Après nous avoir donné un aperçu du combat monté, Rick “Sapience” Heaton et Aaron “Rowan” Campbell reviennent tout les deux pour nous présenter les Troupes de guerre.

[youtube=http://youtu.be/dTvRCQBDG3g]

En commençant par une plaisanterie sur la taille des écrans de PC chez Turbine, Rowan nous présente les Troupes de guerre comme étant l’évolution des mobs rares du passé, comme ceux qui lâchaient un éclat de béryl ou un copeau de mithril.

Auparavant plus ou moins statiques et cantonnés à un petit espace, cette évolution vas les amener à parcourir un bien plus grand territoire. Ces troupes de guerre seront repérées sur votre carte, ainsi vous pourrez soigneusement les éviter, ou partir les défier. L’occasion d’en faire un défi de groupe.

Un autre moyen pour le jeu de vous signaler leur présence est l’apparition de quêtes toutes spéciales (avec des récompenses spéciales donc) lorsque vous approcherez une de ces troupes de guerre. Des défis dont la difficulté peut varier entre la quête solo et celle pensée pour une communauté complète.

C’est là que rentre en jeu l'”open tapping” (ndlr: j’ai du mal à trouver une trad, aidez moi) qui vous permet de tirer tout les bénéfices d’un défi relevé sur une troupe de guerre, sans pour autant faire partie de la communauté qui à déjà entamé le combat un peu plus tôt. Sans pour autant venir décourager la formation de véritable groupe, car vos compétences de groupe, buffs et autres soins ne seront pas appliquées en dehors de votre communauté. Un groupe de six restera bien plus fort que six cavaliers combattants côte à côte individuellement .

Le comportement de ces troupes de guerre est à rapprocher de celui qu’on trouve sur les packs de mobs en instance. Avec des aptitudes spéciales, et une certaine complémentarité dans le groupe, se renforçant mutuellement. Une troupe de guerre pouvant être composé d’un shaman et de ses buff, a coté d’un bastonneur, et d’un autre spécialisé dans le combat à distance.

Cela dit les troupes de guerres ne seront pas les uniques ennemis patrouillant au Rohan. Il y aura des meutes de ouargues, des packs de gobelins, et même de gros méchants qui se promène seuls comme des trolls.


4 Commentaires

  1. Salut Edward, pour “Open tapping” j’aurais tendance à dire “Combat ouvert” dans le sens où l’ennemi engagé par quelqu’un qui n’est pas dans son groupe ne passe pas en gris. Après je suis un piètre anglophone donc mon interprétation est peut être erronée.

    Avatar Aeliunwe
  2. Erf, l’ Open tapping quelle beau métier, j’ai une super idée de traduction mais c’est indécent…

    Sérieusement, j’ai des amis qui redoute ce genre de possibilité dans les mmo car selon eux ça peut démolir l’esprit de groupe de certain. On pourrait rester dans son coin en solo et monter tout seul, ce qui n’est pas vraiment dans l’idée qu’ils se font des mmo.

    Bon… De mon point de vu, ce qui m’inquiète plus, c’est si cela correspond aux elite rare qui se promenait dans la Moria, comment va t on s’en sortir ? On va lancer 4 communautés sur le pack pour compléter une quête et elles vont toutes compléter ce qu’il faut en même temps ?

    Je suis désolé, mais je pense qu’une fois nos personnage monté correctement, avec le manque d’instances, on va tous se mettre à traquer ces groupes et le rohan n’aura jamais été aussi sur…

  3. Ah moins qu’ils ait prévu une sorte de mécanisme qui fait pop les troupes de guerre en fonction du nombre de joueur qui les chassent.
    J’ai un peu peur moi aussi qu’on se retrouve bien trop nombreux sur le dos de ces troupes de guerre et que le défi en devienne trivial.

    Ce serait encore plus dramatique sur un serveur plus peuplé qu’Estel ou Sirannon.

    Pour la trad, je ne suis pas satisfait par “Combat ouvert” :p Je verrai plus quelque chose du genre “Groupe improvisé”, quelque chose qui reflète le coté informel d’une telle formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *