Les nains, voila une race qui joui d’une certaine aura auprès des joueurs, qu’on les aimes ou qu’on les détestes. De véritables caricatures, bien trop souvent alcooliques, grossiers, sans aucune finesse. C’est surement ça qui doit plaire. Tout l’opposé des elfes.
Les nains ont le choix parmi 5 classes,  Champion, Chasseur, Gardien, Ménestrel, Gardien des Runes.

Les attributs passifs des Nains sont:

  • Royaumes perdus des nains: -8 destin
  • Trapu: -8 agilité
  • Robustesse: +15 Force, +10 Vitalité, +1% de réduction des dommages “Communs”
  • Combat sans fatigue: +0.5 au régénération de morale et de puissance en combat, mais -1 à la régénération de moral hors combat et -0.5 à celle de puissance.

Ces compétences passives sont acquises dès le commencement, elles renforcent ou affaiblissent certaines de vos statistiques. Si au départ leur effet peut paraître conséquent, en pratique il n’en est rien, et les malus en destin et agilité seront vite compensés par votre équipement.

Les traits raciaux des Nains sont:


Coup de boule Faible attaque de mêlée Ennemi des Poings Bourrus I: Tuer 50 Poings bourrus
Bonus de ruse et de force +5% d’effet aux actions Rouge et Jaune des manœuvres de communauté Ennemi des Poings Bourrus II: Tuer 100 Poings bourrus
Bonus de dégats à la hache +2% aux dégâts des haches à 1 et 2 mains Ennemi des Poings Bourrus III: Tuer 150 Poings bourrus
Nain du destin +20 destin Ennemi des Gobelins I: Tuer 50 gobelins
Retour à la porte de thorin Déplacement instantané au Palais de Thorin Ennemi des Gobelins II: Tuer 100 gobelins
Endurance de la pierre +75% en limitation des dégâts courant, feu et ombre pendant 10s Ennemi des Gobelins III: Tuer 150 gobelins
Endurance de nain Renforce la vitalité de votre groupe de 35pts pendant 10 secondes Ennemi des Trolls I: Tuer 50 trolls
Combat au bouclier +2% de chances de bloquer Ennemi des Trolls II: Tuer 100 trolls


Le bonus en destin favorisera les classes de ménestrel et de gardien des runes, mais là où les nains excellent c’est sur les combats au corps à corps, c’est connu et les aptitudes passives des nains le montre bien. Bonus en vitalité, au blocage et à la réduction des dommage communs de feu et d’ombre. Autant de chose qui feront de votre nain un gardien ou un champion hors paire.
Que dis le Légendarium à ce propos

« Alors Aulë s’empara d’un grand marteau pour écraser les Nains et ses larmes coulaient. Mais Ilúvatar eut pitié d’Aulë et de son désir, à cause de son humilité. Les Nains pris de peur se courbaient sous le marteau et ils baissaient la tête et imploraient pitié. »

Le Silmarillion – Quenta Silmarillion – Chapitre 2


Contrairement aux elfes et aux hommes, les nains n’ont pas été crées par Ilúvatar, mais par un Valar, Aulë, le plus grand de tout les artisan, celui qui façonna les montagnes, le soleil et la lune. Aulë créa les nains avant même les elfes, les sept pères des nains, et commença même à leur enseigner le Khuzdul, langue qu’il avait crée pour eux. Mais Ilúvatar ne pouvait les éveiller avant sa propre création des elfes et demanda à Aulë d’enfouir ses enfants jusqu’à  l’éveil des premiers elfes.

Les nains sont de petite taille, mais endurants, solides et forts comme le roc, obstinés les plus vieux vivent jusqu’à l’age de 250 ans. Et tous portent une barbe touffue qui commence à pousser dès la naissance y compris chez les femmes.

Au Premier Age, les nains établirent plusieurs colonies sous les Montagnes Bleue en Ered Luin, Nogrod et Belegost. Mais aussi Khazad-dum sous les Monts Brumeux, mais également sous les Montagnes Grises, et les Monts de Fer en Rhovanion. Et les relations avec les elfes étaient faites de commerce et d’échange prospères. Jusqu’à ce que les nains furent pris d’envie à l’égard des Silmarils, plus particulièrement pour celui qui fût ramené par Beren et Lúthien au roi de Doriath Thingol. A tel point qu’ils partirent massacrer les elfes de Menegroth, capitale du royaume, et Thingol fût tué. Puis Beren mena sa vengeance et alla récupérer le joyaux. Cet évènement sans précédent s’avérera être à l’origine de la rancune séculaire entre les deux races.

Au Deuxième Age, les nains des Montagnes Bleues migrèrent en nombre vers Khazad-dum, dont l’exploitation du mithril était florissante grâce au commerce qu’ils en faisait avec les Noldor d’Eregion menés par Celebrindor. La cité prospéra comme jamais une cité naine ne l’avait fait auparavant. Mais sa chute fût précipité par la libération d’un Balrog vers l’an 1980 du Troisième Age. S’en suivi une terrible exode vers les établissements du Rhovanion et de l’Ered Luin.

Ce terrible coup porté à la race entière n’a pourtant pas empêcher les nains de participer aux grandes guerres du Troisième Age. En commençant pas la Guerre des Nains et des Orques, qui fût un succès et permis d’exterminer les orques des Monts Brumeux. Puis moins de 200ans plus tard, vint la Bataille des Cinq Armés, où les nains, alliés avec les Hommes du Rhovanion et les Elfes de Vertbois-le-Grand, permirent la libération du nord du Rhovanion. Enfin durant la Guerre de l’Anneau, les nains d’Erebor durent repousser les assauts des orientaux, et tenir un siège jusqu’à la chute de Sauron. Et Gimli, fils de Gloín, descendant de Durin Ier participa aux ultimes batailles des Champs du Pelennor et de la Morranon en tant que membre de la Communauté de l’Anneau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-Bot (réservées aux utilisateurs non inscrit sur le site) : *