Cela faisait bien trop longtemps que l’on avait pas eu de nouvelle du tournage de The Hobbit, trois mois depuis la publication de la dernière vidéo de production.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=fn4O_y6aSEo&hd=1]

Peter Jackson revient donc avec une septième vidéo. Cette fois ci tout le monde est à la maison, si l’on peut dire. Puisque la vidéo nous fait faire la visite des studio Stone Street. Ceux là même où le Seigneur des Anneaux, et King Kong ont été tournés.

Les amateurs de dépaysement, et des magnifiques décors naturels offerts par la Nouvelle Zélande resteront donc sur le carreau. Par contre ceux qui aiment voir les coulisses d’un tournage seront comblés.

Les studios sont vastes, on commence par faire un tour du coté des caravanes des acteurs, James Nesbitt, Luke Evans, Aidan Turner, tous seront appelés à devenir des stars suite au film, et là vous aurez l’occasion de les voir en peignoir se diriger vers les maquilleurs et leur panoplie de nez, oreilles et autres prothèses faciales. Sans oublier les perruquiers et costumiers.

Après un petit passage éclair chez les cascadeurs qui s’amusent comme des petit fous, on retrouve Allan Lee et John Howe les illustrateurs attitrés du monde de la Terre du Milieu, toujours sur leur planche à dessin. Et juste à coté les décorateurs, où l’on trouve tout les accessoires qui rendent si vraisemblable les décors du films. Tout près de là les maquettistes qui travaillent en secret sur les décors du deuxième volet.

Au détour d’un studio vous croiserez Martin Freeman qui s’éclate dans un tonneau à roulettes, un passage dans le département en charge des caméras, puis devant le gigantesque fond vert, et devant le terrain de Nine Square ?? Un sport de rue qui semble amuser pas mal de monde. On arrive près du rabat joie en charge des armes, où l’on trouve la collection des haches de Gloïn/Gimli. Où chaque arme est réalisée dans quatre tailles différentes, pour être ensuite distribuée aux différents acteurs de toute tailles.

Les armes toutes fabriquées par WETA Workshop, les ateliers devenus indissociables des productions de Peter Jackson, où une armée d’artisans travaille sans relâche pour offrir les accessoires les plus réalistes jamais produit pour le cinéma. WETA Workshop qui se charge aussi des prothèses qui seront données à toute les doublures.

C’est là qu’on découvre que les nains, rustres et bourrus sont aussi joués par de jeune femmes, emmitouflées sous des kilos de costumes, prothèses et perruques. Simplement parce qu’elles sont assez petites.

Oui il faut aussi des personnes de petite taille pour jouer au coté de grandes gens et donner l’illusion d’un hobbit parmi les elfes. C’est là que l’on suit Kiran Shan, la doublure d’échelle de Martin Freeman. Avec qui on terminera cette visite des studios Stone Street, avec à la fin une jolie surprise aux oreilles pointues.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *