Avant d’entrer dans ce tant attendu week-end, voici un peu de lecture pour vous remettre sur les pas de Frodo. Dans ce feuilleton au long court Foradan retrace le chemin pris par Frodo et la Communauté de l’Anneau, du pas de la porte de cul-de-sac jusqu’à celui d’une autre porte, celle de Khazad-dum.

Une belle occasion de se rendre compte du souci du détail qu’ont les développeurs du Seigneur des Anneaux Online. Pour notre plus grand plaisir.

Cavaliers du Rohan

Jusque là, ce feuilleton richement illustré s’étale sur 8 épisodes :

  • Les auberges de la Comté : Avant de partir, prenons le temps de faire un tour des quelques auberges où nos amis hobbits ont leurs habitudes.
  • Le départ : Frodo vient juste de quitter son trou, tour d’horizon des rumeurs déjà naissantes dans le voisinage.
  • Vers le Pays de Bouc : Le voyage est bel et bien entamé même si pour le moment nous sommes toujours en Comté.
  • À travers la Vieille forêt : Les Chevaliers noirs sont sur leurs talons, les hobbits doivent poursuivre leur route vers Bree dans la plus grande discrétion, sous le couvert des arbres.
  • Vers Fondcombe : Du Poney Fringant au Mont Venteux, les trois hobbits se sont laissés guider par Aragorn, dorénavant bien plus avisé qu’eux sur la route à prendre.
  • Au bout de la route vers Fondcombe : La route vers l’est, un dernier pont, quelques surprises et un émerveillement éternel une fois arrivés a Fondcombe.
  • En route vers le sud : Nous suivons maintenant de près la Communauté de l’Anneau, entre la tentative de l’ascension du col du Caradhras et l’arrivée devant la porte de Houssaille.
  • Un voyage dans le noir : La traversée de la Moria, entre voies sinueuses bordées de précipices et grandes salles de pierres dont les murs témoignent de la riche histoire du peuple nain.

Et le chemin est encore loin de se terminer, ça on le sait tous. En attendant la suite nous pouvons nous attarder sur ces petits détails semés par Turbine. Nous avons même fini par rattraper ce qui reste de la Communauté. Il n’y a guère que Frodo et Sam qui échappent encore à nos yeux.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *