La MàJ11: La Trahison de la Main Blanches prévue pour la semaine prochaine apportera avec elle un nouveau livre épique. Qui viendra prolonger le Volume III de l’histoire au Rohan. Jeff “MadeOfLions” Libby nous à donc écrit un journal des développeurs pour nous présenter un peu tout ça.

Dev Diary

Garanti sans spoiler, cet article en profite pour revenir sur les décisions prises et l’expérience accumulées sur la rédaction des précédents livre épique. L’on apprend donc que Livre 10 contiendra 15 chapitres et que tout ça commencera là où on l’avait laisser, c’est à dire sur les bord de l’Entalluve au retour d’Edoras, en compagnie de Horn, Nona et Corudan.

En outre ce nouveau livre contiendra plusieurs interludes, se passant en dehors de la trame principale et nous faisant vivre quelques aventures auprès des rôdeurs, entre autres, que nous avons délaissés au Pays de Dun. L’occasion d’offrir quelque session play dans la peau d’Halbarad.

Par contre, et cela en décevra certain, il est une fois de plus entièrement faisable en solo, comme tout les livres épiques depuis la fin du Volume II.


5 Commentaires

  1. “il est une fois de plus entièrement faisable en solo”
    Allez, combien on parie que TOUT sera solotable? Que même une armure légère mal stuffée pour faire toutes les quêtes toute seule? Maintenant la différence entre Lotro (MMORPG) et Skyrim (RPG tout court), c’est qu’on est obligé d’avoir une connection internet pour jouer à lotro! De là à l’appeler “MMO”…
    Ah si pardon, on me dit dans l’oreillette qu’il y a quand même des instances et des raids. Sauf que de l’avis général il sont tous devenus super simple… Sniff… On peut bouriner en mode “brain dead” et malgré tout on cherche la difficulté.

    Avatar leo
  2. Tout sera solotable, c’est pas un secret, y’a rien a parier. Tout le monde cri a la simplicité, et en même temps quand c’est un poil trop difficile tout le monde lache l’affaire.

    Mettez vous à la place des développeurs, ils bossent sur un truc, bien ardu comme demandé par une certaine frange de la population, puis se rende compte qu’une minorité seulement tente le coup. Tout ce temps passé à développer quelque chose qui vas en contenter un tout petit nombre. Ce n’est simplement pas rentable.

    Autant passer du temps à développer un contenu facile qui sera joué par la grande majorité d’un bout à l’autre. Sans abandon. Ça c’est rentable.

    Est ce leur faute si une majorité de joueurs demande de la facilité ? C’est l’industrie du jeux vidéo dans son entier qui à pris cette voie là.

  3. Je comprends bien ce que tu veux dire Edward, mais quand même, ne me dit pas que Dol Dinnen, Garth Agarwen ou l’Angmar sont désertés? A chaque fois que je vais y faire un tour on y croise du monde! C’est quand même l’un des plus grand plaisir d’un MMO de croiser du monde au hasard de se route et de se grouper pour réussir… On demande pas des régions entières impossibles à faire seul mais des zones ou être à plusieurs soient nécéssaire… C’est tout de même pas trop demander pour un jeu de ce genre. Et que même les instances soient devenues aussi simple c’est le ponpon!… :-(

    Avatar leo
  4. Dol Dinen Garth Agarwen et l’Angmar ne sont pas désertés ? C’était déjà pas facile de trouver du monde à l’époque. Que ce soit l’inverse aujourd’hui m’étonnerai. Faudrai que je passe y faire un tour pour voir.

    Quoi qu’il en soit, c’est la nouvelle (pas si nouvelle, ca fait qq années que ça dure) orientation du jeu. Les régions sont là pour pexer, tout le monde doit pouvoir y faire ses lvl sans mal, quelque soit son équipement.
    La dernière tentative des devs ca a été le Grand Fleuve avec la petite zone élite du fond. Et faut croire (du moins c’est ce qu’ils disent) qu’elle n’a pas eu beaucoup de succès du fait de sa difficulté.

    La difficulté c’est réservée aux instances, et les dernières ne sont pas si facile que ça. Elles le sont en T1, et c’est fait exprès, le T1 c’est le mode “facile”. En T2 (le mode “normal) c’est déjà plus la même, et pour ceux qui recherche la difficulté il y a le mode Défi. Le problème avec les actuelles instances c’est que la difficulté est basée sur la chance, et qu’il y a bcp de bug, sans parler du cafouillage avec le loot. Du coup les confréries sont peu motivées pour les faire en Défi, puisque le loot n’est pas terrible, qu’il faut avoir de la chance et ne pas tomber sur un bug.

    Rapellons aussi que des instances trop difficiles comme Orthanc ne sont pas très satisfaisantes, elles générent de la frustration auprès des joueurs qui finissent par abandonner et aller voir ailleurs. Hormis aux yeux d’une toute petite minorité de joueurs.
    Là aussi on en revient à la problématique de la rentabilité du temps de développement. Passer bcp d’heures à développer pour le plaisir d’une poignée de joueurs n’est pas rentable.
    Faut trouver l’équilibre.

    Bref, moi aussi je regrette le temps de la gloire de Dol Dinen, où on devait se serrer les coudes, en communauté, mais aussi avec les autres joueurs que l’on croisait. Mais les temps ont changés, aujourd’hui la masse des joueurs n’a plus les mêmes attentes, elle veut pouvoir progresser vite, simplement pour vite se retrouver au lvl max avec le gros de la population.

  5. Tout à fait exact! Et il n’y a guère que les rerolleurs fous dans mon genre (je compte plus le nombre de fois où j’ai écumé l’Evendim avec toujours le même plaisir… ^^) pour en rester à ces zones avec une certaine nostalgie. Et là on en revient au débat: il faut trouver un autre systèmes que les dix niveaux supplémentaires à chaque extension! Sinon tout le travail fabuleux fait par les devs des débuts ne sert plus à rien… Et c’est très dommage, parce que le plaisir de jouer avec un petit level 30 et au moins aussi grand (si ce n’est plus je trouve) qu’avec un perso maxé 85 et qui tourne un peu en rond… Enfin, j’en parlerai à mon 9e reroll… :-)

    Avatar leo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *