Sondage de la semaine #341

Cette semaine le festival d’été a rouvert ses portes, alors je vais vous reposer une question dans le thème. À quel point appréciez-vous les festivals ?

À quel point appréciez-vous les festivals ?

  • Je ne m'en lasserai jamais, je suis à fond tout du long (7%, 10 Votes)
  • Je m'en lasse difficilement (16%, 24 Votes)
  • Quelques jours et puis je m'en détourne (40%, 59 Votes)
  • Quelques heures pas plus (13%, 19 Votes)
  • Ça ne m’intéresse pas ou plus du tout (21%, 31 Votes)
  • Autre... (4%, 6 Votes)

Nombre de votants: 149

Loading ... Loading ...

De quel côté vous trouvez-vous ? Vous ceux qui sont toujours à courir après les récompenses, vous êtes sur les activités du festival en cours jusqu’à ce que celui-ci ferme, ou à l’inverse vous y êtes complètement indifférent ?

Est-ce que leur manque de nouveauté y est pour quelque chose ? Passez par les commentaires pour apporter des précisions à votre vote.

11 Commentaires

  • Insomniia
    Insomniia Commenté le 2 juillet 2017 Répondre

    Mon but dans chaque festival est d’avoir toute les cartes ( prouesse ) , tout les caparaçons ( Mdg ) , et tout les cosmétiques et emôtes qui me plaise .

    Je n’y participe pas tout les jours ayant parfois d’autres choses à faire , mais à la fin du festival , j’ai toujours eu assez de temps pour tout acquérir .

  • Prunaprismia
    Prunaprismia Commenté le 2 juillet 2017 Répondre

    Personnellement, c’est TOUJOURS la même chose qui m’arrive pour tous les festivals. Laissez-moi vous parler d’un fléau commun, « Les 5 phases du Festival »…

    Phase 1 : La sortie
    => C’est rigolo, mais j’ai toujours l’impression que les festivals sortent tout le temps spécialement pour moi^^ Un coup de blues, un ennui qui monte qui monte qui monte… Et BIM, un festival qui change les idées :) Comme j’ai tendance à ne pas trop suivre les annonces du jeu, je ne sais en général que un ou deux jours avant que le festival débarque, et c’est toujours, vraiment, une grande joie.

    Phase 2 : La panique
    => Après le patchage du client (toujours trop long dans ces moments-là), j’entame une période de stress intense où je suis extrêmement pressée de me connecter, de voir les nouveautés, de les POSSÉDER toutes jusqu’à la dernière *rire maléfique* et de faire les quêtes, de livrer les bières bref, de marquer un changement dans le petit farm quotidien.
    Et comme je l’ai dit, c’est la panique, j’ai à chaque fois l’impression que je n’aurais jamais assez de temps pour tout avoir, que « Mon Dieu je n’ai pas de jetons d’avance et je veux TOUT TOUT DE SUITE LA MAINTENANT ». Et en général à ce moment-là je suis émerveillée par les nouvelles choses proposées.

    Phase 4 : Le farm
    => Et là commence un farm de compétition qui dure en moyenne deux jours (c’est moche). Je fais toutes les quêtes, je fais les bières, je vais grapiller sur mon moindre petit reroll les quelques jetons du festival actuel qui pourraient traîner dans sa bourse, je râle contre les cd d’une journée, je râle contre le prix des nouveaux items, je râle contre les gens qui me parlent alors que je suis concentrée sur la robotisation de mon personnage (comme dirait Sheldon, « can’t talk, in the zone »), bref, c’est une phase très intense.

    Phase 5 : La déception
    => Et évidemment, au bout du deuxième jour, j’ai réussi à avoir assez de jetons pour tout acheter, parce que, évidemment, les prix n’étaient pas si chers, évidemment, ils laissent toujours assez de temps, évidemment, je suis stupide. Et là, la frustration de m’être gâchée la nouveauté trop vite me conduit à dénigrer un peu le festival en lui-même. Peu de récompenses, quêtes répétitives, etc… Pour celui-ci, j’ai dit par exemple qu’une seule tunique cosmétique, c’est vraiment léger, que les cerfs-volants sont moches, que la danse des hobbits n°4 est un hérésie, tout ça… Bref, je suis vexante, frustrée, déçue et un peu déprimée.

    Phase 5 : L’acceptation
    => Et puis, heureusement, après quelques heures de sommeil ou pas, on réalise qu’on est un peu con quand même, pourquoi se presser ? Pourquoi ce besoin maladif d’avoir tout tout de suite ? Les festivals ne sont-ils pas fait pour s’amuser, pour flâner un peu et changer du quotidien (qui est justement fait de farm) ? C’est la même chose pour les extensions, les nouvelles zones, tout ça, qu’est-ce qui fait qu’on se stresse tous, qu’on se dépêche, qu’on rush au final, alors que l’on pourrait tout aussi prendre notre temps et tout avoir dans un temps relativement court ?

    Je n’ai toujours pas compris ce qui me pousse à courir autant personnellement^^ Mais je peux conclure sur une chose (hormis le fait que balancer des fruits pourris à un Edward afk, c’est quand même plus rigolo qu’à un Khalès qui réplique) : les récompenses sont toujours plus ou moins travaillées, même si bon… Je farmerai TOUJOURS les festivals, même si, et c’est ce que j’ai coché, « quelques jours et je m’en détourne ».

    Bref, je n’avais jamais vraiment réfléchi à ma façon de gérer les festivals, merci Ed’ pour cette psychanalyse gratuite :D

    ~ Prouna

    • Pom d'Epi
      Pom d'Epi Commenté le 2 juillet 2017 Répondre

      xD Prouna !

      Bah écoute, moi c’est situationnel.
      Si y’a de jolies récompenses, je farm la chose en 2 jours aussi.
      S’il n’y en a pas, je n’y mets pas les pieds.

      Et pour celui-ci honnêtement, rien ne me plait. #cry#relou#bye

    • Gavinus
      Gavinus Commenté le 3 juillet 2017 Répondre

      Pruna, ton message est collector, quelle belle description !! :-D
      J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire ! Merci ! :-P

    • Lyan Commenté le 5 juillet 2017 Répondre

      euh…c’est marrant Prunette , j’me sens absoluement pas concerné par ton analyse , tu devrais entrer dans la piraterie , tu verra c’est plus simple , la 1ère condition c’est : -tu veux pas aller farmer pour moi ? j’suis même pas sûr de la définition de ce mot ;) , tout comme le mot « obligation » j’l’ai jamais pigé…

      bon courage à toi alors , amuses-toi bien :)

  • Gamleth
    Gamleth Commenté le 2 juillet 2017 Répondre

    Quelques jours et je m’en détourne. J’y fait toujours un tour pour regarder les nouvelles récompenses et refaire du stocks sur les anciennes si nécessaire. J’évalue le nombre de jetons utiles, je farme, j’achète. Parallèlement, j’essaie également de terminer les prouesses en ne faisant que le strictes nécessaires.
    Par exemple, pour cette fois je compte récupérer les ambiances musicales, les cartes je les aies déjà (même si j’essaie de nouveau de toutes les récupérer, j’ai validé la prouesse mais depuis tous mes cartes ont disparues), la queue de la mdg, la monture cette année ne m’intéresse pas, la nouvelle emote et si j’ai du rab un cristal.

  • Alpaïde Commenté le 2 juillet 2017 Répondre

    Je fais que les quêtes de la ligues des tavernes pour faire les jetons rapidement (en plus en chasseur ça va vite !!!) et prendre les trucs m’intéresse à savoir les montures et tenue de monture de guerre, les animaux de compagnies….pour compléter mes collections ;)
    Sinon comme c’est toujours les mêmes quêtes de festivals c’est vite lassant….

  • Klonpas Commenté le 2 juillet 2017 Répondre

    j’ai coché autre car ca depend surtout du festival.
    Pour le festival de yule je fais toutes les quetes avec tous mes rerol.
    Pour le festival d’été ce sera que le main pour l’emote pipe a bulle

  • Kufkhell
    Kufkhell Commenté le 2 juillet 2017 Répondre

    Je collectionne les chevaux (il faut bien un passe-temps^^) et donc je vais au festival pour acheter le nouveau et faire un stock de 40 jetons pour celui de l’année prochaine.

    Mais je ne farm pas , j’étalonne sur toute la durée du festival pour garder le plaisir que je ne prend jamais de rerol pour un festival (donc c’est plus long^^)

  • Broccoli Commenté le 3 juillet 2017 Répondre

    Bonjour,
    J’ai voté « autres », car il n’y a que le festival d’hiver que je fais vraiment, les autres ça tombe pas bien (pourtant c’est toujours les mêmes périodes, je devrais le savoir^^) ou je suis pas motivé…

  • Feolindas
    Feolindas Commenté le 3 juillet 2017 Répondre

    J’ai voté autres.
    Je n’ai jamais fait les festivals en intégralité à par celui d’hiver.
    Mais cela remonte à loin car je n’y met plus les pieds ; préfère avancer dans mes quêtes épiques et régionales.
    J’en suis dans les Hauts du Nord ! Où il n’y a très peu de monde…
    Feo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

banner
Aller à la barre d’outils

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'info...

Le site utilise des cookies pour une navigation et une participation à la vie du site plus fluide.
De même les services publicitaires, la mesure d'audience, et le partage d'article sur les réseaux sociaux utilisent des cookies.
Si vous voulez continuer à utiliser ce site sans changer à vos réglages concernant l'acceptation de cookies, cliquez sur "Accepter".

Vous pouvez désactiver l’utilisation future des cookies ou supprimer tous les cookies déjà stockés sur votre ordinateur en utilisant les paramètres de votre navigateur. Cependant, la désactivation ou la suppression des cookies peut vous empêcher d’utiliser certaines fonctionnalités du site.

Fermer