Inévitablement, c’est vers les Galgals que Lomewen va devoir poursuivre l’aventure avec Bingo Bophin et sa jeune cousine Boutondor. Un lieu où il ne faudra pas s’attarder.


C’est une nouvelle fois que je retrouve Bingo Bophin chez Tom Bombadil.

Et même si ce dernier est accueillant, je pense qu’il est temps que Bingo le laisse retourner à sa routine et rende Boutondor à sa mère…
Sur ce point Bingo a l’air de me rejoindre.

Avant de partir, c’est naturellement que Bingo souhaite récupérer son manuscrit auprès de Tom Bombadil.
Malheureusement il semblerait que ce bon Tom ait égaré le manuscrit et ne se souvienne pas de lui (dois-je vraiment vous indiquer que je ne suis pas du tout surprise de cela ?).

Bingo est attristé de cette nouvelle, et se sent découragé… Comme j’ai bon fond, je lui explique que Tom est étourdi, que je vais le retrouver ce manuscrit, Bingo semble aller un peu mieux après mes paroles réconfortantes.

Je trouve une page envolée. La suivante est sur la route des Vieux Galgals… Ah bon sang, que je déteste ce coin ! Je suis presque en colère après Bingo de devoir y mettre les pieds.

Route des Hauts des Galgals

Après avoir ramassé deux pages, je retrouve Bingo, qui m’indique qu’il manque encore deux pages, qui ont dû s’envoler vers le Haut des Galgals !

Et pendant que je dois chercher ses feuilles, il va raccompagner Boutondor chez elle, ce qui est son idée la plus sensée de la journée !
Aller dans les Galgals, en voilà une idée de tourisme !
Mais Boutondor ne l’entend pas ainsi et souhaite m’accompagner… Elle est encore plus folle que son grand-cousin cette jeune Hobbite !

Voilà que je suis obligée d’accompagner deux Hobbits inaptes au combat dans un des lieux les plus dangereux que je connaisse… Et venant de la Forêt Noire, je m’y connais en lieux dangereux !
Boutondor m’avertit qu’il faut que je fasse particulièrement attention aux barghests et aux rampants. Oui, je devrai en tuer quelques-uns, mais assurément ce ne sont pas les créatures les plus terrifiantes des Galgals, qu’on se le dise.
Comme je vous l’évoque je retrouve des pages au sujet du cours de natation non loin d’être des Galgals, d’autres au sujet du départ de la Comté à proximité de barghests.

Boutondor et Bingo ont d’ailleurs trouvé les feuilles en même temps que moi.
Si Boutondor semble à son aise, on ne peut en dire autant d’un Bingo totalement pétrifié de peur.

Après avoir recueilli toutes les pages manquantes de Bingo, nous nous hâtons de retourner chez la mère de Boutondor, Prisca au Pays de Bouc.
C’est ainsi que je découvre enfin la famille Bophin (cette branche du moins) au grand complet.

Les cousins Bophin

En tout cas, Prisca a bien grondé Bingo d’avoir amené Boutondor dans les Galgals, et il regrette amèrement d’avoir dû y aller !

Il me fait de la peine, encore un peu tremblant d’être allé près de ces tertres, surtout sur l’initiative de Boutondor au final, qui a trouvé cette visite très excitante.

Quant à cette pauvre Prisca, elle est désespérée du comportement récurrent de sa fille et s’indigne à l’idée d’avoir des aventuriers ou des héros dans sa famille, pas de place pour cela chez les Bophin !

Bingo 9 - Texte 8 prisca

D’ailleurs elle souhaiterait que Bingo ne s’attarde pas, car elle voit que Boutondor et Bingo ont mutuellement une “mauvaise” influence l’un sur l’autre au sujet de ces “aventures”.
Bingo quant à lui va essayer de calmer Prisca et de “décourager” Boutondor de vouloir devenir une héroïne. Mais il n’est guère convaincu d’en avoir vraiment envie, ni que ce soit efficace !

Bingo 9 - Texte 9

Presse des Peuples Libres

La Presse des Peuples Libres est là pour vous offrir un espace d’expression libre, ouvert à tous. Vous pouvez l’utiliser pour faire passer vos messages, donner votre avis ou réagir à l’actualité du jeu ou plus largement de l’univers de la Terre du Milieu.
Retrouvez l’ensemble des publications de la Presse des Peuples Libres en suivant ce lien.


4 Commentaires

  1. Impayable ce Tom Bombadil!! :)

    Et un petit tour du côté des tertres comme prévu et avec les deux hobbits qui plus est.
    Enfin Bingo a suffisamment de sens pour ne pas s’attarder volontairement dans les Galgals. On ne peut pas lui en vouloir.

    En revanche sa jeune cousine m’intrigue. Celle-là n’a pas froid aux yeux apparemment. Il semblerait plus cocasse de l’accompagner elle plutôt que le craintif (quoique obstiné) Bingo.

    1. C’était inévitable que ce cher Bingo m’y envoie, à croire que cet endroit était un attrait touristique…
      Je vais finir par l’emmener de ce pas en Forêt Noire ou en Angmar s’il veut du sensationnel, il sera servir ^_^”

      Non, je plaisante, je préfère lui montrer les merveilles d’Imladris ou de Caras Galadhon, la majesté de la Moria (en zigzagant entre les orques et les gobelins).

  2. Ah bah oui, évidemment ! Les Hauts des Galgals !
    Il y a une multitude d’autres chemins possibles moins dangereux pour deux Hobbits voyageurs même pas armés… Mais non ! Fallait absolument qu’ils passent par là ! :p

    Avatar Aldaranel Mirilwen
    1. Pas totalement désarmés, la petite Boutondor à toujours son épée et son bouclier en bois ;).

      Imladris peut-être, Caras Galadhon je ne suis pas sur qu’il soit très motivé à monter aussi haut et dans la Moria, faudra se méfier qu’il reste bien loin des fosses et ravins…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *