Bullroarer ouvre ses portes cette semaine avec en son sein deux nouveautés de taille, la première d’entre elle étant la refonte des objets légendaires, et la seconde, l’objet de cet article, la nouvelle classe bientôt disponible en le jeu. Le bagarreur !

Cette classe arrivera en même temps que les précommandes pour la prochaine extension Gundabad. Vous pourrez donc y jouer d’ici quelques semaines.

Inspirée de Helm Poing Marteau roi du Rohan, cette classe de corps à corps ne s’encombre même pas d’une arme comme une épée ou une hache, pas même un petit caillou. Elle va au plus simple, au contact avec l’ennemi avec ses poings. Tout comme le roi du Rohan sus-cité.

C’est un boxeur quoi, sauf qu’à la place de gants de boxes, il s’équipe d’une sorte de poing-américain agrémenté de clous, griffes, lames, ça dépendra des gantelets choisis.

La classe est ouverte à toutes les races, hormis le Béornides, éternel cas particulier. Oui, même les hobbits qui n’ont pas peur et savent se montrer bourrins quand il le faut, ainsi que les elfes qui visiblement ont laissés leurs bonnes manières au placard cette fois-ci.

Son premier rôle au combat est DPS plutôt monocible, vous pourrez aussi lui faire endosser le rôle de tank, ou plutôt off-tank. Il dispose aussi de quelques buffs de groupe pour agrémenter le tout.

La classe se distingue assez peu du Champion je trouve. En tout cas le très peu que j’en ai joué. Le plus gros point commun étant cette jauge d'”ivresse du combat” très similaire à la Ferveur. Elle monte avec certains coups donnés, d’autres compétences peuvent accélérer le processus. Et se consomme avec d’autres coups plus puissants. Plus la jauge est haute et plus les dégâts infligés sont importants.

Une subtile différence existe cependant, certaines compétences d’accumulation d’ivresse changent les effets des compétences de consommation d’Ivresse. Par exemple un simple coup droit si il est utilisé juste avant une compétence qui consomme l’Ivresse va réduire son cooldown. Ou encore un crochet augmentera les dégâts de la compétence qui suit. Ça promet des rotations sympa et ajoute une certaine profondeur à la classe.

Une autre spécificité c’est l’absence de troisième arbre de traits de classe. Le Bagarreur en a deux, le premier (bleu) pour le tanking, le second (rouge) pour le DPS. Et le jaune c’est pour ajouter quelques effets supplémentaires dans les deux premiers. Dépenser des points de classe dans la couleur jaune pourra par exemple accélérer votre génération d’Ivresse du combat, ou ajouter une zone d’effet à vos coups, voir carrément faire en sorte que la bouffe ait plus d’effet sur votre métabolisme (ndlr: voila qui colle bien avec les hobbits)

Les animations sont particulièrement fluides et percutantes, la classe ne manque pas d’énergie, on regrettera seulement un manque d’effet sur les ennemis qui se prendront des volées de coup de poing sans broncher. Ça fait bizarre de voir son bagarreur balancer des super patates, crochets et upercut et de ne pas voir le bonhomme d’en face encaisser tout çà. Enfin, la plupart du temps, parfois il sera assommé ou subira une petite éjection vers le haut, dans un effet presque cartoonesque, sans plus.

La dessus s’ajoute une collection de buffs et de debuffs apparaissant soit au hasard, soit suite à l’utilisation de la bonne compétence au bon moment. La classe semble faire des dégâts standards la plupart du temps, j’ai vu une compétence qui ajoute un DoT de feu, et des infobulles qui parlent de dégâts de lumière.

Bon, là avec à peine une heure de jeu c’est difficile de rendre un avis bien construit, la classe va surement plaire, mais j’ai encore du mal à voir tout son potentiel. Et à mes yeux elle manque d’originalité, je veux dire par là que par le passé les nouvelles classes apportaient quelques chose de vraiment nouveau, que ce soit l’équilibre DPS/soin du GdR, les enchainements de la Sentinelle ou la forme d’ours du Béornide. Avec le Bagarreur on est plus en terrain connu, ça pourra en décevoir quelques-uns, j’ai aussi peur qu’en groupe il soit un peu léger, qu’il ait du mal à trouver sa place. Mais ça il est incontestablement trop tôt pour l’affirmer.

À cette instant, je suis sûr d’au moins une chose, c’est qu’il sera toujours une bonne excuse pour créer un nouveau perso, une énième reroll. N’est-ce pas ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *