Logo TurbineEncore ! C’est sûrement ce mot là qui vous est venu à l’esprit en lisant ce titre. Turbine vient de souffrir d’une nouvelle vague de licenciements. C’est la seconde cette année, la première ayant eu lieu en février dernier.

La nouvelle est tombée hier en début de soirée. C’est Massively qui a soulevé le lièvre à partir d’un tweet de soutien de la part de Rick Heaton, l’ancien Community Manager qui a quitté de lui même son poste il y a quelques mois.

Très vite Warner Bros s’est fendu d’une annonce laconique confirmant la mauvaise nouvelle. Exactement la même phrase que pour la fois précédente.

Par la suite Gamasutra annonce que 80 employés seraient concernés, d’après une source anonyme. On peut déjà constater que Produckion Malphunction (Live Producer) et Kehleyr (Responsable QA) ont perdu leur nom en bleu sur les forums officiels, ce qui indiquerait qu’ils font partie de ceux qui ont perdu leur poste.

Si les licenciements du printemps dernier avaient beaucoup impacté Le Seigneur des Anneaux Online, cette fois ci les fuites sont moins nombreuses et il est difficile de savoir si un jeu à plus été touché qu’un autre. Infinite Crisis étant le jeu occupant la moitié du studio de développement et arrivant au terme de son développement, il a pu lui aussi être touché.

Aucune précision, ni commentaires officiels ne sont à attendre de la part de Warner Bros ou de Turbine. On espère tout de même qu’Aaron Campbell le Producteur délégué sur LOTRO prenne la parole rapidement. En attendant vous pouvez si le cœur vous en dit lire les nombreux sujets annonçant la mort de LOTRO sur le forum officiel.


17 Commentaires

  1. Une bien triste nouvelle, car derrière ces 80 employés, ce sont 80 familles qui sont impactées…
    Pour ce qui est de l’avenir de LoTRo, on commence à s’en faire une idée depuis février et les nouvelles MaJ.
    Comme dirait mon grand-père : “ça sent le sapin !”

  2. Chronique d’une mort annoncée…
    On le sait, on le redoute depuis des mois, ça fait un peu mal de voir un studio comme Turbine tomber au fur et à mesure, une licence telle que le SdA progressivement tomber dans le coma sans espoir d’acharnement de développement…

  3. Bah, le jeu “meurt” d’après les forums depuis qq années déjà. Il y a des choses pas terribles, des choses bien, des choses qui vont changer… mais au final, ce qui me/nous plaît, c’est de se balader dans un monde de Tolkien vraiment très fidèlement modélisé. Un rêve devenu réalité, pour ce qui me concerne – j’ai commencé en founder et je continuerai jusqu’à la fermeture des serveurs, if ever.
    Des MMO qui ont eu bcp moins de succès, voire qui se sont gamellés dès leur sortie (et de la même époque) continuent de vivre, même si plus personne ou presque n’y joue, donc je sais que lotro a encore de belles années devant lui.
    … d’autant que tant que le mordor n’est pas arrivé (et par extension, le livre du hobbit, ça serait marrant), “c’est pas fini” comme dit la pub :D

    Avatar Guillaume
  4. article simpliste… vraiment. on est pourtant habitue à mieux ici.
    comme si licenciement signifiait forcement la fin de la vie et que les gentils salaries étaient des victimes d’affreux patrons… Peut être que certains salaries sont devenus moins performants, qu’ils sont moins en phase avec la politique de l’entreprise ou que leur travail donne moins de satisfaction aux joueurs… Peut être même qu’ils sont en train virer les gens qui nous font de la bouze dans le jeu depuis des années tellement les joueurs se sont plaints. Va savoir.
    Turbine, comme ses concurrents, recrute un nouveau staff pour les événements importants (nouveau jeu, nouvelle zone, extension, etc) et après c’est la fin de la mission donc séparation. Une fois le développement fini, il ne reste plus que la partie maintenance du système à assurer et qui est d’ailleurs externalisée chez Turbine. Dans le monde du jeu vidéo, les salaries restent peu dans leurs postes et rarement sans emploi. ce n’est pas comme si il n’y avait qu’un seul MMO sur terre.
    Les entreprises qui avancent sont celles qui changent. Beaucoup de joueurs se plaignent de Lotro. Mais au moindre changement dans cette entreprise, c’est: cynisme, pessimisme, angoisse.

    La fin de Lotro? elle est annoncée tous les trois mois depuis plus d’un an que je joue. Ça commence à nous couter cher en obsèques là tout ça!! :°)

    Avatar Poet
    1. Pardon mais je vais pas commencer à écrire des suppositions, pour le coup oui la qualité en pâtirait.

      Tout ce que tu écrit là on n’en sait rien. Et surtout rien n’incite à penser de la sorte, aucun indice n’est là pour laisser penser qu’ils ont viré 80 personnes parce qu’ils ont mal fait leur job.

      Quand quelqu’un fait mal son job, on vire pas 80 personnes, on le vire lui et c’est tout.
      Quand le développement d’un jeu ne plait plus aux joueurs, on ne vire pas 80 personnes à travers tout le studio et sur plusieurs jeux différents. On vire le producteur et ont donne de nouvelles consignes aux développeurs.

      Et puis j’ai pas évoqué à un seul instant la fin de vie de LOTRO, je mentionne juste les discussions qui ne manquent pas de fleurir sur le forum, mais j’en suis pas responsable.

      De toute façon LOTRO durera au moins juqu’en 2017. La licence est payée jusque là, fermer le jeu avant cette date c’est gaspiller de l’argent.

  5. Au delà du caractère social de la news, je me dis que l’annonce de ne plus sortir de nouveaux raids peut prendre un certain sens quand on essaye de prendre du recul. Des licenciements, le sentiment que Turbine aimerait arriver assez vite au Mordor, du end-game qui parait plus que maigre que ce qu’on avait l’habitude d’avoir.

    Tout ça n’est que supposition évidemment. On verra en 2017 quand la licence arrivera à terme.

    Avatar Goshu
    1. Quand ils ont décidé de ne plus développer de raid fin 2013 y’avait déjà derrière cette décision que c’était quelque chose de couteux et peut rentable. Ce dernier point est largement discutable, mais le premier l’est beaucoup moins.

      Avec comme tu le souligne, la volonté d’avancer le plus vite possible dans le déroulement de l’histoire. Surtout qu’on en arrive à un point ou tout ce passe tres vite, et parfois au même moment.

      Cependant, les licenciements se font sans préavis, et même les producteurs ne sont pas au courant avant le dernier moment. Ils ne peuvent donc pas prévoir les licenciements et accorder leur ligne de développement en amont.
      Tout ça leur tombe sur la tête de tres haut.

  6. “Si les licenciements du printemps dernier avait beaucoup impacté Le Seigneur des Anneaux Online, cette fois ci les fuites sont moins nombreuses et il est difficile de savoir si un jeu à plus été touché qu’un autre. Infinite Crisis étant le jeu occupant la moitié du studio de développement et arrivant au terme de son développement, il a pu lui aussi être touché.”

    Rien qui dit à l’heure actuelle que cette vague de licenciement affectera lotro.

    Puis bon, ”la mort de lotro”, c’est juste des gens qui aiment bien faire peur, et toujours se plaindre, en disant ça, comme argument “c’était mieux avant”.
    Le jeu n’est pas mort, ou bien vous n’avez jamais connu un MMO en fin de vie.

    “;)”

    Avatar Aude Javel
    1. Ça dépend le sens que l’on donne au mot “affecter”. Si on ne connais pas de développeur LOTRO qui aurait été remercié cette fois ci, on sait qu’un producteur et un responsable de l’assurance qualité sur LOTRO ont été touché.

      Quelque part, même si j’ai jamais bien compris a quoi servait un Live Producer, le jeu peut en être affecté. Kehleyr était en plein boom puisqu’on le voiyait souvent sur les forum Bullroarer avec la beta de la MàJ15.

  7. Le modor au bout de 7ans … je n’appel pas ca y aller vite. Ca prend des années de faire du contenu.
    J’imagine que la Warner souhaite gonfler les bénéfices, donc sortir du contenu, virer des dev, ca n’a jamais été bon de faire ces deux choses en même temps.

    Avatar Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *