Weatherstock 2012 c’était hier soir, les oreilles bourdonnent et la tête résonne encore de toute cette musique et des hourras de la foule. Retour sur l’évènement musical qui fait se déplacer l’ensemble de la communauté LotRO vers le serveur Landroval et Amon Sûl.

Faut t-il le rapeller, Weatherstock ca se passe au sommet du Mont Venteux, qui accueille en son sein le plus grand rassemblement de joueur que l’on puisse voir dans un MMO. Avec pour seul objectif l’amusement et la musique, sans dérapage ou presque.

À l’origine du festival la confrérie de musicien The Lonely Mountain Band. Cette année l’organisation avait fort à faire, première année véritablement où l’ensemble de la communauté – Europe et Amérique du nord – était convié à s’amuser. Pas de chiffre officiel sur le nombre de festivaliers, mais le chiffre de 500 peut allègrement être dépassé.

L’organisation avait prévu des animateurs pour les canaux de discussion français et allemands. Et d’une manière général, elle avait pour ainsi dire tout prévu. A commencer par un hymne officiel:

Servant de musique d'”attente” entre le passage de deux groupes. Un morceaux qui à marqué de son empreinte cette soirée, les gens ont du le fredonner toute la soirée.

Malheureusement, je n’ai pas pu arriver assez tôt pour assister aux premières performances. Arrivé a 23h30, la soirée avait déjà été bien entamée. Mais pour me rattraper, j’était encore là 3h plus tard lors de la remise des prix !

Les premiers à passer après la cérémonie d’ouverture étaient les Breakfast Club venus de Crickhollow, avec en guise d’ouverture leur interprétation de Far Over the Misty Mountain, le thème de The Hobbit. Je m’en veut d’avoir rater ça.
La photo n’est pas de moi naturellement, mais issue du twitter officiel de l’évènement.

Les suivants furent Symphonia and Gloria, venus de Belegaer. Premier groupe d’Européen à inonder de musique la scène.

Trois morceaux et un bis plus tard, ils laissaient leur place au groupe Don’t Tempt me Frodo.

Venus de Silverlode, eux ont choisi de jouer les transformiste en changeant de costume au fur et a mesure de leur musique. Une performance inouïe.

Pas facile de se changer sans arrêter de jouer du luth ou de la harpe.

Le quatrième groupe à passer sur scène était les Songburrow Strollers, ce groupe de quatre charmantes hobbites est de toute évidence le favori de la foule.

Et elles savent s’y prendre pour mettre l’ambiance, croyez moi. Amon Sul tremblait sous les pas des danseurs.

Difficile d’arriver à leur suite, mais le groupe R.K.O (Runic Knights Orchestra) venus de Brandywine ne comptait pas se laisser faire.

Avec une formation de pas moins de neuf musiciens. Ils étaient plus qu’en mesure d’occuper la scène et l’espace sonore. De toute évidence.

La suite des divertissements fût assurée par le groupe The Chosen Few de Laurelin. Un groupe que les moqueurs qualifieraient de “petite taille”. Quatre nains et un hobbit, voyez vous.

Petits par la taille, mais grand par l’humour, leurs chansons à texte étant particulièrement drôles.

Les allemands de Mornie Alantie, tout droit venus de Belegaer prirent la suite. Alternant les ballades musicale et les morceaux entraînant le groupe reçu un merveilleux accueil.

Et leur parodie de “Moscow Moscow”,  “Mordor, Mordor” l’autre grand moment de rigolade de la soirée. Avec ces paroles si bien trouvées.

On change d’ambiance avec la musique Telerine du groupe elfe Andunië. Après une intro tout au tambour qui fera impression. Les belles gens se lance dans des chansons toute en poésie et pleine du lyrisme elfe qui fait tout le charme de ce peuple.

Avec pour finir un hommage aux hobbits. Ou quand les plus grands saluent les plus petits.

Avant dernier groupe à passer sur scène, Symphonious de Crickhollow n’a pas manquer d’impressionner l’assistance avec des reprises des Doors ou de Billy Joel d’une virtuosité rare.
Que l’on aime ou pas, tout le monde se devait de reconnaître ce talent qu’ils ont eu que d’adapter des musiques au format LotRO.

Après une entracte enfumée par la grande fumerie, l’heure était venu au dernier groupe tenant du titre, de venir le défendre sur scène, devant la foule en délire, chauffée par plus de 3h de concert.

 

Mar Vanwa Tyalieva. Aussi connu sous le nom de Travelling Ingolemo, du nom de leur chanteur star. Une star qui est chez elle sur Landroval.

Particulièrement inspirés ce soir. Leurs chansons toutes originales et inspirées de l’univers étaient très réussies. Sans non plus manquer d’humour, comme la chanson joué lors de leur rappel, se moquant un tant soit peu du tant attendu combat monté.

L’heure était venu de nommer les gagnants. Et cela n’aura pas été facile.

A ligh in the Darkness, le titre remis au groupe qui aura provoqué le plus de levée de jetons d’espoir parmi la foule finira entre les mains d’Andunië. Leur morceaux tout au tambour aura marqué les esprits. Même si les comptes étaient serrés.

Quelque minutes plus tard, les groupes de musiciens s’éparpillaient tout autour d’Amon Sûl pour tenter de rassembler le plus de monde à leur pied. La bataille des groupe avait commencé ! Au terme de laquelle le chouchou du public se verra désigné.

Personnellement javais choisi Mornie Alantie, rien que pour leur parodique “Mordor, Mordor” qui valait vraiment le coup de d’œil.

Le Free People Choice ira finalement pour Mornie Alantie (j’ai pas été seul à les apprécier apparemment). Mais là encore les groupes furent difficile à départager. Les allemands de Belegaer étant au coude à coude avec les anglais de Laurelin, The Songburrow Strollers.

Retour au centre de la scène pour les ultimes délibérations concernant l’ultime prix, la tant convoitée Lonely Mountain Band Cup. Et son prix de 150 pièces d’or, capes d’anniversaires et autre monture Perlino pour tout le groupe gagnant. !

Encore une fois, les comptes furent serrés. Mais ce devait être les Songburrow Strollers les gagnants, d’une voix seulement.

À eux donc, l’honneur de clôturer la soirée avec leur chanson phare, destinée a faire s’effondrer le Mont Venteux, sous les saut des amateurs de musique, déchaînés!

L’opération n’aura cependant pas été probante. La haute colline étant resté en place. Heureusement d’ailleur. Parce que maintenant il fallait que tout ce beau monde redescende sur la terre ferme, quelques mêtre plus bas.

Dans une longue procession le long des chemins sinueux qui flanquent Amon Sul. Pour terminer cette soirée par une photo souvenir de toute beauté au pied du Mont Venteux.

Une soirée mémorable donc, comme promis. Avec une organisation sans faille. Tout était parfaitement millimétré, le moindre détail était pris en considération. Le moindre débordement recadré. L’équipe au petits soins avec les festivaliers. Fournissant gratuitement, bière, herbe à pipe et jetons d’espoir. Procurant la sécurité nécessaires au sommet. Tirant à vue sur les crébains pouvant s’avérer mortel pour les plus petits niveaux.

Tout était là pour passer une belle soirée. Malgré quelques accrochages avec deux trouble-fête, qui ont osé allé jusqu’à appeler les GMs pour faire cesser les annonces sur le régional, canal qui était aussi utilisé par les chanteurs pour faire passer les paroles des chansons. Pitoyable, mais très vite oublié.

Si vous voulez retrouver un échantillons de la soirée d’hier, passer donc sur le twitter officiel de l’évènement, et remontez le fil a rebours. Ou voyez les nombreuses captures d’écran qui ne manqueront pas d’inonder les groupes Flickr (Ici ou pour commencer), forums, ou autres blogs.

D’autres articles comme le mien suivront surement, a n’en point douter. En attendant l’année prochaine, pour une cinquième édition de Weatherstock !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *