Le Seigneur des Anneaux deviendra une série TV

Et bien voilà qui est fait, la semaine dernière le web parlait d’Amazon Studio en lice pour acquérir les droits d’adaptation du Seigneur des Anneaux en série TV. Aujourd’hui le deal est signé. Une série verra le jour et sera diffusée par le service de VOD d’Amazon !

Cet accord a été signé entre Amazon, la Tolkien Estate, Harper Collins et New Line cinema (filiale de la Warner Bros). Il parle d’une série sur plusieurs saisons et d’un possible spin off, une série dérivée.

D’autres informations issues du communiqué de presse indiquent que cette série portera sur des faits antérieurs à la Communauté de l’Anneau. Il ne s’agira donc pas tout à fait d’une adaptation des livres en série, mais plutôt de la riche histoire qui précède.

Aucun nom n’a été donné quant à l’équipe artistique qui se chargera de tout ça. Ni scénariste, ni réalisateur, ni show-runner et encore moins acteurs. Il est assurément encore trop tôt pour ce genre de considérations.

C’est une sacrée nouvelle, et pour tout dire, le plus surprenant dans tout ça c’est que ce soit la Tolkien Estate qui ait signé cette affaire. Depuis la sortie des films, Christopher Tolkien (fils de J.R.R.) à la tête de la Tolkien Estate n’a jamais caché sa réprobation quant aux adaptations diverses des œuvres de son père, qu’elles soient faites au cinéma ou en jeu vidéo.

Cela peut être vu comme un bon signe pour tous ceux qui espèrent une fidélité accrue envers les écrits de Tolkien, fidélité qui peut être permise par le format plus long d’une série.

La Tolkien Estate est à ne pas confondre avec Middle Earth Ets (longtemps appelée Tolkien Ets) qui possède les droits d’exploitation et d’adaptation du Seigneur des Anneaux et du Hobbit. C’est Middle Earth Ets qui cède les droits à SSG pour LOTRO ou à Warner Bros pour l’Ombre du Mordor, ou pour tout autre jeu vidéo.

Maintenant le web vibre déjà d’une multitude de messages, oscillants entre craintes de voir un nouveau fiasco, où l’œuvre originelle serait sacrifiée sur l’autel du mercantilisme, et l’excitation de voir à nouveau l’univers si riche décrit par Tolkien adapté à l’écran. En comptant sur les millions d’Amazon pour en faire un show à la hauteur des livres et de ce qui a pu être fait jusque là.

Et puisque c’est la Tolkien Estate qui a donné son accord, on peut même rêver à une adaptation du Silmarillon, après tout ça ferait un super spin-off pour cette série.

Alors, dans quel état d’esprit vous trouvez-vous maintenant ? Excité, fébrile ? Encore dubitatif ? Après tout ce n’est que le tout début d’une nouvelle aventure et celle-ci pourrait se terminer prématurément. Le chemin jusqu’aux premières images sera long et tortueux.

19 Commentaires

  • Maenelm Commenté le 14 novembre 2017 Répondre

    wait and see …

  • Magdariel
    Magdariel Commenté le 14 novembre 2017 Répondre

    “Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute.”
    (De Michel Audiard / Le Pacha)

    • Gavinus
      Gavinus Commenté le 14 novembre 2017 Répondre

      clap clap clap :-D jolie citation !! ;-)

  • Gavinus
    Gavinus Commenté le 14 novembre 2017 Répondre

    Filon de la corne d’argent… oups, non, filon d’argent, tout court ! :-D
    L’idée est assez bonne, en espérant que çà ne tourne pas à la pantalonnade héroïque qui se fixerait sur un ou deux personnages aux exploits exagérés, aux inventions de mauvais goût, et que ce soit fidèle à l’univers.
    Je pense que les fans seront avant tout exigeants quant au visuel. Notre génération a été conditionnée par la représentation de l’univers par P.Jackson, ce sera difficile de passer derrière. Déjà que pour The Hobbit, la perspective de Guillermo del Toro était déjà une grande source d’inquiétude pour beaucoup… Mais si c’est bien fait, on peut vite s’engouffrer dans le truc et çà peut être sympa ;-)
    Personnellement, je suis curieux de voir çà, et surtout de voir comment çà va s’organiser. New Line sait faire, la Tolkien Estate garantit une certaine sûreté de fond, et Amazon peut faire de bons chèques. A suivre…

  • Broccoli Commenté le 14 novembre 2017 Répondre

    Bonjour,
    Si ça dérape pas trop grand guignol comme la trilogie du Hobbit, ça peut être intéressant.
    Un Silmarillon bien adapté, j’en rêve !!

  • Fearadan Commenté le 14 novembre 2017 Répondre

    Il est difficile d’avoir un avis tant que nous ne disposerons pas de plus d’informations, même si le fait que la chronologie d’avant la Guerre de l’Anneau soit déjà balisée devrait pouvoir éviter certaines incohérences – au moins les plus visibles… Le format série peut être intéressant en laissant le temps de bien traiter l’intrigue et de ne pas être assommé par de l’action en continu. L’univers du Seigneur des Anneaux est propice à des moments plus poétiques et oniriques que ne le permettent souvent les films de type américain.

    Maintenant, j’ai tout de même une inquiétude concernant le ton qui sera adopté pour la série, et le public qui sera visé. Pas seulement du fait d’une overdose d’action comme je l’ai déjà évoqué, mais à cause d’une possible invitation de la société contemporaine à travers les personnages inventés. Si certains ont pu râler, à juste titre selon moi, à cause de l’histoire d’amour inventée dans le Hobbit, il y a encore moyen de faire bien pire… J’espère donc que l’univers traditionnel de Tolkien sera respecté et qu’on n’y trouvera pas de comportements anachroniques.

    • Edward
      Edward Commenté le 14 novembre 2017 Répondre

      Ce sera le Seigneur des Anneaux, mais avec du Blackjack et des putes !
      Histoire de mettre la paté à Game of Thrones.

      Surenchère de violence, de sexe et de trahison !

      • Fearadan Commenté le 15 novembre 2017

        Ha, ha… Je voudrais bien, à la rigueur, si la série se déroulait en Umbar ou un pays comparable soumis à Sauron ; là ça pourrait se tenir ^^.

        Au moins avec la série Game of Thrones, on est tout de même un peu prévenu quand on a lu les livres (c’est mon cas), c’est vraiment un autre ton. Chez Tolkien, ça ne donne pas vraiment dans l’érotisme et l’hémoglobine.

        Il peut y avoir de la violence ou des éléments choquants chez Tolkien, assez rarement, mais c’est traité un peu comme dans les récits mythologiques, d’une manière sobre. Par exemple, à propos de l’histoire d’inceste des Enfants de Hurin, on n’a pas plus de détails que dans le mythe d’Oedipe.

  • sharilaa
    sharilaa Commenté le 14 novembre 2017 Répondre

    De toute façon pour ceux qui aiment Tolkien il y a les livres et leur imaginaire et sinon ce sera toujours une découverte, on sera déçu ou pas, mais si personne n’essaie il n y aura jamais rien.

  • Lyan Commenté le 15 novembre 2017 Répondre

    Ouais , voyons ça , pourquoi pas ?

    Après , bien sûr que ça va encore être une adaptation , bien sûr que ça pourra pas être du 100% puriste , on va pas se mentir quand-même ?
    Mais ça m’dérange pas , même si j’peux comprendre les puristes , une bonne histoire s’adapte à son époque ( c’est comme les religions qui s’adaptent , j’ai l’droit d’la faire cette comparaison ? aiii ça va passer de justesse j’le sens ) , c’est le cas de toutes les histoires de vampires et de loup-garous aussi , ça ressemble plus aux vieilles histoires d’origine heureusement .
    J’pense même que Tolkien de nos jours aurait été assez clairvoyant pour adapter son histoire à notre époque .
    Pis c’est d’la télé , le but c’est de nous divertir , pas un cours de mythologie Tolkien .

    Bref , à partir du moment où je suis prêt à accepter une adaptation moderne et télévisuelle du traitement de l’histoire , j’ai plus qu’à attendre de pouvoir m’asseoir devant la télé avec un paquet de chips :D
    Moi j’suis impatient de voir ça

    • Fearadan Commenté le 15 novembre 2017 Répondre

      C’est un point de vue un peu trop relativiste à mon avis.

      Il faut tout de même définir ce qui est adapté (ou même adaptable) dans une oeuvre, et ce qui en constitue le coeur irréductible, pour qu’elle demeure elle-même (et, pour reprendre la comparaison, de la même façon une religion peut parfois changer certains aspects formels mineurs, mais pas le dogme qui en fait l’identité).

      De même, non, toutes les oeuvres ne peuvent pas passer au moulinet moderniste sans être complètement dénaturées. Par exemple, je ne vois pas comment on pourrait adapter la Chanson de Roland au prisme du politiquement correct contemporain. Une œuvre n’a pas nécessairement à être le reflet de son époque, elle peut présenter son univers propre comme c’est le cas de la Terre du Milieu, où les valeurs et les mœurs sont ce qu’elles sont. Je ne vois pas pourquoi Tolkien écrirait, ou devrait écrire son livre autrement aujourd’hui.

      Ce qui peut être adapté, c’est un certain niveau de langage, les façons de filmer, car on ne s’attend effectivement pas à quelque chose d’un peu ampoulé comme un film des années 50 sur la chevalerie de la Table ronde, mais c’est autre chose. Par contre, les peuples de la Terre du Milieu doivent être respectés tels qu’ils ont été définis par Tolkien. C’est normal d’être inquiet et vigilant quand on voit qu’une certaine idéologie s’infiltre jusque chez Disney pour les enfants de nos jours.

      • Lyan Commenté le 15 novembre 2017

        une religion changer certains aspects formels mineurs ?
        oui oui Fearadan , l’abstinence c’est mineur , l’inquisition c’est mineur , la contraception c’est mineur…
        nan faut être sérieux là , jamais les religions n’ont changé des détails mineurs , bien au contraire , faut se renseigner un peu aussi
        ( en même temps , c’est carrément ma faute , j’l’avais dit que la comparaison passerait pas toujours )

        tu as lu les Légendes de la Table Ronde par Chrétien de Troyes ? moi oui , j’préfère largement la version Alexandre Astier…va savoir pourquoi ? j’dois surement vivre à mon époque…

        enfin , Fea tu aura fait valoir ton avis , c’est ce qui compte
        et je reste d’accord avec c’que tu suggère en ce qui concerne les films du  » hobbit  » , j’viens de les revoir là , et on peut employer des tas d’mots piqués dans des vidéos de youtubeurs pour  » faire genre  » mais pour être plus direct : c’était naze !
        j’pense qu’on sera au moins d’accord là-dessus :D

      • Fearadan Commenté le 15 novembre 2017

        Eh oui, Lyan, j’ai osé « faire valoir mon avis » ; il arrive encore que des gens n’ayant pas grand amour pour le « politiquement correct » osent s’exprimer, même si c’est de plus en plus difficile.

        Ensuite, oui, il ne faut en effet pas se plaindre de recevoir une réponse qui ne nous sied pas, quand on a lancé soi-même une polémique. Encore qu’elle ait été exprimée poliment. Enfin, pardonne-moi de te corriger, mais à travers tes exemples tu ne parles visiblement pas « des » religions mais d’une seule, la catholique (la même qui est toujours visée par les « progressistes » dans leur grand courage…). C’était d’ailleurs celle de Tolkien, qui décrit dans son œuvre des peuples plutôt traditionnels, avec des histoires de lignées, d’héritages etc. On est loin du « Grand soir » pour sûr…! Mais, j’ai envie de dire que ceux qui n’aiment pas cette ambiance ne manquent pas d’alternatives.
        Enfin, tu sembles m’avoir mal lu, mais j’ai écrit qu’une religion n’était plus elle-même si elle changeait ses éléments fondamentaux, soit son dogme, comme une œuvre ne serait plus elle-même si on changeait son esprit. Je n’ai pas commenté les changements ayant eu lieu ni lesquels j’avais pu apprécier ou non, ce qui serait un peu fastidieux sur un tel site, non ? Libre à toi de promouvoir une idéologie libérale-libertaire quant au reste, mais c’est mon droit (et mon honneur par ailleurs) que de préférer une pensée traditionnelle, ne t’en déplaise. Les caricatures sur l’inquisition, les croisades et cie., on repassera…

        J’ai lu toutes les œuvres de Chrétien de Troyes et d’autres versions du XIIIe siècle, et si j’ai trouvé l’adaptation d’Astier plutôt amusante pour ce que j’en ai vu, je doute fort qu’elle ait une durée de vie d’environ mille ans comme le matériau de base. C’est sûr que je n’ai pas vraiment envie de voir une adaptation de Tolkien s’aventurer sur ce terrain-là, mais bon je ne pensais pas vraiment au côté comique, qui peut avoir sa place dans des proportions raisonnables pour de la vulgarisation.

        Pour le Hobbit, je n’ai simplement pas compris la nécessité de l’ajout d’une histoire d’amour entre une elfe et un nain, ça m’a paru complètement étranger à la vision de Tolkien. Après, que le film ait été trop étiré pour en faire une trilogie et un peu trop bourré d’action, c’est une affaire de goût je suppose…

        Après, c’est pour moi différent d’adapter et de s’inspirer. Quand on joue à un jeu comme Shadow of Mordor qui s’inspire de Tolkien en sachant que ce n’est pas canonique, ça me semble moins grave qu’une production qui se revendiquerait d’une œuvre tout en la dénaturant. Même si j’espère toujours voir débarquer un jour un grand jeu de rôle solo en Terre du Milieu. L’espoir faire vivre, n’est-ce pas.

      • sharilaa
        sharilaa Commenté le 15 novembre 2017

        Fearadan, bravo pour arriver à placer ce genre de remarque « la catholique (la même qui est toujours visée par les « progressistes » dans leur grand courage…) » dans ce genre de blog. Ensuite pour un « libre penseur courageux » je trouve que tu es bien dans l’air du temps et sa novlangue qui entretient le cliché de la victime censurée car elle ose être à contre courant (pour te rassurer tu nages dans le sens de la doxa).
        Je ne reviens pas sur les argumentaires de chacun sur Tolkien et ses adaptations, elles sont toutes deux intéressantes.

      • Fearadan Commenté le 18 novembre 2017

        Sharilaa, je vais répondre à tes mises en cause rapidement, car elles ne sont pas très courtoises :
        – Si j’ai pu placer un commentaire qui ne te semble guère à sa place ici, c’est ‘peut-être’ parce que j’ai répondu à un argumentaire de Lyan – dont l’évocation de l’inquisition ou la contraception ne t’interpelle pas en revanche ;
        – Il n’y a pas de victimisation, mais le simple constat que présenter tout à fait poliment des idées classiques ou traditionnelles, suscite souvent de l’ironie, au mieux, dans certains milieux comme celui des jeux vidéo parmi d’autres – comme tu en fournis l’exemple par ta réaction ;
        – Enfin, la « doxa », comme tu l’écris, dans notre pays, est issue de la Révolution française, dans sa version libérale ou socialiste, et mes affinités légitimistes ne sont plus représentées depuis le départ de Charles X en 1830. Si c’est ça l’air du temps…

        C’est peut-être aussi pour cela que j’aime autant retrouver chez Tolkien des références qui pourront paraître désuètes à d’autres, et des comportements classiques mais qui ont la puissance des vieilles chroniques historiques et des récits mythologiques, révélant l’universalité des motivations humaines. Ce qui n’empêche pas qu’il existe aussi des personnages aux mœurs ou au langage beaucoup plus accessibles comme nos chers hobbits, mais ça reste un écho des campagnes anglaises… D’ailleurs, l’ambition déclarée de Tolkien était de créer une mythologie fleurant bon sa chère Angleterre, c’est pour cela aussi que je crois qu’il faut conserver cette vision même sur d’autres supports, malgré des innovations inévitables sur la forme.

        Mais c’est ainsi, la vieille « querelle des anciens et des modernes » d’il y a 200 ans et plus se retrouve un peu partout. Même quand on a congédié le traducteur du Trône de Fer Jean Sola à cause d’un style prétendument trop archaïque par exemple, pour rester dans le domaine du fantastique. Moi, j’espère simplement que cette série à venir conservera l’esprit que Tolkien a voulu insuffler dans sa mythologie, et je ne prétends pas qu’elle sera forcément mauvaise, juste qu’elle le sera si elle adopte un fond moderne qui n’est pas celui de cet univers.

  • Edward
    Edward Commenté le 15 novembre 2017 Répondre

    On apprend aujourd’hui que Christopher Tolkien n’est plus à la tête de la Tolkien Estate depuis le 31 aout déjà.

    Du coup on comprend mieux, c’était clairement pas un fan des adaptations, il était même plutôt contre toute forme d’adaptation.

    • cap.arwood Commenté le 15 novembre 2017 Répondre

      Ca veut dire qu’il faut avoir peur de cette adaptation ? Comme dit plus haut, Christopher assurait un « gage de qualité ».

      Mais si j’ai bien compris, cette adaptation se déroulera avant l’histoire du Hobbit. Du coup, il y a certes un background déjà défini, mais ca n’empêche pas de faire quelques « écart » dans la série, à mon avis.

      • Edward
        Edward Commenté le 15 novembre 2017

        Je sais plus trop. La Tolkien Estate reste composée essentiellement de membre de la famille, femme, enfant, neuveu.

  • Gamleth
    Gamleth Commenté le 16 novembre 2017 Répondre

    C. Tolkien n’est plus à la tête de la TE? Voilà un nouvelle de taille que je n’avais pas vu passé (comme beaucoup probablement). Ceci expliquant cela, on comprend effectivement mieux le pourquoi d’une série maintenant possible.

    J’attends avec impatience de voir ce que peut produire Amazon en espérant que la TE puisse limiter certaines ardeurs par trop moderne ou une imagination un peu trop débordante que l’on trouve un peu partout maintenant (je rejoins en cela ce qu’à pu soulever Fearadan, bravo les gars même moi je ne pensais pas que l’on pusses en arriver jusque là ;) )

    Comme Shadows of War, j’ai beau pensé que le lore a complétement été bafoué (et c’est un euphémisme) cela ne m’a pas empêché de finir le jeu. Qui vivra, verra!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

banner
Aller à la barre d’outils

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'info...

Le site utilise des cookies pour une navigation et une participation à la vie du site plus fluide.
De même les services publicitaires, la mesure d'audience, et le partage d'article sur les réseaux sociaux utilisent des cookies.
Si vous voulez continuer à utiliser ce site sans changer à vos réglages concernant l'acceptation de cookies, cliquez sur "Accepter".

Vous pouvez désactiver l’utilisation future des cookies ou supprimer tous les cookies déjà stockés sur votre ordinateur en utilisant les paramètres de votre navigateur. Cependant, la désactivation ou la suppression des cookies peut vous empêcher d’utiliser certaines fonctionnalités du site.

Fermer