Les Elfes, il s’agit peut être de la classe ayant le plus de prestige auprès des joueurs, ils sont beaux, grands, puissants, immortels. Une race très compétente aussi, puisque qu’ils peuvent choisir parmi 7 classes (champion, chasseur, gardien, maître du savoir, ménestrel, sentinelle et gardien des runes). Cela dit, en jeu, l’elfe ne sera pas bien différent à jouer qu’un vulgaire humain. Il connaîtra la défaite, sera diminué par les maladies jetées par les ennemis, ne verra pas plus loin, ni n’entendra mieux.

Les attributs passifs des Elfes sont:

  • Agilité des bois: +15 agilité
  • Disparition des premiers-nés: -8 destin
  • Tristesse des premiers-nés: -20pts de moral et régénération de moral hors combat réduite (-1.0)
  • Immunité contre les maladies: +1% de résistance à la maladie et au poison

Ces compétences passives sont acquises dès le commencement, elles renforcent ou affaiblissent certaines de vos statistiques. Si au départ leur effet peut paraître conséquent, en pratique il n’en est rien, et le malus en destin sera vite compensé par votre équipement.

Les traits raciaux des Elfes sont:


Ombres sylvestres Légère Furtivité Ennemi des gobelins I:
Tuer 50 gobelins
Bonus de tactique et de conviction Ajoute 5% d’effet aux actions Bleue et Verte des manœuvres de communauté Ennemi des gobelins II:
Tuer 100 gobelins
Bonus de dégât à l’arc +2% de dégâts à l’arc Ennemi des gobelins III:
Tuer 150 gobelins
Ami de l’homme Ajoute 20 en destin Ennemi des orques I:
Tuer 50 orques
Retour à Fondcombe Déplacement instantané vers Fondcombe Ennemi des orques II:
Tuer 150 orques
Grâce des Eldar +75% de chances à la parade pendant 10s Ennemi des orques III:
Tuer 250 orques
Bonus de dégâts à l’épée a 1 main +2% de dégâts à l’épée une main Ennemi des dragons I:
Tuer 100 dragons
Puissance des Eldar Renforce la quantité de puissance de votre groupe pendant 10mn Ennemi des dragons I:
Tuer 150 dragons



Comme vous pouvez le constater c’est à travers les traits raciaux que les spécificités de la race s’exprime, furtivité, agilité, résistance aux maladies, mais dans des proportions infime pour pas remettre en cause l’équilibre du jeu. Le bonus en destin plaira sans nul doute aux classe de soins et de dégâts tactique comme le ménestrel, le gardien des rune ou le maître du savoir. Le renfort de parade lui devrait plaire au gardien et sentinelle, il est très court mais peut vous sauver la vie. Il devrait pas déplaire non plus aux chasseurs, puisqu’il permet d’accroître les chances de lancer une flèche  même lorqu’on est sous les coups de la mêlée. Naturellement le +2% de dégâts à l’arc est inévitable pour un chasseur.

Que dit le Légendarium à ce propos

Ils assistèrent avec stupéfaction à l’arrivée des Enfants d’Ilúvatar dans la demeure qui leur était aménagée, et comprirent qu’eux-mêmes, tandis qu’ils élaboraient leur musique, avaient participé à la création de cette demeure sans avoir d’autre dessein que sa propre beauté.

Le Silmarillion – Ainulindalë



Les Elfes sont les premiers enfants d’Illuvatar, ils sont apparus sur la Terre du Milieu très loin à l’est, sur les rives du lac Cuiviéen, bien avant la première apparition du soleil, sous la lumière des deux arbres de Valinor. C’est là qu’Oromë, un des Valar, les trouva.

Apres que Melkor fût chassé de la Terre du Milieu et emprisonné par les Valar, les elfes furent invités à venir à Valinor. Mais tous n’acceptèrent pas l’invitation, et d’autre encore stoppèrent leur voyage vers l’ouest lointain. Les elfes se sont donc retrouvés divisés en plusieurs groupe.

Il y avait les Avari, ceux qui refusèrent de partir et restèrent dans les sombres forêts proches du lac Cuiviénen. Les Nandor restés à l’est, au pied des Monts Brumeux. Les Sindar qui s’installèrent dans les forêts du Beleriand. Les Vanyar et les Noldor quand à eux atteignirent Valinor.

Là les longues Années des Arbres passèrent, et se terminèrent lorsque Melkor avec l’aide d’Ungoliant, tua les deux arbres et s’empara des Silmarils. Suite à la trahison de Fëanor, et au massacre fratricide d’Alqualondë, beaucoup de Noldor partirent vers la Terre du Milieu récupérer les joyaux, et de nombreuses guerres eurent lieu durant tout le Premier Age.

À la fin du Premier Age, les Valar invitèrent une nouvelle fois l’ensemble des elfes a rejoindre Valinor, beaucoup acceptèrent cette fois ci. Mais certain d’entre eux ne pouvait se résoudre a quitter la Terre du Milieu, ainsi resta Cirdán le charpentier, qui fonda les Havres Gris, Gil-Galad du Lindon, le grand roi des elfes, Galadriel et son époux Celeborn qui s’établirent en Lothlórien, Elrond semi-elfe qui créera le refuge de Fondcombe au milieu du Deuxième Age, Oropher, seigneur de Vertbois-le-grand, père de Thranduil et grand père de Legolas. Et Celebrindor, petit fils de Fëanor, qui fonda le royaume d’Eregion et le Gwaith-i-Mírdain là où furent forgés les anneaux de pouvoir.

Peu après la forge des anneaux, Sauron déclara la guerre aux elfes, et ravagea l’Eregion pour remonter jusqu’aux frontières du Lindon et s’emparer des trois anneaux des elfes. Gil-Galad pu remporter la guerre grâce au débarquement en nombre des puissants Numénoréens.

L’alliance des Hommes et des Elfes devait se réunir une dernière fois pour mettre un terme au règne de Sauron, lors de la Guerre de la Dernière alliance, qui verra la mort de Gil-Galad et d’Oropher, ainsi que la première chute de Sauron. Et mis un terme au Deuxième Age.

Là beaucoup d’autre elfes partirent vers l’ouest rejoindre Valinor. Seul Cirdan, Elrond, Galadriel et son époux restèrent jusqu’à la fin du Troisième Age, laissant définitivement la place aux Hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *