La race des Hommes et la plus polyvalente, puisque ce n’est pas moins de huit classes qui leur sont accessibles, toutes exceptées celle de Gardien des Runes. Ça vous laisse l’embarras du choix. Naturellement vous pourrez choisir de créer un personnage féminin, qui sera tout aussi compétent que les masculin, aucune distinction n’est faite.

Les attributs passifs des  Hommes sont:

  • Affaiblissement des hommes : Volonté diminuée (-8 volonté)
  • Dons des hommes : Destinée améliorée (+15 destinée)
  • Force des hommes : Vigueur améliorée (+15 force)
  • Inspiration facile : Restauration de moral améliorée

Ces compétences passives sont acquises dès le commencement, elles renforcent ou affaiblissent certaines de vos statistiques. Si au départ leur effet peut paraître conséquent, en pratique il n’en est rien, et le malus en Volonté sera vite compensé par votre équipement.

Les traits raciaux des Hommes sont:


Uppercut Comme son nom l’indique, il s’agit d’un coup de poing, fait très peu de dégât au corps à corps Ennemi des Êtres spectraux I: tuer 50 êtres spectraux
Bonus de tactique et de force Ajoute 5% d’effet aux actions Rouge et Bleue des manœuvres de communauté Ennemi des Êtres spectraux II: tuer 100 êtres spectraux
Bonus de dégât à l’épée Ajoute 2% de dégâts avec les épées à 1 et 2 mains Ennemi des Êtres spectraux III: tuer 150 êtres spectraux
Homme du 4e age Ajoute 20 en volonté Ennemi des Ouargues I: tuer 50 ouargues
Retour à Bree Déplacement instantané vers Bree. Ennemi des Ouargues II: tuer 150 ouargues
Appel du devoir Renforce le moral de votre groupe de 2% pendant 10mn Ennemi des Ouargues III: tuer 250 ouargues
Équilibre de l’Homme Ajoute 1% de chances de parer, bloquer et esquiver Ennemi des Montagnards I: tuer 100 montagnards
Force du Moral Vous soigne immédiatement de 3000pts de moral. Ennemi des Montagnards II: tuer 250 montagnards


Voila qui fera de votre humain quelqu’un de compétent dans tout les domaines. Il ne possède rien qui viendrai rendre le choix d’une classe inopportun. Les hommes sont polyvalents, et quelque soit leur classe seront tout à fait aptes. Équilibre de l’Homme et force du Moral seront utile pour les classe défensive, tandis que le bonus de volonté est toujours bon à prendre pour une classe tactique. Le reste est plus anecdotique.

Que dis le Legendarium à ce propos

“Au premier lever du Soleil, les Derniers Enfants d’Ilúvatar s’éveillèrent au pays d’Hildórien, à l’est de la Terre du Milieu, et comme le Soleil s’était levé à l’ouest leurs yeux s’ouvrirent à sa vue et leurs pas, pour la plupart, se dirigèrent vers lui quand ils se mirent à errer sur la Terre.”

Le Silmarillion – Quenta Silmarillion – Chapitre 12



Les Hommes sont pour la premières fois apparu sur les Terres du Milieu au premières lueur du soleil, c’est à dire au tout début du premier âge. Ils sont la troisième race à fouler ces terres après les Elfes et les Nains. Comme les autres races, à leur réveil les hommes ont entamé une longue migration vers l’ouest. S’éparpillant un peu partout dans les régions entre l’extrême orient et l’occident, jusqu’en Beleriand.

La première de leur spécificités est leur espérance de vie courte. Bien plus courte que celle d’un nain, et à fortiori de celle d’un elfe immortel. Cette mortalité est appelée le Don d’Illuvatar, mais très vite les hommes considère cela plus comme une malédiction. Ils sont ainsi plus facilement corruptibles, et Morgoth en a vite tiré avantage. Mais ils sont aussi extraordinairement courageux, et pourvus d’une volonté hors du commun.

À la fin du Premier Age, les Valar accordèrent aux survivants de la Guerre de la Grande Colère une espérance de vie bien plus longue, et un endroit où s’installer, l’Ile de Númenor, ainsi ces hommes là devinrent les Dúnedain. Mais durant tout le Deuxième Age, Sauron, sous couvert, s’attela à corrompre leur esprit, ce qui finira par provoquer la submersion de l’Ile de Númenor. Ceux restés fidèles au Valar allèrent fonder en Terre du Milieu, sous la direction d’Elendil et ses deux fils les royaumes du Gondor au sud et d’Arnor au nord. Les plus corrompus se firent appeler les Núménoréens noirs et servaient leur maître Sauron au Mordor.

Au Troisième Age, les races des elfes et des nains s’affaiblissant, celle des hommes grandis en nombre et en force, et peuple désormai en grande majorité l’ensemble de la Terre du Milieu. Du nord avec les Hommes du Nord au Rhovanion, de Dale et d’Esgaroth, au sud avec les Hommes du Gondor, en passant par les Béornides et les Rohirrim. À l’est et à l’extrème sud se trouve encore les orientaux et les Haradrim, peuples sous la forte influence du Mordor et presque entièrement soumis à Sauron.

Quand au Dunedain, les siècles passant leur héritage se dilua. Leur espérance de vie s’amoindrissait aussi au fur et à mesure des unions avec les hommes et les femmes présent en Terre du Milieu. On en trouve essentiellement au Gondor parmis les classes dirigeante. Et au nord, après la scission du royaume d’Arnor et sa chute, il ne reste que ceux qui se font désormais appeler les Rôdeurs du Nord, agissant dans l’ombre, usant de ruse pour combattre les menaces venant d’Angmar ou de Dol Guldur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *