Les Hobbits sont un peuples pacifique que l’ont trouve quasi exclusivement en Comté ou dans les alentours de Bree. Leur coté joyeux et bon vivant plait beaucoup à toute une catégorie de joueurs, mais leur coté espiègle et fainéant, lui déplaît à l’autre catégorie. Les Hobbits soit on les aimes, soit on les détestes, un peu comme les nains d’ailleurs.
Coté classes, les Hobbits on le choix parmi cinq: Cambrioleur, Chasseur, Gardien, Ménestrel et Sentinelle.

Les attributs passifs des Hobbits sont:

  • Petite taille: -8 en force
  • Résistance de Hobbit: +15 en vitalité
  • Récupération rapide: +60 en régénération de moral hors combat
  • Courage de Hobbit: +1% de résistance aux effets de peur
  • Résistance à la corruption: +1% de réduction aux dégâts d’ombre

Ces compétences passives sont acquises dès le commencement, elles renforcent ou affaiblissent certaines de vos statistiques. Si au départ leur effet peut paraître conséquent, en pratique il n’en est rien, et le malus en Force sera vite compensé par votre équipement.

Les traits raciaux des Hobbits sont:


Ramassage de pierre Faible attaque a distance Ennemi des loups I: Tuer 50 loups
Bonus de ruse et de conviction +5% d’effet aux actions Jaunes et Vertes des manœuvres de communauté Ennemi des loups II: Tuer 100 loups
Bonus de dégât au gourdin +2% aux dégâts des gourdins à 1 et 2 mains Ennemi des loups III: Tuer 150 loups
Stature de hobbit +20 en force Ennemi des araignées I: Tuer 50 araignées
Retour à Grand’Cave Déplacement instantané à Grand’Cave Ennemi des araignées II: Tuer 150 araignées
Dureté de Hobbit +1 à l’espoir du groupe pendant 10 minutes Ennemi des araignées III: Tuer 250 araignées
Discrétion de Hobbit Légère furtivité Ennemi des gobelins I: Tuer 50 gobelins
Silence de Hobbit Vous fait passer pour mort auprès des ennemi Ennemi des gobelins II: Tuer 100 gobelins


Le bonus en force favorisera les gardiens hobbits, Silence de Hobbit sera utile pour ceux embrassant la carrière de ménestrel, ainsi le ménestrel Hobbit peut se faire passer pour mort deux fois d’affilées si le besoin s’en fait sentir. Les autres traits raciaux sont tres peu utiles, y compris le don d’espoir, car il ne se cumule pas avec les autres don d’espoir connus, notamment avec celui des potions d’espoir, les Symboles d’Edhelharn.
Que dit le Légendarium à ce propos

Il n’y a guère de magie chez eux que celle, toute ordinaire et courante, qui leur permet de disparaître sans bruit et rapidement quand de grands idiots comme vous et moi s’approchent lourdement, en faisant un bruit d’éléphant qu’il peuvent entendre d’un kilomètre.

Bilbo le Hobbit – Chapitre 1


Les Hobbits sont sans conteste la race la plus mystérieuse qui soit sur les Terres du Milieu. Et pourtant, curieusement ils sont au centre des livres de Tolkien. On ne sais pas si ils ont été crées par Illúvatar ou un autre Vala, ni quand ils sont apparus sur la Terre du Milieu. Tout ce que l’ont sait d’eu tient a leur description, ils sont petit, moitié moins grand qu’un homme de taille moyenne, ont les cheveux frisés, et les pieds larges, poilus et tannés comme le cuir leur permettant de marcher pieds nus quelque soit la nature du terrain.
Aucune mention d’un peuple Hobbit n’est faite ni au Premier Age, ni au Second. C’est seulement en l’an 1050 du Troisième Age qu’une première mention fût faite à leur propos, au moment où une ombre commence à s’étendre sur Vertbois-le-Grand.

À cette époque il existait un peuple de petits hommes, les Pieds Velus appelés ainsi car leur pieds étaient larges est abondamment poilus. Ils vivaient sur les berges du grand fleuve Anduin, coincés entre les versant orientaux des Monts Brumeux et la forêt de Vertbois-le-Grand. Mais menaçante la forêt amena un large groupe de Hobbits à traverser les Monts Brumeux, pour aller s’installer en Eriador, essentiellement dans le Pays de Bree.
Parmi les Hobbits qui restèrent dans le Val d’Anduin, il y avait Déagol et Sméagol, qui en 2463TA lors d’une partie de pèche trouvèrent l’Anneau Unique perdu 2461 années plus tôt par Isildur.
Sméagol s’accaparant de l’anneau devint plus tard la créature Gollum qui perdit l’anneau dans les cavernes sous les Monts Brumeux. Là où Bilbon Sacquet le trouva par le plus grand des hasard.

C’est en 1601TA que la région aujourd’hui connu sous le nom de Comté fût donnée aux Hobbits de Bree par Argheleb II, Roi d’Arthedain. La région est divisée en quatre quartiers, Nord, Est, Sud et Ouest et ne possède pas de véritable gouvernement. Seule la fonction de Thain détient un semblant d’autorité. Il y a aussi le Maire de Grand Cave élu tout les sept ans qui préside aux banquets et autres fêtes nombreuses chez les Hobbits.

La Comté, protégée à son insue par les Rôdeurs du Nord, n’a connu que deux batailles dans toute son histoire. La Bataille des Champs Verts en 2747TA, ou Bandobras Touque dit le Taureau Mugissant, s’est illustré en étant victorieux sur les Gobelins menés par Golfimbul du Mont Gram.
Et la Bataille de Lézeau, qui vit la fin de Saroumane et de ses troupes de bandits en 3019TA, dernière année de cet Age.

Les Hobbits parle la langue commune, le Westron, parlée à travers toutes les Terres du Milieu, cependant ils possèdent quelques mots bien à eux qu’ils tiennent de l’époque où ils vivaient aux cotés des Hommes du Nord dans le Val d’Anduin. Cela explique la proximité de ces mots avec certain mots de la langue parlée par les Rohirrim, descendants des Hommes du Nord.

Les Hobbits étaient peu connu des autre races, leur réputation ne dépassant guère les frontières du Pays de Bree. Seul Gandalf s’intéressa à ce peuple, il fût l’ami de Bilbon et de son neveu Frodon, ayant tout les deux été en possession de l’Anneau Unique.
C’est Frodon accompagné de son jardinier et ami Samsagace Gamegie qui mena l’anneau jusqu’a l’Orodruin où il fût détruit, libérant à jamais la Terre du Milieu de l’Ombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *