Ce soir ouvre Bullroarer avec en avant première, la MàJ30 : Le Sang d’Azog, une mise à jour tournée vers le contenu haut level puisque son atout maitre est un nouveau raid 12-joueurs se déroulant dans le passé. Vous revivrez aux premières loges la chute de Khazad-Dum. Oui ça sous entend voir le Fléau de Durin de près. Cette première phase de test durera jusqu’à vendredi.

Si vous voulez en être pour tester ce nouveau raid, deux rendez-vous sont fixés :

  • Mardi 18 mai :
    • 21h00 à 22h00
    • 02h00 – 03h00
  • Jeudi 20 mai :
    • 21h00 à 22h00
    • 02h00 – 03h00

Toujours dans une optique de haut niveau. Cette mise à jour 30 donne aussi le coup d’envoi d’une nouvelle série d’équilibrage des classes. Notamment tout ce qui concerne les debuffs et les buffs de groupe. Ça fait beaucoup de classes concernées, la liste des changements est plutôt longue, à lire si les noms de compétences en anglais ne vous font pas peur.

En mettant l’accent sur les contenus end-game ardus, nous avons dû reconsidérer l’équilibre de certains buffs et debuffs de groupe important qui étaient trop puissants dans le contexte d’un large groupe. Cela nous conduit à la réduction de plusieurs de ces effets afin de permettre, nous l’espérons, une plus grande variété de compositions de classes dans ce type de contenu. Nous équilibrons ces travaux en ne nous concentrant pas seulement sur les nerfs, mais aussi sur les augmentations de DPS et autres buffs.

source

Toujours concernant le jeu en groupe, la mécanique des rez va être retouchée, notamment en ajoutant une limite au nombre de rez fait lors d’un combat de boss. Au départ d’une rencontre est fixé un ombre de rez max. Chaque rez envoyé décrémente le compte, arrivé à 0, les compétences de rez sont grisées. Toutes les 3min de combat le compteur s’incrémente de 1, avec un maximum de 3 incréments. Et tout ça varie en fonction du Tier de difficulté sélectionnée. Pour le moment seuls les deux derniers raids sont concernés.

Une mise à jour qui risque de faire date, tant les nouveautés apportées ont un fort potentiel… Je vous laisse finir la phrase en positif ou négatif.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *