Nous sommes en avril et c’est un mois un peu particulier pour la communauté des joueurs du Seigneur des Anneaux Online. C’est en effet un 24 avril que le jeu s’est lancé sur le marché compétitif du MMORPG. Je m’en rappelle comme si c’était hier, c’était un mardi, j’avais tout préparé autour de moi pour cette journée qui aura vu une foule de joueurs impatients arpenter la Terre du Milieu maladroitement comme des noobs, j’en étais figurez vous, encore tout fringant cambrioleur… Et voilà, ça y est, vous la sentez la nostalgie qui monte là !?

On se reprend, le Seigneur des Anneaux Online est sorti le mardi 24 avril 2007, après une phase de beta fermée, puis ouverte, puis une sorte d’avant-première. Bref, votre jeu favori a 10 ans !

Naturellement Standing Stone Games ne pouvait pas laisser passer cette date sans rien faire de plus que l’habituel festival anniversaire. Avec ces feux d’artifice et ses cadeaux d’ancienneté.

Non cette année il y aura bien plus que ça. Et ça vas gentiment monter en puissance à partir du 15 avril. Avec pour commencer le début d’une série de vidéos Youtube où l’on retrouvera Chance Thomas partageant ses souvenirs de compositeur de la très réussie musique du jeu.

Ensuite viendra le 20 avril, avec le lancement de l’habituel festival anniversaire. Il ne devrait pas nous surprendre, quoiqu’on ne soit pas à l’abri de cadeaux un peu différent qui sait.

Ce même jour, et c’est là la nouveauté, vous pourrez vous diriger vers l’Arbre de la fête d’Hobbitbourg afin d’y rencontrer Waldo Gargouille, un hobbit qui devrait vous emmener (si vous voulez bien le suivre) revisiter des lieux chargés de souvenirs dans une longue série de quêtes hebdomadaires qui durera jusqu’à la mi-juillet. Tout cela fait un peu penser à un certain Bingo Bophin vous ne trouvez pas ? Et il y aura donc de nombreuses récompenses à collectionner.

Enfin, en guise de point d’orgue des festivités, le 25 avril aura lieu un live stream de 12h sur la chaîne Twitch officielle, animée par Cordovan, il y recevra du monde, en particulier des développeurs du jeu, voir même des anciens qui viendront y faire un coucou.

Le programme est à suivre sur la page officielle de l’évènement, qui sera mise à jour au fil des mois.

Bref, avant de commencer à radoter, on va vite souhaiter un bon anniversaire à notre jeu préféré, et une longue vie toujours pleine d’émotions, d’éclats de rires entre potes, de rageux et de noobs.


20 Commentaires

  1. 10 ans… impressionnant ! Et nous n’avons pas encore finis de découvrir des choses sur notre mmo préféré !

    Chance Thomas… ils reprennent contact avec lui… espérons que ça aille encore plus loin avec lui :D

    Arwendwil
  2. Cà en fait, des heures de jeu …
    Tu parles de noobs, je me souviens de mon premier perso, MdS, et de ma sempiternelle question sur le chat de conseil, pendant 3 ou 4j : “A partir de quel niveau on peut porter une armure lourde ?!” :-D Heureusement, une gentille personne m’a dit tout calmement que ma question était un peu farfelue … :-P
    Sinon, les quêtes hebdomadaires, je m’en réjouis d’avance ! :-) Et encore données par un Hobbit, qui plus est ;-)
    Bon Anniversaire LotRO ! :-)

    Gavinus
  3. “Avec pour commencer le début d’une série de vidéos Youtube où l’on retrouvera Chance Thomas partageant ses souvenirs de compositeur de la très réussie musique du jeu.”

    Génial ! Sur quelle chaine Youtube ? Chance Thomas n’a pas complètement coupé les ponts avec “Turbine”.

    Agonrod
  4. Ah, le 14 avril et les 10 jours de pré sortie pour les fondateurs (avant que le VIP n’existe), quand l’angmar et le niveau 50 représentaient le bout du monde et que la vieille foret était d’une dangerosité sans égale maintenant.
    Le monde était jeune le monde était beau en 2007, et la Moria n’était pas encore un rêve.
    Je m’attends à de belles quêtes si elles ont l’esprit Bingo en elles.

    Foradan
  5. Le morceau d’aujourd’hui
    https://www.youtube.com/watch?v=1Hs8uIzYL7w

    On l’entend pas beaucoup en jeu, et c’est bien triste. Jolie petite flûte, dès les premières note on est en Comté.

    L’anecdote derrière est sympa. Cette flûte était mal accordée, ils l’ont rafistolée avec du scotch, le musicien jouait avec en sautillant dans le studio. Et la percussionniste a rêver de cette musique après s’être entraînée au dulcimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *