Le site TheOneRing.net, incontournable pour les fans de Tolkien a rencontré Chance Thomas, le compositeur de la musique du Seigneur des Anneaux Online. Une rencontre pour en savoir un peu plus sur son travail pour les Cavaliers du Rohan, la prochaine extension du jeu.

Morceaux choisis tirés de cet intéressant article rédigé par Layton Shumway.

Si vous doutez de la crédibilité du compositeur Chance Thomas en tant que fan de Tolkien, soyez rassurés.

“I get a little nerdy about it,” admet Thomas.

Thomas m’a dit qu’il s’est procuré des cartes de la Terre du Milieu lourdement annotée, des piles d’information non publiée sur le contexte, et le plus important, des copies usées et écornées des travaux originaux de Tolkien — Tout ce la dans l’optique de capturer l’âme de la Terre du Milieu sous une interactive.

Pour l’extension à venir des Cavaliers du Rohan, Thomas m’a expliqué le défi que s’est que de capturer la mélodie du ressenti des étendues herbeuses de Théoden, tout en évitant les airs bien connus de la bande son d’Howard Shore pour les films.

“On a tous vu les films. Quel est le thème le plus marquant dans tout les travaux d’Howard Shores ?”  dit Thomas, fredonnant les huit notes du motif reconnaissable entre tous? “Je me suis dit, je ne peut rivaliser avec ça. Qu’es ce que je vais faire?”

La réponse Thomas l’a trouvée dans les chouches de l’histoire de la Terre du Milieu. “En jeu vous entrez au Rohan par Le Plateau” dit Thomas. “Que s’est t-il passé? Que se passe t’il maintenant? Le Rohan est un pays accidenté, difficile. Ce sont là des gens rustres, ressemblant vaguement aux peuples anglo-saxon. Ils ont été glorieux par le passé, mais aujourd’hui ce n’est plus ça. Alors j’ai du évoquer cette idée d’une gloire passée,  une idée d’ampleur, d’étendue, de force et de puissance.

‘L’extension prend place à un moment où la Guerre est là, mais n’a pas encore atteint pleinement tout son bouillonnement — plutôt un frémissement. Tenter d’emballer tout ça en musique est un défi interessant.”

Thomas décrit les trois grands type de gameplay présent dans les Cavaliers du Rohan: expansion, voyage, et combat. Cela inclus les bataille montées, une première pour LotRO.

“On a beaucoup parlé de ça avec l’équipe de développement,” dit Thomas. “L’idée de base est, je veut ressentir le galop. Et quand vous entendez une percussion, vous jureriez d’avoir entendu des choses comme l’harnachement des chevaux. Il y a là une véritable sonorité de cuir, car l’on travaillait beaucoup avec des percussions à mains aux membranes en cuir.”

Thomas nous décrit ensuite son travail sur d’autres endroits des Cavaliers du Rohan: “Vous arrivez dans les Sutcrofts, et la guerre n’est pas encore tout à fait là. Ils sont comme dans une bulle. Alors leur musique est encore paisible — un peu naïve, même. Mais dans les Norcrofts, les seigneurs sont secrètement de mèche avec Saroumane. Du coup vous avez ce sentiment que quelque chose va mal, cette anxiété, cette dissonance sous entendue. Cela vous fait vous retourner. Puis vous arrivez dans la vallée de l’Entalluve, approchant de Fangorn. Là commence à naître un sentiment de mystère alors que vous gardez encore quelques unes des fortes impressions que vous à laissé le Rohan.”

“J’aime à dire, quand le joueur joue au jeu, une bonne bande son joue avec le joueur, avec ses émotions” dit Thomas.

2 Commentaires

    1. Techniquement oui, mais tout le monde s’y attend non ? On avait déjà les prémices a Stangard.

      C’est pour ça que j’ai laissé tel quel. Navré si cela vous à gaché la surprise. Le Rohan est vaste y’aura certainement d’autre surprise :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *