La question de cette semaine m’a été suggérée par notre ami Grours et porte sur les confréries. Quel est pour vous l’élément essentiel qui permet à une confrérie de durer ?

Quel est l’élément essentiel qui permet à une confrérie de durer ?

  • L'entraide (8%, 18 Votes)
  • La qualité de ses membres (23%, 50 Votes)
  • Ses activités (16%, 35 Votes)
  • L'ambiance (38%, 80 Votes)
  • Le chef et ses officiers (10%, 21 Votes)
  • Autre ... (4%, 9 Votes)

Nombre de votants: 213

Loading ... Loading ...

Quand on lit les annonces sur les canaux de discussions, toutes proposent les mêmes choses, et toutes font la même promesse. C’est que les confréries sont essentielles à plus d’un titre : entraide, sorties de groupes, fun. Seulement toutes ne font pas de vieux os.


28 Commentaires

  1. Nous étions plus nombreux mais nous (tous les membres) avons eu des problèmes avec l’ancien chef de confrérie, qui a fait le choix de partir. Dans le même temps, certaines personnes ont été davantage prises par le travail/études.
    Donc est resté le noyau actuel, auxquels d’anciens membres reviennent faire une visite de temps en temps.
    Au bout de qq mois, on s’est mis OK pour que je récupère la tête de la confrérie vu que je suis la plus active sur LOTRO et sa communauté.
    A noter que nous sommes ouverts à nous agrandir s’il y a des volontaires ^_^

  2. Je dirais qu’il y a pas mal de choses mises toutes ensemble qui le permettent :
    – avoir des joueurs actifs qui s’impliquent dans le jeu et dans leur confrérie
    – une bonne ambiance
    – des sorties qui permettent aux joueurs de se filer des coups de main, de jouer ensemble, etc… et qui rassemblent les joueurs aussi.

    Arkanur Arkanur
    1. Et moi itout.
      Je pense que tout joue. Avoir des joueurs qui soit actif permet d’avoir une bonne ambiance. Les chefs permettent de dynamiser le groupe, d’unifier aussi. Et évidement les chefs sont plus amène à organiser les soirées et évent. La qualité des tous les joueurs évidemment qui sont responsable de l’entraide et de la bonne ambiance du jeu.

  3. Merci pour l’honneur de ton choix Furetours!
    Pour ma part je pense, de moins point de vue humaniste ^^, que ce qui fait une confrérie c’est l’intéraction des membres entre eux! Même si on est pas du même niveau ou qu’on partage pas les mêmes hobbi(t)es, si on intérargie par des simples bonjour/au revoir et quelques blagues ça peut suffire!
    Pour moi c’est la toute base :)
    Après il y a plusieurs types de confréries : celles qui nous donnent envie de nous connecter, celles qui nous donnent envie de progresser, celles qui nous donnent envie de partager, celles qui nous donnent envie de tenter les plus grands défis du jeu… Pour chacune il faut alors rajouter d’autres facteurs :)
    Malheureseuement, “LOTRO est un jeu auquel tout le monde peut jouer mais l’IRL finit toujours par gagner ” :p

    Grours Grours
  4. Le contenu HL de Lotro !! Surtout quand t’as fais 36 fois et plus les même instances/raids, donc plus du tout de motivation, moi y compris. Plus personne dans ma conf’ à cause de ça;

    Avatar Peperrin
  5. Le succès d’une confrérie repose sur les officiers bien évidemment (et je n’autorise personne à me contredire) car ils vont rassembler, organiser et faire vivre la confrérie en proposant sorties, events, et animer le forum, bref ils en sont le moteur et en définissent l’ambiance.
    Par contre je rejoins Peperrin sur le cataclysme Turbine ces dernières années qui a balayé nombre de vieilles confréries aux racines pourtant bien profondes. Aujourd’hui le serveur Estel n’est que le fantôme de lui même.

    1. Justement , quand y’a même plus d’officier , on fait comment ?
      *résonne dans les longs couloirs de l’ AP *
      Les copains ? Vous êtes ou ? :s

      Non mais sérieusement je pense que c’est un tout et chacun a des vues différentes .
      L’ambiance déjà y fait beaucoup , les sorties , les bonnes soirée de rigolades , de wipe (et de se faire crier dessus hahaha)

      Et au final tout le monde est parti quand même mais je rejoins que se soit du fait que les gens s’ennuient a faire et re faire les même instances/raids . Le manque de monde fait que le pvp est devenu une blague (sur Estel)

      Du coup une confrérie peut durer très longtemps mais si le contenu et les attentes ne suivent pas au niveau du jeu bah … On finit tout seul :p

    2. C’est un autre sujet. C’est sur que si le jeu n’attire plus même les meilleures confréries en pâtisse.

      Mais les confréries n’ont pas attendu l’appauvrissement de l’offre en matière de contenu pour se dissoudre d’elles même.

  6. Salout’

    J’voulais pas faire mon extraterrestre, mais je dois dire: autre…

    Le contenu HL peut sans doute devenir lassant, mais si il y a la volonté de chercher, il y a d’autres contenus à faire au niveau, et parmi les exemples de confrérie HL qui se vident, lesquelles ont tenté une telle aventure? D’autres confréries survivent à ce contenu limité et diversifient leur jeu pour s’épanouir dans des univers différents sans mourir. Je ne dis pas que le manque de contenu HL n’influence pas la vie du jeu, mais une confrérie peut vivre sans.

    Les officiers sont important pour renouveler une confrérie, encore faut-il que les anciens soient fidèles et restent ou reviennent au moins régulièrement…

    L’ambiance est importante, mais si on peu charger les officiers de la crée, elle n’est pas de leur seule autorité. Ils sont plus là pour cadrer et prévenir tout débordement, non? Un bon officier peu être un mauvais animateur, et inversement.

    Les membres? L’entraide? tout ceci se cadre et s’encadre et se retrouve dans toute les confréries, même jeune.

    Pour moi, le plus important est le THÈME d’une confrérie.

    Peu de chefs commencent par ça, pourtant, de ça découle la qualité de tout le reste!
    Un thème va influencer le recrutement et cadrer l’ambiance et ainsi donc aider les officiers.
    Un thème va offrir aux membres la possibilité de s’identifier et faciliter leur fidélisation.
    Un thème peut s’exporter et rester valide indépendamment du contenu.
    Un thème peut survivre au départ de son chef et à l’absence de son charisme.

    Oups, j’ai trop réfléchi, s’fait soif là!

    Cordialement, chope pleine,

    Manhiks Lèvecoude

  7. j’ai coché ambiance, mais c’est vrai que c’est un tout.

    pour répondre à la question inverse qui n’est pas posé, qu’est ce qui provoque la perte de vitesse ou la fin d’une confrérie.

    pour l’avoir vécu, c’est parce que tout ce que vous avez souligné fini par créer un noyau dur de joueurs, d’amis de jeu, et quand certains quittent le jeu que ce soit pour le contenu ou autre raisons, ça met en péril la suite.

    comment on rebondit, tout simplement s’il reste suffisamment de joueurs en trouvant et relançant tout ce que vous avez dit précédemment pour créer un nouveau noyau de joueurs suffisamment connectés, pour animer la conf…

    par contre ça m’intéresse cette histoire de Thème manhiks tu peux développer par des exemples ?

    1. Alors thème est un mot un peu vague, et c’est un choix volontaire.
      Un thème pourrai autant être un choix de progression, un choix de race, un choix d’ambiance, un choix de mode de communication, un choix de tranche d’ages etc… Le tout est de faire un choix cohérent, car chaque choix entraine ses restrictions. Sur un jeu comme notre mmoRPg, il y a vraiment de quoi délirer.
      Un thème peut aussi être une histoire commune, surtout sur Estel, une langue commune, un activité commune hors du jeu, une passion commune qui pourrait s’intégrer dans LOTRO.
      Un Thème c’est ajouter quelque chose au jeu et a la confrérie dans quoi les membres puissent se retrouver. Mais il faut le faire consciemment, par choix et pas par hasard. Il faut communiquer dessus et parfois expliquer au nouveau, il faut que cette volonté ce choix soit fait par tous, du chef aux recrues en passant par les officiers, dès le départ de préférence.

      Le contre exemple serait les messages de recrutement qu’on voit fleurir régulièrement (presque à chaque période de vacances scolaire): “Ma confrérie recrute, entraide et bonne ambiance MI moi pour plus d’information.”
      Pourquoi MI:
      – pour l’ambiance? il faudrait que l’ambiance générale du jeu soit mauvaise, ou que le joueur se sente mal à l’aise dans une autre confrérie: les recrutent pourront-elles se fidéliser? Pas certain.
      – pour l’entraide? il faudrait déjà que le joueur ai alors besoin d’aide, et dans ce cas, restera-t-il fidèle pour autant, ou changera-t-il pour un autre coup de main demain?
      Pourtant, un thème étudiant assumé pourrait fonctionner, si au lieu qu’a chaque pic d’activité sur le SdAO du aux vacances étudiantes tout ces joueurs saisonniers au lieu de se retrouver par hasard et par la forces des calendriers décidaient d’un mode de fonctionnement cohérent, leur recrutement serait facilité, et leur joueurs reviendraient a chaque dispos sachant retrouver des camarades à qui demander des nouvelles.

      Je pense que je t’ai plus embrouillé qu’éclairé.

      Chope pleine etc quand même.

    2. oui par exemple, à l’Alliance Protectrice, quand nous avons intégré Petite Montagne, qui avait falsifié son CV et diverses lettres de recommandations, nous avons du adapter notre thème. Notre nouvelle thématique fut : le wipe.

    3. Warning : Le thème a encore changé depuis , on est en plein dans le thème fantôme . J’ai même été choquée quand j’ai croisé un perso écrit en bleu ! J’ai mis un moment à me rappeler que cette couleur c’était les gens de la conf :p

      Mais c’est vrai que l’idée du thème est une base solide .
      J’ai moi même tenté l’expérience avec une confrérie de hobbits (plus accès rp) , manque de pot c’était que des rerolls que les gens mettaient , je me suis donnée a fond pour aider, créer des events , des rp etc pour qu’au final je sois quasiment tout le temps seule , que les gens me plantent les jours de concerts ( se retrouver à 3 au lieu de 7 le jour de la fête de la musique , je m’en souviendrai toujours >< ) . Du coup j'ai tout lâché jusqu’à ce je trouve un confrérie qui me plaise (Héritiers du Cardolan) puis l'AP fantôme :p

      Enfin , créer , gérer et animer une confrérie c'est pas facile du tout , je vois peu de confrérie qui dure vraiment longtemps . Mais un simple noyau peu faire vivre la conf' pendant de longues années et ce quelque soit l'objectif :)
      ( C'est juste pour appuyer mon vote de l'ambiance , une hobbite qui dit deux fois la même chose compte pour 2 votes ou même 3 ! )

      1. Oui, un petit noyau dur c’est mieux que rien : les Compagnons d’Infortune sont 3 réguliers.
        Mais un noyau pas trop petit c’est mieux. A 6 on pourrait faire des instances que nous n’avons jamais pu faire. Alors les raids imaginez…
        Le problème des petites confréries comme nous, c’est qu’on ose pas trop aller vers les autres, car à force de jouer entre nous, on fait presque newbies. Dur de dire : oui on veut faire un raid, mais si c’est pour faire du bourrinnage technique avec des termes alambiqués, ben on sait qu’on est pas dans les clous.
        Donc on reste entre nous.

        Sinon on avait essayer de recruter, d’aider à monter en niveau, pis les gens te plantent alors que tu as pris la peine de faire pour la Xième fois une zone que tu n’aimes pas (les terres solitaires pour ma part par exemple), ben ça décourage d’essayer de recruter de nouveau. Et maintenant qu’on est tout doucement level 85, on s’est résolu à ne pouvoir jouer qu’à 3, sans instances/donjons à 6 ou 12.
        Dommage, parce que pour le peu qu’on avait pu faire à 6 (du temps où la confrérie était plus peuplée régulièrement), c’était drôlement chouette !

    4. Hécate, il ne faut jamais rester dans son coin sur un mmo. Une confrérie grandit via les rencontres IG, je me souviens avoir rencontré l’AP lors d’un marché qu’elle organisait, maintenu des relations avec d’autres confréries HL en participant à leur raid même si au début c’est pas toujours évident.
      Puis ayant appris les strats et acquis un bon niveau (le premier qui dit le contraire je l’exécute sur le champs) je pouvais en faire profiter la confrérie, organiser des sorties plus ambitieuses.
      Les alliances ont aussi joué leur rôle tant dans les sorties raid que rp …
      Et ne t’inquiète pas pour les termes alambiqués et le bourrinage technique, j’ai leadé des persos pour qui DPS était une société de transport, des seigneurs du pull foireux, nous avons élevé l’art du wipe à un niveau rarement atteint mais cela reste les meilleurs souvenirs.
      Quand au recrutement il faut assumer le fait que tu auras pas mal de perte. Après à toi de fixer des critères qui peuvent te permettre de prendre moins de risque et de créer des mécaniques de fidélisation pour modérer les départs.

    5. Hécate il y a aussi des solutions pour les instances, dans ma confrérie nous avions un peu le même problème (à savoir nous étions trois ou quatre du même niveau à progresser ensemble, mais pas plus) et puis une alliance s’est faite avec d’autres confréries avec un chat en jeu… c’est un peu comme une grande confrérie quoi, mais en gardant notre indépendance… avec ça quand il nous manque une ou deux personnes pour une instance ça passe sans faire appel aux pros du canal monde…

      Avatar Finiarielle
  8. Je vais faire encore plus extraterrestre. Vous allez peut-être crier au loup, mais pour moi, le système de confrérie est une grosse bêtise. Turbine aurait été bien plus original en développant un système d’armée plutôt. Je donne un exemple : On crée un personnage Elfe, qui s’il est originaire de la Forêt Noire, il rejoindrait l’armée des Elfes sylvains de Thranduil. Déjà, y’aurait pas de problèmes de confréries vides, et sous ce système, il y aurait toujours au moins suffisamment de personnes connectées dans la dite armée pour faire quelque chose de sympa. Ce système est bien plus logique pour moi, ne cherchez pas à comprendre pourquoi.

    Avatar Peperrin
    1. Bah maintenant c’est trop tard. Les cercles d’amis entre différentes races sont faites et bien encrées. C’est au début du jeu qu’il fallait le faire.
      Mais de toute façon, il aurait fallu et il faut un autre système de jeu (dont j’ai quelques idées) pour vraiment que ce système d’armée soit optimisé. Mais ici n’est pas le sujet ^^

      Avatar Peperrin
    2. Je suis d’accord aussi. Cela reviendrait à imposer des sortes de “confréries” à thème.

      Évidemment si entre amis ont choisis des races différentes, ça pose problème… A moins de fonder des “cercles d’amis”. une confrérie de base dû à son origine (ce qui reviendrait à ancrer un peu plus l’histoire du personnage), complété par un confrérie par “affinité”.

    3. Non, il n’y aurait pas de confrérie. Que des armées. Puis en même temps, ça aurait évité des noms de confrérie stupides que j’ai pu croisé et qui n’ont rien à voir avec le Lore.
      Après rien n’empêcherai nos amis de créer un perso de la même race et origine que laquelle nous aurions choisi.

      Avatar Peperrin
  9. ouais , y’avait de l’idée pepperin , c’est pas mal sur papier , hélas IG ça marche pas , t’aurais que des gens de même race (donc : certaines classes ne pourraient pas être représentées du coup , tous les dps seraient de même classe , et entouré à longueur de temps d’oreilles pointues……..pfff) , faudrait trouver une combine dans ce sens quoi , y’en a pas qui sont chargés justement de noter les idées des joueurs au conseil de jesépakoi ?

    Avatar Lyan
    1. Oui il y a un conseil des joueurs, mais j’ai justement dit que c’est infaisable sur le Lotro actuel. Déjà, parce qu’il y a trop de classes. 10, wtf ? Surtout qu’il y en a qui ont les mêmes spécialisations avec des compétences différentes etc. Perso, j’en vois pas l’intérêt.
      Reproduire l’idée lumineuse de Tolkien de la communauté multiraciale de neuf compagnons – qui est unique dans son oeuvre autant que l’anneau lui même – dans un jeu MMO et en voir à la pelle, je trouve ça extrêmement abusif. Mais bon, après chacun sa vision.

      Avatar Peperrin
  10. j’ai mis “le chef et ses officiers” car c’est d’eux que dépend (à mon avis) le reste : ils recrutent, aident les recrues, sympathisent avec elles, réglementent si nécessaire et organisent des événements (entre parenthèses, difficile pour les petites confréries de faire des événements et de renforcer ainsi la bonne entente entre les membres, car parfois on prévoit une dizaine de présences et on se retrouve à trois… pas terrible)

    Avatar Finiarielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *