Toujours sur Bullroarer, après la classe du Bagarreur on a aussi droit cette semaine à un premier aperçu du renouveau des objets légendaires. Après l’épic fail de l’imprégnation qui devait déjà à son époque (2015) rendre tout ça plus digeste SSG revient à la charge pour s’attaquer à ce problème toujours épineux.

Comment rendre le système plus simple d’approche, plus pérenne dans le temps afin de ne pas décourager les rerolls ? Simple on fait table rase.

Oubliez les objets légendaires tels que vous les connaissez. Tout ce passe dans une nouvelle interface bien plus simple de prime abord.

Aux oubliettes aussi les différents ages, ça servait à rien de toute façon. De même pour les montures et compagnie, plus personne ne s’en préoccupait.

Qu’est-ce qu’on garde alors ? On garde le principe de personnalisation de l’objet, à vous de choisir quelles statistiques il va afficher. Mais attention, si le nouveau système s’inspire de celui des essences, il reste tout de même bien plus compliqué que ça.

Car différentes catégories sont là pour vous faire des nœuds au cerveau. Il y en a 4 en tout :

  • Lignage* Héraldique :
    • 1 emplacement par objet,
    • propose des statistiques de base, force, agi, …, maîtrises…
  • Lignage* Mots de pouvoir :
    • 2 emplacements sur l’armes, 3 sur l’objet de classe,
    • plus spécialisés, ici on est plus sur de la stat secondaire, dégâts, évitements, mitigations, soins reçu/dispensé, critiques…
  • Lignage* Mots de maîtrise :
    • 6 emplacements par objet
    • ce sont eux qui vont “remplacer” les legs de classe. Ceux sont eux qui vont modifier vos compétences
  • Lignage* Mots d’artisanat :
    • 3 emplacements par objet
    • là encore on a droit à des statistiques classique, le choix est vaste

*traduction perso

Dans l’aperçu qu’on à sur Bullroarer, tout n’est pas encore là. Par exemple on a rien pour venir changer le type de dégât de l’arme, comme le font les titres actuels.

Des limitations seront aussi mises en place pour éviter de cumuler trop de fois la même statistique. Des bonus de set doivent aussi être ajoutés aux mots d’artisanat.

Toutes ces choses là s’ajoutent à votre objet légendaire par glissé/déposé. Mais avant ça il vous faudra les acquérir. Alors sur Bullroarer c’est simple, on file chez un PNJ et on fait nos emplettes sur les étals, en pratique ce sera nettement plus compliqué. Naturellement les plus puissantes seront réservés aux raids, et les plus faibles pourront à priori se trouver en pagailles sur le premiers mob venu.

Sur cette session de test, on n’a rien non plus pour voir comment se passera le système de progression de l’arme. Comment se passera la reforge de l’arme et sa mise à niveau au fil du temps. C’est un aspect critique des objets légendaires, et souvent c’est par là que le bât blesse. Il n’y a plus de rune d’expérience, de parchemins ou de cristaux à collectionner. Tout passe par le même consommable qui permet d’augmenter le niveau d’un lignage, la rune d’amélioration.

Vous aurez aussi remarqué que ce nouveau système laisse moins de place à la boutique in-game, on a juste un bouton pour retirer un lignage contre des pièces de mithril. C’est pas plus mal me direz vous.

Voila donc un premier aperçu, encore une fois bien insuffisant pour se faire un avis tranché. Est-ce qu’il sera facile de reconstruire une arme suite a un changement de la meta ? Est-ce que plus personne ne sera découragé à l’idée de monter un reroll ?

Tout ça c’est le temps qui le dira, ça se trouve dans 2 ans on commencera à voir fleurir des sujets sur les forums pour dire à quel point ce système est à revoir. Et dans 5 ans SSG décidera de supprimer une bonne fois pour toute ce système d’objets légendaires. Une bonne idée sur le papier, mais un enfer en pratique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *