Des retrouvailles à faire dresser les cheveux sur la tête #2

Voici de nouvelles aventures de notre Hobbit favori, Bingo Bophin. Le bougre est de retour pour une quête à l’occasion des Moissines. Une quête toujours en compagnie de Lomëwen, qui devrait vous donner des frissons, ou au moins pour les plus blasés d’entre vous, vous faire lever un sourcil.


Reprenons depuis le début….

Un Bingo à l’Arbre de la Fête, avec des cousins à distraire, à aider pour qu’ils profitent du festival des Moissines. Succès mitigé, encore plus avec ce Dinodas qui joue les Sans-Peur.

Une petite recherche d’épouvante

C’est donc avec plaisir que j’assiste Bingo pour récolter quelques histoires particulièrement effrayantes auprès de Donnamira Touque à la Bibliothèque des Grands Smials.

Une bonne histoire, des préparatifs bien faits par Bingo… Nous devrions faire dresser les poils des bras de cet endurci de Dinodas à nous deux !

La bibliothécaire n’est pas très sûre d’avoir ce genre d’ouvrage, mais me laisse farfouiller à ma guise.

Après avoir retourné tous les rayonnages, je tombe sur un livre inconnu de la bibliothécaire, au titre à demi effacé.

Le livre semble, après examen, bel et bien traiter d’histoires d’épouvante, voilà qui est parfait !
Un peu résignée, la Hobbite me laisse prendre l’ouvrage, savoir que le délai d’emprunt de livres par Bingo est… indéterminé, au vu de ses habitudes (cf premières quêtes de Bingo Bophin).

C’est avec un air triomphant que je tends l’ouvrage de récits à Bingo, absolument satisfait de ma trouvaille.

Une nuit idéale pour les histoires de fantôme

Bon… Voilà le moment où il faut se faire peur…

Pour planter le décor, nous nous rejoignons tous dans les Champs Verts, en forêt, à la nuit tombée.

Les Bophin sont au grand complet, comme prévu !

Certains des enfants de Prisca voudraient eux-mêmes raconter quelques histoires, jouant le jeu de leur grand-cousin, voilà de quoi faire des cauchemars par la suite pour tous ces Hobbits !

C’est donc à moi qu’il revient d’avoir la lourde charge de choisir qui commencera à raconter une histoire… Merci Bingo de ne pas vous mouiller !

Je commence par la plus proche : Esméralda ! Malheureusement la jeune fille n’a pas d’histoire de prête et se contentera d’écouter.

Histoire de lui couper la chique, je me tourne vers Dinodas le Sans-Peur… qui se dégonfle !

Alors, je choisis la petite aventurière, Boutondor, elle doit bien en avoir une d’histoire, à être allée dans la Vieille Forêt et avoir été à la lisière des Galgals…
Sans surprise, elle a une belle histoire à raconter ! Une histoire qu’elle connaît depuis l’enfance. Une histoire d’un vilain avare pris au piège par sa propre cupidité : Longo Fierpied. Frissons et moralité au rendez-vous ! Un mélange réussi pour la jeune Boutondor, j’aime !

Camellia et Prisca me font signe qu’elles n’ont pas d’histoires, donc je ne prends pas la peine de les interroger…

Voici le tour de Fosco… nous racontant une histoire de pêcheur : celle d’Odo Fouille, talentueux pêcheur, mais condamné par ceux qu’il condamna autrefois…

Certains membres de la famille trouvent à redire des histoires, tsss… Rabats-joie…

Bingo se lance enfin !

L’histoire provient du livre que j’ai déniché à la bibliothèque des Grands Smials et traite des premiers âges de la Comté !
L’histoire de Menegilda la danseuse, jalouse de Peony, qui voulut ses chaussures pour gagner le concours de danse, mais l’histoire se finit (bien sûr) tragiquement… et encore avec une forme de morale.

À croire que les récits hobbits ont toujours une once de morale à nous apprendre… Mais il est vrai que c’est souvent le rôle des contes, que de nous rappeler les valeurs du bien-vivre ensemble.

Esméralda, la petite danseuse semble sceptique…

Et Dinodas de renchérir….

Mais Bingo ne se laisse pas démonter par les deux récalcitrants, en particulier par Dinodas…

En bonne danseuse, Esmeralda se porte volontaire pour essayer les chaussures, bravant l’histoire de Bingo.

Prisca, en bonne matriarche intervient.

Esméralda a voulu faire la fière, les chaussures ensorcelées font des siennes, et il me revient d’aider la jeune inconsciente ! Qui refusent de s’enlever !

Dinodas, enfin effrayé, court au loin !

C’est alors que les autres rirent ensemble. Toute la famille, avec l’approbation de la mère Prisca, a joué un tour pour effrayer Dinodas !

Il m’est avis que ce cher Dinodas n’est pas près d’oublier les chaussures rouges de Menegilda…
Ça lui apprendra un peu la modestie !

(On se retrouve la semaine prochaine pour la troisième et dernière partie des retrouvailles de Bingo et Lomëwen)

Presse des Peuples Libres

La Presse des Peuples Libres est là pour vous offrir un espace d’expression libre, ouvert à tous. Vous pouvez l’utiliser pour faire passer vos messages, donner votre avis ou réagir à l’actualité du jeu ou plus largement de l’univers de la Terre du Milieu.
Retrouvez l’ensemble des publications de la Presse des Peuples Libres en suivant ce lien.

2 Commentaires

  • Gavinus
    Gavinus Commenté le 20 novembre 2017 Répondre

    Merci pour cette suite ! :-) Toujours aussi sympa à lire ;-)

    • Hécate Lomëwen
      Hécate Lomëwen Commenté le 20 novembre 2017 Répondre

      Merci :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * La limite de temps est dépassée. Please reload CAPTCHA.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils