwin. Ce qui je doit l’avouer suscite en moi une certaine forme d’admiration.
      Être en mesure de s’énerver autant pour un sujet si superficiel. Quel passion ! Quel fougue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

banner
Aller à la barre d’outils

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'info...

Le site utilise des cookies pour une navigation et une participation à la vie du site plus fluide.
De même les services publicitaires, la mesure d'audience, et le partage d'article sur les réseaux sociaux utilisent des cookies.
Si vous voulez continuer à utiliser ce site sans changer à vos réglages concernant l'acceptation de cookies, cliquez sur "Accepter".

Vous pouvez désactiver l’utilisation future des cookies ou supprimer tous les cookies déjà stockés sur votre ordinateur en utilisant les paramètres de votre navigateur. Cependant, la désactivation ou la suppression des cookies peut vous empêcher d’utiliser certaines fonctionnalités du site.

Fermer