Celestdorn, sentinelle de la Lorien, bien âgé par ces années de guerre, avait décidé de partir pour les Rives de L’Ouest.
Sur le chemin du départ, rendant visite à Talagan, une vieille connaissance elfe dans l’Ered Luin au refuge d’Edhelion, il se retrouva dans une embuscade faite par les Poings-Bourrus.

Il se battit avec force, malheureusement il perdit son ami dans ce conflit. Bouleversé, il se précipita à Celondim, prendre une navette pour les Havres Gris.

Galadriel, sa reine au moyen d’un rêve, lui demanda de rester encore quelques années pour défendre et protéger les habitants de la Terre du Milieu. Ne pouvant pas refuser à sa reine, il accepta à contrecœur.

Dans Celondim, il décida de s’inviter à un mariage d’elfe pour reprendre espoir et un peu de joie dans son cœur si triste. Levholas et Laurwen, les mariés lui remontèrent le moral. Les frères de la mariée, Feolindas et Feoborn, lui apprirent qu’une communauté : les Peuples Libres étaient en formation pour venir à bout d’un mal venu de l’Est et du Nord. Barbebouk, un nain accompagnant la communauté, lui posa tout plein de questions sur cette reine aux cheveux blonds si soyeux.

Après avoir festoyé rapidement, ils décidèrent de partir à la hâte tous ensemble chasser le mal d’Arda.

Feolindas menait la troupe à travers la Terre du Milieu ; après une journée bien remplie ; ils décidèrent de s’arrêter devant une auberge de la Comté Le Lierre Touffu. Des chants, des rires, de la musique, de l’herbe à pipe et de délicieuses choses s’en échappaient… Ils furent recrutés par une prestigieuse confrérie : Les Aigles de Manwë.

Celestdorn a une devise : Peu importe le nombre, je trépasserai que lorsque mon bouclier volera en éclats.

Presse des Peuples Libres

La Presse des Peuples Libres est là pour vous offrir un espace d’expression libre, ouvert à tous. Vous pouvez l’utiliser pour faire passer vos messages, donner votre avis ou réagir à l’actualité du jeu ou plus largement de l’univers de la Terre du Milieu.
Retrouvez l’ensemble des publications de la Presse des Peuples Libres en suivant ce lien.


2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *