Hiniâ (Sindar : Enfant des abysses / Auparavant : Hinielda : Enfant des étoiles) – des 3 Maisons ; Fille de Sildol (au Front d’argent †) et de Duorn (l’Arbre noir †) Siryalùne (Quenya : Bleuerivière).

Chant elfe d’Imladris:

« Ai! Laurië lantar lassi surinen,
Yéni unotimë ve râmar aldaron! » (1)
Chantent les elfes en Lothlorien…
Comme les feuilles dorées de leurs mallorns,
Tu tombes dans les longues profondeurs de l’Oubli,
Toi, emportée dans les brumes immenses
À Taur En Daelos (2) où résonne ta voix à l’infini.
Eryn Galen (3) garde le souvenir de ton enfance
Du haut de ses lointains feuillages verts et denses
Et dont le parfum imprègne ta mélancolie.

Toute la forêt pleure et se languit:
“Où es-tu, Hinielda, douce fille des étoiles ?
Il ne me reste de vrai plus que la douleur de tes cris
Depuis tu portes la lumière telle un voile
Où es-tu, enfant de la nuit ?
Notre ami le cerf est là et te sourit”.

Tu es partie, lointaine héritière des Teleri,
Qui aimèrent cette terre fertile au commencement.
“A arta Oromë! A linda Nessa! (4) Ramenez chez elle cette enfant.
Entendez les pleurs du rossignol quand elle s’est enfuie,
Désespère le renard de ne jamais revoir son amie…
Et elle me manque tellement, aussi.”

Eryn Galen de toi se souvient bien
“Ô Hiniâ, reviens!
Ma tendre enfant, reviens…
Mîwa Hiniâ (5)
Reviens à moi…”

Mairea Hiniâ (6), quand lui reviendras-tu ?
La forêt peut encore être sauvée.
Mîwa Hiniâ, tout n’est pas perdu
Rentre vite guérir ta terre bien aimée.

  1. « Ai! Laurië lantar lassi surinen, Yéni unotimë ve râmar aldaron! » : « Ah ! Comme l’or tombent les feuilles dans le vent, De longues années innombrables comme les feuilles des arbres ! » Lamentation de Galadriel, Le Seigneur des Anneaux, Tolkien.
  2. À Taur En Daelos où résonne ta voix à l’infini. (*Foret de la Terreur)
  3. Eryn Galen garde le souvenir de ton enfance (Vert-bois-le-grand)
  4. « A arta Oromë! A linda Nessa! » : « Ô puissant Oromë ! Ô belle Nessa ! »
  5. Mîwa Hiniâ : petit (e)
  6. Mairea Hiniâ : joli (e)

 

Presse des Peuples Libres

La Presse des Peuples Libres est là pour vous offrir un espace d’expression libre, ouvert à tous. Vous pouvez l’utiliser pour faire passer vos messages, donner votre avis ou réagir à l’actualité du jeu ou plus largement de l’univers de la Terre du Milieu.
Retrouvez l’ensemble des publications de la Presse des Peuples Libres en suivant ce lien.


7 Commentaires

  1. Très belle biographie, la seule sous forme entièrement poétique. Je pensais qu’il y en aurait plus. Mais à défaut d’avoir de la quantité, la qualité est au rendez-vous. Quelques petites traduction elfiques, pour ajouter à la beauté du texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *