Depuis l’Essor d’Isengard, on voit plusieurs fois par jour plusieurs annonces de joueurs cherchant à faire une escarmouche en raid 12 joueurs. Et si vous ne savez pas pourquoi tout d’un coup ces escarmouches autrefois quasiment délaissées sont devenues aussi populaires, en voici là raison. Le loot ! Et oui vous deviez vous en douter j’imagine, le butin est au centre de tout.

Les escarmouches 12 joueurs offrent désormais une quête hebdomadaire pour obtenir 3 Quatrièmes Marques Supérieures, qui sont à échanger contre le dernier set d’armure en date. Avec 17 escarmouches, ça fait 51 4e Marques sup. de quoi obtenir les premières pièce de votre nouvelle armure.

Mais ce n’est pas tout, car en plus de ces 4e marque sup. on y trouve aussi des coffres classiques contenant une pièce d’équipement, bijoux, armures, armes uniques. Ici par contre ce sera une récompense à tirer aux dé, et avec 12 joueurs potentiellement en lice, il vous faudra surement y revenir pour obtenir votre graal.

Attention, ces récompenses sont elles aussi soumises au verrou d’une semaine. Vous ne pourrez en acquérir une si vous la voyez dans une escarmouche que vous avez déjà faites cette même semaine.

Voici en vrac et de sources diverses une liste des récompenses présentes dans ces coffres de valeurs.

Ça fait beaucoup vous le constaterez. Notez aussi la présence d’un Symbole de Celebrimbor Usé, composant ultime nécessaire à la fabrication des objets légendaires lvl75 du Deuxième Age. Sachez aussi qu’on y trouve des reliques tier 7.

Pas loin d’une cinquantaine d’objets sont listés sur ce tableau Google Spreadsheet, accessible publiquement à cette adresse. Là vous pourrez les classer selon vos critères, avec une indication de la campagne d’escarmouches dans laquelle vous aurez une chance de le trouver.

Oui car une récompense donnée n’est pas liée à une escarmouche précise mais à une campagne d’escarmouches. Ce qui vous donne plusieurs chances par semaine d’obtenir une de ces récompenses.

Voila ce qu’il fallait aux escarmouches pour les propulser sur le devant de la scène.


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *