Cela faisait longtemps que Chance Thomas n’était pas venu nous présenter un des morceaux qu’il a composé pour les Cavaliers du Rohan.

[youtube=http://youtu.be/UUFJWAYcxnk]

Voila donc l’Éored, la musique qui vous accompagnera quand vous serez en plein combat à cheval, elle ne manque pas d’énergie comme vous pouvez le constater.

Voici le texte rédigé par Chance Thomas pour accompagner cette musique:


Les histoires de l’ouest Américain font parfois référence “à la cavalerie qui doit venir d’au de là de la colline mais qui se fait attendre”. Au Rohan, la cavalerie serait l’Éored.

Les Éoreds de Tolkien sont des groupes de cavaliers rompus au combat — en armure, armés et entraînés pour la guerre. Ils chevauchent vite et fort dans la bataille, et combattent avec une féroce intensité. Diverses références indique qu’elles sont composées de 120 à 200 cavaliers par groupe.

Cette piste musicale a été écrite pour accompagner chaque joueur dans sa propre tentative de combat monté généralisé. L’on parle ici de galops pleins, les armes brandies. Les timorés n’y ont pas leur place !
Le tempo et le marcato agressif sur les cordes propulse ce morceaux avec une intense immédiateté. Le chœur entre en scène — par moment menaçant et rude, à d’autres épique et royal. Il y a là des cuivres, des percussions et des bois dans l’orchestre, mais leurs rôles est d’accompagner.

Dans la langue du vieil-anglais, le chœur chante la gloire des bataille (gewinn arë), la mort (déaþ) et la liberté (fréot), concluant avec le refrain signature de l’Éored:

Nous sommes audacieux (we sindon bald)! Nous sommes puissant (we sindon strang)!

N’est ce pas !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *