Lomëwen retrouve Bingo Bophin et sa nièce Boutondor là où elle les avait laissés, chez l’étrange Tom Bombadil. Notre ami hobbit s’est mis en tête l’idée de percer à jour le mystérieux personnage.


Baignons-nous dans les bois,

tant que le Vieil Homme-Saule ne voit pas…

S’il nous voyait danser, il nous écrabouillerait !

Bien le bonjour ami des Peuples Libres !

Après avoir laissé Bingo Bophin auprès de Tom Bombadil, il est temps de le sortir de la Vieille Forêt.

J’y suis allée au petit matin et j’avoue que j’ai trouvé la forêt presque moins inquiétante que la dernière fois, sans doute dû au jeu des couleurs.

Vieille forêt

Comme prévu Bingo est resté à la maison de Tom Bombadil et n’a pas tenté de s’aventurer dans la Vieille Forêt, bien que sa petite-cousine soit restée avec lui (c’est sa mère Prisca qui doit se faire un sang d’encre!).

Bingo a beau avoir passé toute une semaine avec Tom, il peine à le décrire pour en parler dans le carnet de voyage qu’il tient (vous savez le carnet qu’il nous a demandé de prendre chez lui alors que nous étions à Lagrenouillère…).
Afin de décrire au mieux Tom, Bingo me charge d’engager la conversation avec cet homme étrange pour le cerner. C’est sûr qu’en quelques minutes j’y arriverai mieux que lui en une semaine entière…

Sans surprise Tom n’est pas prêt à répondre aux questions simplement… S’il est disposé à y répondre tout court !

Il m’invite à le rejoindre près de la cascade à proximité de sa maison.

Il n’y est pas, et c’est trempée comme une soupe (et passablement énervée au fond de moi-même) que je retourne le voir.

Tom a l’air très heureux de me voir mouillée comme lui après une pluie printanière (dixit Tom), que ça va m’aider à le comprendre (mouais…).
Afin de mieux ressentir ce que Tom peut ressentir, sa façon de voir le monde, ce qu’il essaie de faire deviner bon en qui porte la méchanceté, il me demande d’aller danser auprès du Vieil Homme-Saule pour lui rendre le sourire…

Ma parole, cet énergumène est encore plus fou que ce que j’en avais vu auparavant ! Aller voir le Vieil Homme-Saule comme ça ! Quoi qu’il arrive, mon arc sera à portée de tir, hors de question que cet arbre maléfique ne me réduise en bouillie pour les divagations d’un illuminé…

Si vous ne vous souvenez pas, cet arbre maléfique ressemble à cela. Pour sûr que je meurs d’envie de danser devant lui…

Au final, le Vieil Homme-Saule ne m’a pas écrabouillée, de là à dire qu’il a apprécié la danse, je n’en suis pas sûre non plus…

Comme Tom en a assez des questions apparemment, je m’en reviens auprès de Bingo, qui n’a bien sûr pas bougé d’un iota.

Bingo aimerait que Tom lise son manuscrit afin de voir si cela l’aiderait à devenir plus loquace.

Je pense que Bingo se berce d’illusions, voire même que Tom préférerait sans doute que le monde ignore son existence. Le monde ignore le Tom et Tom ignore le monde, et c’est sans doute mieux ainsi. Si le monde a besoin de Tom, comme Frodon dans les Galgals, Tom sait intervenir pour aider le Bien. Mais il est sans doute plus raisonnable de ne pas mêler Tom aux affaires de ce monde en déroute. C’est mon avis, il n’engage que moi, même si cet être a le don de m’agacer parfois avec ses énigmes et son comportement décalé, je respecte la bonté, l’âme noble et pure qui règne au fond de ses yeux.

À ma surprise, Tom apprécie le manuscrit, comme la joie que peut procurer un souvenir heureux.

Bingo 8 - Texte 6

Ma parole que cette personne est surprenante !
Il désire même en profiter davantage et m’encourage à rendre visite à sa femme Baie d’Or. Il me dit pouvoir la trouver chez eux ou à sa source.
Comme j’avoue être lassée de courir aujourd’hui pour ce cher Bingo, je tente ma chance dans la maison et y trouver fort heureusement Baie d’Or.

La réponse de la dame est presque aussi évasive que celles de son époux, mais au moins a-t-elle le mérite de répondre aux questions d’une certaine façon : c’est un être espiègle, libre, qui aime donner le sourire aux autres. Ce n’est déjà pas si mal comme réponse pour le manuscrit de Bingo je trouve !

En sortant de chez Tom et Baie d’Or, je trouve que, vue de cet angle, la Vieille Forêt n’est pas si effrayante en fin de compte. C’est peut-être cela aussi Tom Bombadil…

Vieille forêt

Et au final, la description que Baie d’Or m’a donné de Tom, convient beaucoup à Bingo.

Et vous savez quoi ? Bingo est drôlement impressionné et reconnaissant de ce que j’ai fait pour lui aujourd’hui, de me mouiller et de risquer la compagnie du Vieil Homme-Saule ! À croire que ce Hobbit est vraiment bien plus futé et lucide que ce qu’il m’apparaissait au début de son périple !

Bingo 8 - Texte 8

Bien que nous soyons à peine sortis de la Comté tout simplement, et que cette semaine on ne puisse pas dire qu’il ait beaucoup voyagé…

Et vous savez quoi, je pense que je vais prévenir Prisca que sa fille Boutondor est avec son grand-cousin en sûreté chez Tom Bombadil… Avant que les Frontaliers retournent la Comté et le Pays de Bouc pour retrouver la jeune fille.

Presse des Peuples Libres

La Presse des Peuples Libres est là pour vous offrir un espace d’expression libre, ouvert à tous. Vous pouvez l’utiliser pour faire passer vos messages, donner votre avis ou réagir à l’actualité du jeu ou plus largement de l’univers de la Terre du Milieu.
Retrouvez l’ensemble des publications de la Presse des Peuples Libres en suivant ce lien.


6 Commentaires

  1. Merci pour cette narration toujours aussi agréable à lire :-)
    Cà fait du bien de revenir chez Tom Bombadil ! D’ailleurs, il est dommage qu’il n’y ait pas de point de repère pour pouvoir aller s’y ressourcer plus facilement.
    La suite au prochain épisode !

    Evonia
    1. Merci ! Contente que cela te plaise et plaise en général.
      Je me sens plus à l’aise pour écrire les aventures de Bingo avant le temps ^_^

      Personnellement, la Vieille Forêt n’est pas un endroit que je qualifierait de ressourçant, même chez Tom Bombadil, c’est si proche du danger.
      Par contre, je suis heureuse d’avoir un accès rapide vers Caras Galadhon en tant que chasseur. La musique, la lumière, l’ambiance, là c’est mon endroit favori de la Terre du Milieu. Tel est le pouvoir de Dame Galadriel…

      1. Je te rejoins sur Caras Galadhon ;-) THE havre de paix !
        Je parlais de me ressourcer, mais uniquement près de la maison de Tom Bombadil ! Je t’accorde qu’en s’éloignant, çà devient très vite périlleux ;-)

        Evonia
  2. Dansé pour le vieil homme saule !?!! Mais c’est un danger public ce cher Tom! Tout le monde n’est pas de sa trempe…
    En tout cas félicitation pour ton courage, et heureusement que tu as pu échappé à son pouvoir soporifique (c’en aurait été fini des histoires de Bingo :().
    J’aime beaucoup Tom Bombadil et sa Dame, la forêt en elle même est loin d’être un environnement ressourçant, ça reste pour moi un lieu maléfique. Ce qui n’est pas le cas du bondissant Tom :) Ca m’étonne pas qu’il apprécie le manuscrit, j’ai l’impression qu’il aime bien les histoires et être au courant des actualités du coin.

  3. Très belle présentation ! ^_^
    (de même que les précédentes d’ailleurs)

    Et dire que je me suis embêtée à aller chercher Baie d’Or près de sa source alors qu’il suffisait d’entrer dans la maison à côté !

    Sinon j’aime beaucoup le titre qu’on reçoit en cadeau, très original.

    Aldaranel Mirilwen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *