Je suis né en 2705 TA : mon père, Helldargir, faisait partie de la garde royale du roi Thror et de sa famille. C’est lui qui m’a appris l’art de la forge et la science des armes. Mon frère jumeau, Kuffkhell, a préféré devenir bijoutier et apprendre l’art des runes. Je n’ai jamais connu ma mère. À l’âge de 60 ans je me suis engagé dans l’armée pour servir mon roi et me couvrir de gloire, mais l’arrivée de Smaug le maudit en 2770 TA (soit 5 ans après ma postulation dans l’armée) détruisit tout ce à quoi je tenais et j’aspirais !

Je me suis battu avec courage, mais la bataille était perdue d’avance. J’ai vu nombre de mes amis mourir et c’est ce jour-là que moi et ma famille prîmes le nom de Narag. En définitive nous sommes partis d’Erebor et, avec mon frère, nous nous sommes ralliés aux survivants.

 En 2790 TA, après 20 ans d’errance, le roi Thror décida de lancer la reconquête de la Moria, mais se fût un échec et Thror fût tué par l’orque Azog !

 Thrain, le fil de Thror, devint roi à la mort de son père il résolut de le venger et, pour cela, fit appel aux sept peuples des Nains, qui envoyèrent tous des contingents à son secours. La guerre dura 6 longues années, de 2793 TA à 2799 TA, et elle se conclut par l’éradication presque complète des orques et gobelins des Monts Brumeux après la bataille d’Azanulbizar, mais aussi avec la perte d’un grand nombre de nains.

Thrain fut capturé et enfermé à Dol Guldur en 2845 TA et mourut un peu plus tard laissant le royaume à son fils Thorin,surnommé Ecudechène. Moi-même je décidai de le suivre jusqu’en Ered-Luin et je laissais mon frère Kuffkhell derrière moi, car il préférait la quiétude des monts Brumeux à l’aventure.

Nous avons donc construit notre demeure là-bas et j’y suis resté jusqu’au départ de Thorin,le 27 avril 2941 TA, pour la reconquête d’Erebor avec l’aide d’un mystérieux homme habillé de gris.

Quelque temps après son départ, la situation du Palais de Thorin se dégrada avec la prise de pouvoir du clan Poing Bourru et je me fis mander par Dwalin pour enquêter sur de mystérieux événements…

(à suivre..)


Presse des Peuples Libres

La Presse des Peuples Libres est là pour vous offrir un espace d’expression libre, ouvert à tous. Vous pouvez l’utiliser pour faire passer vos messages, donner votre avis ou réagir à l’actualité du jeu ou plus largement de l’univers de la Terre du Milieu.
Retrouvez l’ensemble des publications de la Presse des Peuples Libres en suivant ce lien.

9 Commentaires

    1. Très sympathique plongée dans une histoire naine riche en chroniques également, en effet !

      Après, comme le suggère Gamleth ci-dessous, on a de quoi faire avec les chronologies établies par Tolkien lui-même à la fin du Seigneur des Anneaux, c’est une des forces de son univers cette minutie historique – ou bien encore des sites spécialisés, c’est vrai, pour ceux qui veulent rester devant l’écran.

      Fearadan Fearadan
  1. Excellente biographie effectivement, je ne suis pas assez calé sur Tolkien pour pouvoir en juger mais cela fait tellement vrai qu’on a l’impression d’avoir un petit côté personnage historique, et que dire du suspens engendré par ta dernière phrase…^^

  2. Si déjà, seulement le sda est ouvert (surtout à la pages des annexes), cela donne une autorité en matière d’exactitude des données et permet de bien ancrer le personnage.
    De ce que je peux en juger, les dates me paraissent exactes (pour avoir fait un exposé sur les nains en IUT – si, si je vous assure -) mais je ne doute pas que Kufkhell ait fait ça dans les règles de l’art.

    Par contre je m’étonne que son jumeau soit resté “dans la quiétude des mont Brumeux”. La Moria reste peu recommandable jusqu’au IVe Age et je me souviens pas de poste de nains à cette époque dans les monts (Gundabad étant toujours tenu par l’ennemi, il me semble).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *