La semaine dernière Eurogamer a publié les petites phrases que Kate Paiz, Productrice du jeu, a pu prononcer lors de leur interview.

Au centre de l’interview, la prochaine extension “Les Cavaliers du Rohan” naturellement. Mais pas que, la suite des évènements a aussi été abordée; Le Gondor et que deviendra le jeu après la destruction de l’Anneau Unique.

Au delà de ce que l’on sait déjà, Combat monté et compétences de la monture, une petite précision nous arrive. Les troupes de guerres envoyés par Saroumane pour harceler les villageois seront composées de 40 à 50 orques, eux aussi montés. Voila une chose qui était passé inaperçue jusque là. Mais 40 orques, c’est quelque chose qui peut impressionner le joueur seul.

Et devant l’insistance d’Eurogamer pour savoir qui serai le “Boss” a affronter cette fois ci. Kate Paiz sans vouloir répondre, indique que Grima pourrait prendre de l’importance.

L’essentiel des dix nouveaux niveaux supplémentaires apportés par l’extension portera sur la progression de vous et de votre monture dans la guerre à dos de cheval. Mais cela ne fera pas tout, comme pour toute extensions, un nouveau Tier d’artisanat sera de la partie, ainsi que de nouveau traits, et de nouvelles armes légendaires.

Pour le moment il a été dit que le combat monté ne concernerait que la partie orientale du Rohan. Mais le système est conçu d’entrée pour être extensible. L’extension de cet automne ne sera que le début de notre aventure sur les terre du Rohan. Et bien qu’il n’y ait actuellement aucun plan pour étendre le combat monté au delà des frontières du Rohan, rien n’est jamais exclu.

Quand à l’autre partie du Rohan, celle que tout le monde attend car elle sera synonyme de “Gouffre de Helm”. Une bataille qu’on ne verra pas cet automne, mais plus tard. Sans toute fois oser donner plus de précision. Si ce n’est que le Gouffre de Helm sera une véritable défi pour le studio. Et il faudra du temps pour que leurs efforts puissent rendre  justice aux descriptions de la bataille. 10000 orques à l’assaut de Fort le Cor.

Et il en ira de même pour Minas Tirith capitale du Gondor. Autre point clé sur le chemin qui nous mène au Mordor et à la destruction de l’Anneau Unique.

Au sujet de la “fin” du jeu, que se passera t-il pour les joueurs une fois l’Anneau détruit ? Un sujet qui à déjà été discuté longuement chez Turbine. Jusqu’où les joueurs seront interesser d’entendre les histoires du Quatrième Age ? Les Gondoriens en prise avec ce qu’il reste du Harad, ou des poches d’orques rescapés ? De Saroumane et de la Comté ?  Ou de la progéniture d’Aragorn et d’Arwen ?

Kate Paiz nous dit que pour eux, ils continueront de raconter ces histoires tant qu’il y aura des joueurs pour les écouter. Ils continueront de planifier le jeu en fonction des demande de la communauté. Et iront là où la demande ira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *