Si vous avez jeté un œil au calendrier des animations estampillées Lèvecoude vous savez déjà que dimanche quelque chose est prévu. En fait c’est le cas pour tous les week-ends jusqu’à la fin du mois.

Ce dimanche 12 avril aura donc lieu la Lèvecoude Talking night. Que se cache-t-il derrière ce titre english ? Tout simplement une soirée à se raconter des histoires. Le plus simplement du monde.Taverne

Il vous suffira de vous pointer à 21h30 au 2 route mousseuse du quartier Thùrinsgraf, chez les nains du palais de Thorin pour y trouver un feu accueillant et des oreilles prêtes à tout entendre.

Il peut s’agir d’une histoire inventée de toutes pièces, d’une blague hobbit, d’un peu de RP ou d’un drame vécu par votre personnage. À la fin de la soirée, celui dont l’histoire aura été la plus appréciée recevra un titre original.

Si votre histoire fait plus de quelques lignes vous seriez avisé d’aller jeter un œil au plugin Poetical, qui vous permettra d’automatiser la narration de votre histoire.

Une soirée tranquille au coin d’une cheminée à conter nos aventures? Après une semaine de batailles éprouvantes, rien de plus sympa pour se détendre avant un lundi. N’est-ce pas ?


3 Commentaires

    1. Oui bien sur. Je précise pas, mais tout le monde connait l’addresse maintenant non ? Et c’est à 21h30 ;)

      Puis l’article est dans la catégorie Sirannon. C’est un indice :p

      Un jour peut-etre les Lèvecoude monteront une taverne sur Estel ?

  1. Saloutations!

    Pas une super fréquentation pour cet événement, non, une fréquentation exceptionnelle!

    100% du public avait l’envie de participer et de nous proposer un conte, parfois joué, avec une hobbite sur-excitée capable de camper tout les personnages toute seule, parfois chanté, avec maitrise en toute simplicité, parfois juste raconter, avec panache.

    Voilà, je suis venu vous annoncer que même si nous n’étions pas aussi nombreux qu’espéré, la qualité de la soirée la transforme en la première d’une série.

    Cordialement, fut en perce,

    Dureheks Lèvecoude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *